Comment générer des revenus passifs en 2024 ? 11 idées concrètes

Mis à jour le

Vérifié par : Jessica Guidon, certifiée AMF.

Revenus passifs

Gagner de l’argent en dormant, en voyageant, ou encore partir à la retraite plus tôt, nombreux sont les avantages des revenus passifs. Mais gagner de l’argent passivement est-il possible et accessible à tous ? C’est la question que l’on se pose dans cet article à travers lequel nous définirons le concept de revenu passif et étudieront 11 méthodes permettant de se créer des revenus complémentaires de manière plus ou moins passive.

Qu’est-ce qu’un revenu passif ? Définition

Définition : Un revenu passif est un gain financier obtenu régulièrement sans nécessiter un travail actif ou continu de la part de l’individu. Autrement dit, après un effort initial pour mettre en place la source de revenu, celui-ci continue de générer des bénéfices avec peu ou pas d’intervention quotidienne.

Revenus passifs et actifs : quelles différences ?

Les revenus passifs sont des gains financiers acquis avec peu ou pas d’effort quotidien continu. Contrairement aux revenus actifs, où l’on est rémunéré pour le temps travaillé (comme un salaire pour un emploi), les revenus passifs peuvent être générés même lorsque vous ne travaillez pas activement. Cela inclut les loyers perçus sur un bien immobilier, les dividendes d’un investissement en actions, ou les gains provenant d’un livre ou d’un cours en ligne que vous avez créé une fois et qui continue de se vendre.

Les prérequis pour générer des revenus passifs

Avant de se lancer dans la génération de revenus passifs, plusieurs prérequis sont nécessaires :

  • Être éduqué financièrement : Comprendre les bases de l’investissement, de la fiscalité et de la gestion des risques est essentiel.
  • Avoir un capital de départ : Que ce soit pour investir en bourse, acheter un bien immobilier, ou démarrer une entreprise, un certain niveau de capital initial est souvent requis.
  • Faire preuve de patience et de persévérance : Les revenus passifs ne se construisent pas du jour au lendemain. Vous devrez avoir une vision à long terme et de ne pas se décourager par les défis ou les échecs initiaux.
  • Avoir de la disponibilité : Bien que l’idée soit de minimiser le travail quotidien, certains revenus passifs nécessitent une surveillance et une gestion périodiques.

Les meilleurs sources de revenus passifs en 2024

Modèle d’affaire Niveau de passivité (/10) Niveau de rentabilité Investissement minimum requis
L’investissement immobilier 5 Moyen Elevé
L’investissement en bourse 6 Moyen Faible
La création de contenu en ligne 6 Moyen Faible
La vente de produits numériques 7 Fort Faible
Le e-commerce 5 Moyen Moyen
Le staking de cryptomonnaies 6 Moyen Faible
Le marketing d'affiliation 9 Fort Faible
Les placements sur compte à terme 5 Faible Faible
Le private equity et crowdfunding 6,5 Moyen Moyen
La location de bien personnels 7 Moyen Moyen
Les licences et royalties 7 Fort Faible

⚠️ Les informations renseignées dans ce tableau ne sont pas à prendre au pied de la lettre, elles sont le reflet de notre avis et de notre propre expérience. Avant de faire un choix, faites vos propres recherches et surtout, choisissez quelque chose qui vous plaît.

Découvrons en détail ces business models :

11 sources de revenus passifs à exploiter en 2024

Pour bâtir un flux de revenus passifs, il existe diverses stratégies, chacune avec ses propres avantages, risques et exigences initiales. Que ce soit sur internet (en ligne) ou en physique, voici selon nous les meilleures sources de revenus passifs à exploiter en 2024.

1. L’investissement immobilier locatif

L’immobilier locatif est l’une des méthodes les plus traditionnelles et populaires pour générer des revenus passifs. Elle consiste à acheter un bien immobilier pour le louer et percevoir des loyers mensuels. Bien que cela nécessite un investissement initial significatif et une gestion des biens (directement ou via une agence), l’immobilier peut fournir un flux de revenus stable et également bénéficier d’une appréciation de la valeur du bien au fil du temps.
Il existe plusieurs modèls d’immobilier locatif, chacun d’entre eux étant plus au moins passifs :

Location courte durée : pas vraiment passif

Souvent associée à des plateformes comme Airbnb ou VRBO, cette méthode peut offrir des rendements plus élevés que la location traditionnelle longue durée en raison des tarifs plus élevés par nuitée. Elle est particulièrement attractive dans les zones touristiques ou lors d’événements majeurs où la demande pour de courts séjours est forte. 

