Le PEA bientôt disponible sur Trade Republic ?

Mis à jour le
PEA Trade Republic

Trade Republic s’est imposé en quelques années dans le paysage concurrentiel des Fintech européennes. Sur le marché français depuis 2019, ce courtier propose à l’origine une solution d’investissement en bourse à travers un compte-titres et une application pour smartphone. Depuis peu, ce broker allemand a même obtenu une licence bancaire, et propose à présent une carte bancaire assortie d’un compte courant.

Mais le reproche régulièrement fait, en France, à Trade Republic, est l’impossibilité d’ouvrir un PEA. Le Plan d’Épargne en Actions est en effet l’une des enveloppes fiscales privilégiées des épargnants français. Alors, est-ce dans les plans du courtier de proposer un PEA en 2024 ?

Aller sur Trade Republic

Qui est Trade Republic ?

Date de début d’activité2019 (2021 en France)
Pays d’OrigineAllemagne
Nombre de clientsPlusieurs millions à travers l’Europe
Dépôt minimum0 €
Nombre d’actifsPlus de 12 000
Actions (titres vifs)9 106
Cryptomonnaies54
ETF2 311
Produits dérivés (warrants, turbos, certificats)948
CFD
Obligations
Options
Futures
SRD (Service de Règlement Différé)
Vente à découvert✅ via les produit dérivés
Notes de l’application mobileGoogle Play : 3,4/5 ; App Store : 4,5/5
Note TrustPilot4,2/5 (Bien)
Tableau récapitulatif des informations générales sur Trade Republic
PEA bientôt disponible sur Trade Republic
Trade Republic, une solution bancaire et financière 100 % mobile

Trade Republic propose-t-il un PEA en 2024 ?

À l’heure actuelle (mai 2024), Trade Republic ne propose pas de PEA. Explorons les raisons de cette « lacune ».

Une solution pensée pour l’Europe

Du point de vue de l’épargnant français, il est vrai, l’absence de PEA peut être un frein. Il s’agit en effet de l’enveloppe favorite pour tout investisseur qui envisage ses placements à long terme, du fait de l’exonération fiscale qu’elle permet.

Cependant, les brokers internationaux, qui opèrent à l’échelle globale ou européenne, ne s’encombrent généralement pas des enveloppes fiscales propres à chaque pays, et préfèrent proposer une offre générique pour l’ensemble de leurs clients.

💡 Consultez notre guide des meilleurs PEA pour choisir un broker spécialisé dans cette enveloppe fiscale.

Un contexte juridique limitant

Pour être en mesure, juridiquement, de proposer le PEA aux investisseurs français, un acteur comme Trade Republic doit se plier aux exigences des autorités bancaires et fiscales françaises. En d’autres termes, TR doit accepter de livrer des informations sur ses clients au fisc français, et se plier aux différents critères d’éligibilité de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Notamment, les exigences de l’AMF semblent inclure des exigences en matière de capital, de gestion des risques, de transparence, etc. Certaines entreprises financières, au demeurant très sérieuses, peuvent faire état d’une organisation incompatible avec ces critères (car ils ont choisi, par exemple, de répondre aux desideratas d’une autre autorité de régulation par le passé).

Ils ont alors le choix de réaliser les ajustements nécessaires, ou d’ouvrir une succursale française répondant aux demandes de l’AMF s’ils tiennent à proposer le PEA à leurs clients. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un parcours long et fastidieux pour les acteurs en question.

Un travail d’adaptation à réaliser

Proposer le PEA aux investisseurs et épargnants français n’est pas une mince affaire. Cela implique un certain travail de développement. Par exemple, Trade Republic doit être en mesure de segmenter les classes d’actifs qu’elle propose déjà, pour déterminer les instruments « PEA compatibles », et ne proposer qu’eux sur ce nouveau type de  compte.

La plateforme doit également se mettre en conformité, au niveau de sa solution, avec les différentes règles concernant l’IFU, les exonérations fiscales en matière de PEA, Flat Tax, prélèvement à la source ou non, etc.

Et il ne s’agit que de simples exemples du travail titanesque à réaliser pour pouvoir permettre au client d’ouvrir un PEA, ce qui, naturellement, engendre des coûts conséquents. Mais cela ne semple plus, nous allons le voir, freiner le broker allemand…

Aller sur Trade Republic

Quelle est la date de sortie du PEA de Trade Republic ?