Cependant, elle exige une gestion plus active : nettoyage entre chaque locataire, communication avec les clients, et adaptation aux saisons touristiques. 

⚠️ Les réglementations locales peuvent également imposer des restrictions ou des obligations spécifiques pour la location courte durée : vérifiez bien avant de vous lancer

Location longue durée

La location longue durée implique la mise en location d’un bien immobilier pour des périodes généralement supérieures à six mois, souvent à l’année. Cette approche offre une stabilité des revenus locatifs et réduit la fréquence des tâches de gestion comme la recherche de nouveaux locataires. 

Bien que les rendements mensuels puissent être inférieurs à ceux de la location courte durée, la location longue durée offre une prévisibilité financière et moins de fluctuations saisonnières. 💡 Nous vous conseillons de choisir des appartement ou maisons offrant la possibilité d’héberger des familles (2 chambres minimum) afin d’éviter d’avoir un turn-over important comme c’est le cas des studios pour étudiant. Le but étant de maximiser la passivité de votre investissement en limitant les tâches de gestion.

Location gérée : faire gérer la location de ses biens à 100%

Dans ce modèle, une société de gestion immobilière prend en charge l’ensemble des opérations liées à la location, qu’elle soit courte ou longue durée. Cela inclut la recherche de locataires, la collecte des loyers, l’entretien et les réparations nécessaires, ainsi que la gestion des éventuels problèmes locatifs. 

En échange de ces services, le propriétaire paie à la société de gestion une partie des revenus locatifs sous forme de frais de gestion. Bien que cela puisse réduire les revenus nets, beaucoup trouvent que les avantages en termes de gain de temps et de réduction du stress valent ce coût.

2. L’investissement en bourse (via les actions et les ETF)

Investir dans le marché boursier en achetant des actions qui versent des dividendes ou des fonds négociés en bourse (ETFs) peut être une excellente façon de recevoir des revenus passifs.
En achetant des actions ou des ETFs, vous percevrez une fois dans l’année des dividendes qui pourront soit être réinvestis automatiquement soit versés sur votre compte courant.

💡 Nous vous conseillons de faire le choix de réinvestir automatiquement les dividendes gagnés afin de bénéficier de la puissance des intérêts composés.

▶️ Plus d’informations à ce sujet sur nos pages dédiées “comment investir en bourse” via les ETFs et les actions.

3. La création de contenu en ligne

La création de contenu en ligne représente une avenue moderne pour les revenus passifs. Après le travail initial de création et de mise en marché, ces contenus peuvent continuer à générer des ventes sans effort supplémentaire significatif.
Quel que soit le support que vous choisissez, nous vous conseillons de choisir un domaine qui vous passionne et sur lequel vous êtes expert. Plus vous apporterez de la valeur à vos clients, plus ceux-ci vous recommanderont et publierons des avis et retours d’expérience positifs sur votre activité, ce qui contribuera à une meilleure visibilité organique des vos produits et services. 

Voici quelques idées concrètes de contenus en ligne pouvant être créés dans le but de dégager des revenus passifs : 

  • Ecriture et publication de Ebook sur Amazon KDP,
  • Ecriture d’articles de blog monétisable grâce à la publicité sur des plateformes comme google Adsense, 
  • Vente de cours et formation en ligne (Via YouTube, Discord ou Twitch).

4. La vente de produits numériques

Cette approche consiste à créer ou acquérir des droits sur des produits tels que des eBooks, des cours en ligne, des logiciels, des photographies, et des musiques, pour ensuite les vendre à un public cible via internet. 

💡 Du fait qu’il s’agisse d’achat de droit, la vente de produits numériques est différente de la création de contenu en ligne.

L’avantage majeur de cette méthode réside dans le fait qu’après la phase initiale d’acquisition, le coût de duplication et de distribution de ces produits est quasi nul, permettant ainsi de générer des revenus de manière continue sans effort supplémentaire significatif. 

Cette stratégie offre également une grande souplesse en termes de gestion du temps et de l’espace, car elle peut être opérée de n’importe où dans le monde, nécessitant uniquement une connexion internet. 

5. Le e-commerce (classique ou en dropshipping)

Le dropshipping est un modèle d’affaires où vous vendez des produits sans avoir à gérer de stock. Lorsqu’un client passe une commande, le produit est expédié directement par le fournisseur. 

Cette méthode réduit les coûts initiaux et la gestion des stocks, mais nécessite un marketing efficace.

⚠️ Nous ne recommandons pas forcément cette méthode pour plusieurs raisons :

  • Ne pas avoir de stock ne permet pas de personnaliser ses produits à 100%,
  • Les délais de livraison sont parfois très longs,
  • La qualité des produits laisse à désirer (selon les fournisseurs),
  • Le dropshipping a mauvaise réputation.

Nous conseillons davantage de choisir un business modèle de e-commerce classique. Certes les coûts fixes ainsi que les coûts variables seront plus importants, cependant vous gagnerez davantage sur la satisfaction client de vos clients et leur fidélité.

Quelque soit le modèle choisi, il existe plusieurs possibilité pour débuter en e-commerce :

  • Vendre des produits via Amazon FBA : vous sélectionnez des produits à vendre, les achetez auprès de fournisseurs, puis les envoyez aux entrepôts d’Amazon. Amazon s’occupe ensuite du stockage, de l’expédition aux clients, et du service après-vente.
  • Vendre des produits avec son site internet : en utilisant des outils comme Shopify ou Woocomerce pour créer votre propre e-commerce.
  • Vendre des produits sur des marketplace : sur des plateformes comme Ebay ou Etsy.

L’avantage de passer par des plateformes réputées comme Ebay, Etsy ou encore Amazon est que vous bénéficiez de leur visibilité à travers leurs moteurs de recherche pour vendre vos produits. Ce qui n’est pas le cas si vous hébergez votre boutique en ligne sur votre propre site internet. Dans ce cas, toute la réussite dans votre projet réside dans la visibilité de celui-ci. Pour cela, il existe plusieurs possibilités :

  • Faire de la publicité sur google, via google ads,
  • Faire de la publicité sur les réseaux sociaux (TikTok ads, Facebook Ads, Snapchat Ads…),
  • En étant visible naturellement sur google, en optimisant le SEO (search engine optimization) de votre sit web,
  • En réalisant des campagnes influenceur sur les réseaux sociaux.

6. Le staking de crypto monnaie

Même s’il fait partie des investissements les plus risqués, le staking de cryptomonnaie constitue un moyen de générer des revenus passifs. Dans l’idée assez similaire au compte à terme, le staking consiste à bloquer un certain montant de cryptomonnaie en échange de récompense sous forme de jetons (appelés token). Les jetons distribués à l’issue du processus de staking seront versés sur votre portefeuille crypto.

💡 Toutes les plateformes ne proposent pas des fonctionnalités de staking, pour trouver une plateforme crypto qui propose ce type de fonctionnalités consulter notre classement des meilleures plateformes crypto. 

7. Le marketing d’affiliation

Le marketing d’affiliation consiste à promouvoir les produits ou services d’autres personnes ou entreprises sur votre propre plateforme (comme un site web ou un blog) et à gagner une commission pour chaque vente réalisée via votre lien affilié.

Il est possible de gagner des revenus passifs sous forme de commissions de plusieurs manières :

  • Sur YouTube : en réalisant des vidéos de test de produit, ou des comparatifs de plusieurs produits ou services,
  • Sur les réseaux sociaux (TikTok, Instagram, Facebook..) : en réalisant des vidéos sous forme de placements de produit, avis, ou analyse, 
  • Sur un site internet : en rédigeant des articles de blog au format comparatif ou avis,
  • En en parlant à vos connaissances.

💡 Pour pouvoir commencer à gagner de l’argent passivement grâce au marketing d’affiliation, vous devrez rejoindre ce que l’on appelle des “programmes d’affiliation”. Ceux-ci sont accessibles directement en contactant le site web du produit ou service en question ou via des plateformes spécialisées. Ces programmes d’affiliation vous permettront de traquer les clics et les commissions générées en temps réel. On peut citer par exemple Awin ou encore Goaffpro. 

8. Le placement d’épargne sur des comptes à terme

Même s’il ne s’agit pas en soi d’un business à proprement parler, le placement d’épargne sur un compte à terme est un excellent moyen de dégager des revenus passifs. 

Comme l’investissement immobilier ce placement nécessite de disposer d’un montant minimum à investir. Ce montant diffère en fonction des plateformes. Certains comptes à terme proposent une offre accessible à partir de 500€ (c’est le cas de klarna).