Malgré les efforts à déployer pour le lancement d’un PEA, Trade Republic semble attaché à satisfaire sa clientèle française. En effet, l’un des cadres de la société, Julian Collin, a confirmé lors d’une interview l’arrivée du PEA au sein d’une nouvelle mouture de la plateforme, à prévoir pour cette année.

Il n’est pas donné, actuellement, plus de précision sur une date effective, mais ce lancement est acté pour 2024, et nous nous attendons donc à son arrivée au cours du deuxième semestre. Pourquoi pas à la rentrée de septembre 2024, moment privilégié pour les lancements commerciaux de toutes sortes.

la date de sortie du PEA de Trade Republic
Module de passage d’ordre boursier sur l’application Trade Republic

Quoi qu’il en soit, le moins que l’on puisse dire est que les attentes sont énormes, et de nombreux utilisateurs de PEA pourraient bien faire transférer leur compte auprès de TR dès la mise en ligne de cette nouvelle offre.

Car si Trade Republic parvient à proposer, sur son PEA, les frais actuellement pratiqués sur son CTO, il y a fort à parier que la solution soit parmi les moins chères du marché, tout en bénéficiant de l’interface moderne et de la touche « fintech » si chère aux utilisateurs.

Avec en prime, la possibilité de gérer ses différentes enveloppes fiscales sous la même interface, en un changement d’onglet…

Quelles sont les alternatives au PEA sur Trade Republic ?

Trade Republic pourrait donc proposer, avec l’arrivée de son PEA, d’une offre financière globale, qui rassemblerait en une seule application :

  • Un compte-titres pour investir de manière active,
  • Un PEA pour « l’épargne-investissement » de long terme,
  • Un compte espèces, accompagné de sa carte de paiement.
alternatives au PEA sur Trade Republic
Bientôt, un nouvel espace PEA au sein de l’application Trade Republic

En attendant, certains concurrents n’ont pas attendu Trade Republic pour proposer des PEA qualitatifs, et ce depuis de nombreuses années.

Aller sur Trade Republic

Quel est le meilleur courtier pour investir via un PEA ?

Voici, actuellement, les meilleurs courtiers en bourse pour PEA. Les options proposées ci-après présentent des avantages par rapport aux alternatives concurrentes, notamment en matière de types de PEA proposés, de frais de courtages et administratifs, ou d’ergonomie.

1 – Bourse Direct : l’acteur le moins cher du marché

bourse direct bannière

Bourse Direct, acteur historique du courtage en France, propose à l’heure actuelle, selon nous, la meilleure solution de PEA sur le marché.

La raison ? Bourse Direct est la plateforme la plus compétitive en matière de frais. Ce critère est extrêmement important, car des frais contenus vous permettent d’engranger des gains plus importants, et surtout de ne pas creuser vos pertes. Ainsi, vous pourrez bénéficier chez Bourse Direct de frais de courtage à partir de 0,99 € par ordre, mais aussi et surtout d’une absence totale de frais administratifs (garde, inactivité, tenue de compte, etc).

On ne trouve pas, en matière de tarification tout du moins, d’offre comparable à Bourse Direct sur le marché actuellement.

Seule lacune : une ergonomie vieillissante, largement compensée par la politique tarifaire que nous venons d’évoquer.

Voici les avantages et inconvénients du PEA Bourse Direct.

✅ Les avantages du PEA de Bourse Direct :

  • Frais de courtages les plus accessibles du marché, notamment sur les actions européennes, ce qui est parfait dans le cadre d’un PEA,
  • Une offre correcte (10 000 titres, plus ou moins comparable à celle de Trade Republic),
  • Le meilleur service client : francophone, compétent, et surtout, basé en France.

❌ Les inconvénients du PEA de Bourse Direct :

  • Un dépôt minimal de 1 000 €,
  • Une interface vieillissante.

↪️ Voir notre avis détaillé sur Bourse Direct

2 – Boursorama Banque : la plateforme qui convient à tous

Si Boursorama mérite sa place dans notre « top », c’est avant tout une histoire d’ergonomie. La plateforme est extrêmement plaisante à utiliser, et conviendra aux novices comme aux investisseurs confirmés. On citera notamment le plus d’informations en temps réel, précieux pour rester à jour des conditions de marché.

Niveau tarifs, on ne peut pas comparer Bourso et Bourse Direct. Boursorama facture des ordres à partir de 1,99 €, là où le second commence à 0,99 €.