En moyenne, les rendements des comptes à terme se situent entre 1 et 4 % annuel. 

↪️ Pour plus d’informations au sujet des comptes à terme, consulter notre guide des meilleurs comptes à terme.

9. L’investissements dans les start-ups ou le crowdfunding

Investir dans des start-ups ou participer à des projets de crowdfunding peut offrir des rendements potentiellement élevés. Bien que ces investissements comportent un risque significatif, ils peuvent également générer des revenus passifs si l’entreprise ou le projet réussit et commence à distribuer des profits aux investisseurs.

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’investissement en private equity ou en crowdfunding est accessible à partir de faibles montants (à partir de 100 €) sur des plateformes comme Wiseed, Raizers, Anaxago ou encore Homunity. Plus d’informations à ce sujet sur notre classement des meilleures plateformes de crowdfunding immobilier.

💡 À noter : en crowdfunding et private equity le remboursement des intérêts se fait in fine. C’est-à-dire que les intérêts ne sont pas versés chaque mois mais lorsque l’investissement est considéré comme terminé.

↪️ Plus d’informations à ce sujet sur nos pages dédiées au crowdfunding et au private equity.

10. La location de biens personnels

Une méthode moins conventionnelle, mais de plus en plus populaire, est la location de biens personnels. Cela peut inclure la location de votre voiture, de l’équipement photo, de matériel de jardin ou autre. 

Il est par exemple possible de louer sa voiture à des particuliers en passant par des plateformes spécialisées comme Getaround. 

Certains petits malins ont fait de cette activité un véritable business en achetant des véhicules exclusivement destinés à la location entre particuliers (de la même manière que Airbnb avec la location d’appartements).

L’un des gros avantages de cette méthode est que contrairement à l’investissement immobilier locatif, celui-ci ne nécessite pas d’avoir un investissement initial important.

11. Les licences et les droits d’auteur (Royalties)

Pour ceux qui sont créatifs, vendre ou licencier votre travail, comme de la musique, des photographies, des brevets, ou des designs, peut générer des revenus passifs chaque fois que quelqu’un utilise votre création. Cela nécessite une œuvre de qualité et une stratégie pour promouvoir et protéger vos droits efficacement.

Cette méthode de monétisation est particulièrement intéressante si vous disposez d’un savoir-faire unique ou d’une compétence bien précise. 

Questions fréquentes sur les revenus passifs (FAQ)

Comment déclarer des revenus passifs en France ?

La fiscalité des revenus passifs dépend de la source de revenu et de la législation fiscale du pays du bénéficiaire. Généralement, les revenus passifs sont imposables, et il est conseillé de consulter un expert comptable pour comprendre les obligations fiscales spécifiques.

Combien de temps faut-il pour générer un revenu passif significatif ?

Le temps nécessaire pour générer un revenu passif significatif varie grandement selon le type d’investissement et l’effort initial investi. Certains revenus passifs, comme les investissements immobiliers, peuvent commencer à générer des bénéfices relativement rapidement, tandis que d’autres, tels que la création de contenu en ligne, peuvent prendre des mois ou des années pour devenir lucratifs.

Puis-je générer des revenus passifs sans expérience préalable en investissement ou en entrepreneuriat ?

Oui, il est possible de générer des revenus passifs sans expérience préalable, mais cela nécessitera un effort d’apprentissage et de développement de compétences. De nombreuses ressources sont disponibles pour les débutants, allant des cours en ligne aux livres et podcasts dédiés à l’investissement et à l’entrepreneuriat.

Peut-on combiner plusieurs sources de revenus passifs ?

Absolument, combiner plusieurs sources de revenus passifs est non seulement possible mais également recommandé pour diversifier vos flux de revenus et réduire les risques. La diversification peut aider à compenser les baisses potentielles d’une source par les performances d’une autre, stabilisant ainsi vos revenus globaux.

Comment choisir la meilleure stratégie de revenu passif pour moi ?

La sélection de la stratégie de revenu passif la plus adaptée dépend de plusieurs facteurs, tels que vos intérêts personnels, vos compétences, le montant de l’investissement initial que vous pouvez vous permettre, et le niveau de risque que vous êtes prêt à accepter. Évaluer soigneusement chacune de ces considérations peut vous aider à choisir une méthode qui correspond à votre situation unique.

×
RÉDIGE TON AVIS