Il sera néanmoins possible de trouver la formule qui vous convient, car ce courtier made in France propose des tarifications en fonction de votre profil et vos besoins en matière de volume d’ordres. Et, de manière générale, le PEA Boursorama reste parmi les alternatives « pas chères ».

Voici donc, pour résumer, les avantages et inconvénients du PEA Boursorama :

✅ Les avantages du PEA de Boursorama :

  • Accessible à partir de 100 €,
  • Formule de courtage en fonction des besoins,
  • Une plateforme ergonomique, qui convient à tous les profils d’investisseurs,
  • Une offre correcte (10 000 titres environ).

❌ Les inconvénients du PEA de Boursorama :

  • Obligation de détenir un compte courant BoursoBank,
  • Un service client un peu débordé (mais situé en France).

↪️ Voir notre avis sur Boursorama Banque

Aller sur BoursoBank

3 – Saxo Banque : le choix des « experts »

saxo bank bannière

Vous avez « roulé votre bosse » en matière d’investissement ? Le PEA de Saxo est l’alternative qui vous conviendra. Si Boursorama jouit d’une ergonomie plaisante, Saxo fait état d’une interface puissante. La solution se décline à travers trois plateformes, à savoir :

  • Saxo Investor : pour les investisseurs de long terme, ou novices,
  • Saxo TraderGo : pour ceux qui ont besoin de technicité, de modules d’analyses et d’exécution poussés,
  • Saxo TraderPro : la solution logicielle à installer pour se créer un réel environnement de trader.

Par ailleurs, un des avantages majeurs de la solution Saxo Banque réside dans le fait que celle-ci vous permet d’accéder gratuitement au logiciel ProRealTime, extrêmement apprécié des home-traders. 

Niveau tarifs, Saxo n’est pas aussi compétitif que Bourse Direct, mais reste moins cher que Boursorama si l’on considère l’ensemble de l’offre, avec toujours l’absence de frais cachés ou administratifs.

Autre point fort, et non des moindres : une gamme d’instruments titanesque de 600 000 titres. Bien entendu, votre PEA vous permettra d’en acquérir une petite seulement, mais vous bénéficierez ainsi de l’intégralité des actifs compatibles PEA sur le marché.

Ainsi, de manière générale, Saxo pourrait vous permettre d’allier performance et tarifs corrects pour votre PEA, mais vous conviendra seulement si vous disposez d’une certaine expérience des marchés financiers.

Voici donc ce que nous pensons du PEA Saxo :

✅ Les avantages du PEA Saxo Banque :

  • Des tarifs compétitifs,
  • Une des meilleurs gamme d’actifs au monde,
  • La puissance et l’ergonomie des plateformes,
  • Les outils analytiques poussés, de niveau professionnel,
  • L’accessibilité à ProRealTime et TradingView.

❌ Les inconvénients du PEA Saxo Banque :

  • La complexité pour un investisseur novice.

↪️ Voir notre avis sur Saxo Banque

4 – Yomoni : le meilleur choix pour la gestion pilotée

Yomoni avis

Si vous êtes débutant dans l’investissement en bourse, ou tout simplement, si vous n’avez pas de temps à consacrer à l’analyse financière, pourquoi ne pas passer par la gestion pilotée ?

Celle-ci consiste à confier les arbitrages de votre portefeuille PEA à des gérants. Ainsi, votre gestion devient passive, et vous avez juste à récolter les fruits de votre PEA.

Bien entendu, cela occasionne des frais, et il est donc nécessaire de comparer les offres de gestion pilotée. De notre point de vue, Yomoni est le meilleur acteur sur ce point, facturant 1,6 % de frais de gestion par an. Avec un rendement de 16,5 % et une allocation audacieuse 100 % ETF, Yomoni a tous les arguments pour dynamiser votre épargne, sans que vous n’ayez à vous impliquer.

Seule ombre au tableau : l’offre de gestion pilotée Yomoni requiert un versement initial de 5 000 €.

Voici les avantages et inconvénient de la gestion pilotée sur PEA Yomoni :

✅ Les avantages du PEA de Yomoni :

  • Des frais de gestion (1,6 %) parmi les moins chers du marché,
  • Performance historique et régularité (16,5 % en 2023),
  • Versements ponctuels ou réguliers à partir de 50 €,
  • Allocation audacieuse (mais professionnelle).

❌ Les inconvénients du PEA de Yomoni :

  • Ticket d’entrée à 5 000 €.

↪️ Voir notre avis sur Yomoni

×
RÉDIGE TON AVIS