Crowdfunding : définition et analyse des types d’investissement

Mis à jour le
crowdfunding définition

En tant qu’experts en placements financiers, on nous demande souvent “le crowdfunding c’est quoi exactement ?”. Ce terme anglais qui, en français désigne le “financement participatif” qui s’est démocratisé avec l’avènement d’internet et des réseaux sociaux, intéresse de plus en plus d’investisseurs. Alors pour comprendre ce qui a favorisé le développement de cette pratique, découvrons dans cet article la définition du crowdfunding, ses différentes formes, ainsi que les secteurs d’activités dans lesquels il est possible d’investir tout en respectant la règlementation française en vigueur.

Définition : qu’est-ce que le crowdfunding ?

Définition : le crowdfunding, ou financement participatif, est une méthode de collecte de fonds où un grand nombre de personnes qui soutiennent, via l’investissement de sommes plus ou moins modestes, une entreprise, ou une cause, généralement via une plateforme en ligne.

Synonymes : financement communautaire, financement collectif, financement participatif, microfinancement participatif, souscription publique.

Le crowdfunding : plus de 100 ans d’histoire

La pratique du crowdfunding, bien que popularisée à l’ère numérique, a des racines profondes dans l’histoire.
Dès le 13ème siècle, les marchands de ville financent conjointement des expéditions maritimes risquées en échange de profits, préfigurant le crowdfunding basé sur les actions​​.
Au 18ème siècle, des figures littéraires comme Alexander Pope et Samuel Johnson se sont tournées vers la souscription publique pour financer leurs travaux, posant les fondations du crowdfunding basé sur les récompenses​​​​.
L’un des cas les plus emblématiques est le financement du piédestal de la Statue de la Liberté en 1885, où plus de 160 000 New-Yorkais ont contribué, démontrant la force de la collecte de fonds populaire​​​​.
Le terme « crowdfunding » lui-même a été inventé en 2006 par Michael Sullivan, mais ce n’est que dans les années suivantes que le concept a vraiment pris son envol avec l’émergence de plateformes en ligne comme Kickstarter et IndieGoGo, marquant le début de l’ère moderne du crowdfunding​​​​.

Les différents types de crowdfunding

Il existe différents types de crowdfunding et l’on retrouve au titres des principaux :

Donation-based Crowdfunding : pour les donations (dons)

Dans ce modèle, les individus donnent de l’argent à une cause, un projet ou une organisation sans attendre de retour financier ou matériel. Souvent motivé par des raisons philanthropiques, sociales, ou émotionnelles, ce type de crowdfunding est populaire pour le soutien aux initiatives caritatives, aux urgences humanitaires, ou aux projets communautaires.

Reward Crowdfunding : des récompenses sous forme de cadeaux

Le crowdfunding basé sur les récompenses offre aux contributeurs une contrepartie, généralement sous forme de produit ou d’expérience, en échange de leur financement. Ce modèle est particulièrement populaire parmi les créateurs, les innovateurs, et les entrepreneurs qui cherchent à lancer de nouveaux produits ou concepts.
Les récompenses peuvent varier de simples remerciements ou produits dérivés à des expériences exclusives ou des versions anticipées du produit. Ce modèle permet aux créateurs de valider leur idée, de gagner en visibilité et de créer une base de clients ou de supporters avant même le lancement officiel de leur produit ou service.

Crowdlending (Peer-to-Peer Lending) : gagner des intérets

Le crowdlending, ou prêt participatif, permet aux individus de prêter de l’argent directement à d’autres individus ou à des entreprises en échange d’intérêts. Cela contourne les canaux bancaires traditionnels et peut fournir des prêts plus accessibles ou à des conditions plus favorables. Les prêts peuvent être sécurisés ou non et varier en termes de montant, de taux d’intérêt, et de période de remboursement. 

Equity Crowdfunding : une participation au capital de l’entreprise

Dans l’equity crowdfunding, les contributeurs investissent dans une entreprise en échange d’une participation au capital. Les investisseurs deviennent ainsi actionnaires de l’entreprise et bénéficient potentiellement de la croissance de l’entreprise sous forme de dividendes ou d’une plus-value en cas de vente de leurs actions ou d’introduction en bourse. 

Ce modèle convient particulièrement aux startups et aux PME en quête de capitaux pour se développer tout en offrant aux investisseurs la possibilité de participer directement au succès de nouvelles entreprises.

Les secteurs d’investissement et les plateformes de crowdfunding

Le crowdfunding offre des opportunités uniques pour financer des projets spécifiques dans des secteurs variés. Voici quelques domaines où le crowdfunding se démarque :

Crowdfunding immobilier : investir dans l’immobilier à partir de 1000€

Le crowdfunding immobilier, ou « crowdbuilding », permet aux investisseurs de participer directement au financement de projets immobiliers, qu’il s’agisse de nouvelles constructions, de rénovations ou de développements.

Les contributeurs investissent dans des projets spécifiques et, en retour, reçoivent des parts ou des intérêts générés par le bien immobilier.

🏆 La meilleure plateforme de crowdfunding immobilier en 2024 selon MoneyRadar

Chez MoneyRadar, nous avons analysé les meilleurs sites de crowdfunding immobilier, consultez ce comparatif pour comparer les plateformes entre-elle et choisir celle qui correspondra à vos besoins et attentes.

💡Cette méthode est particulièrement intéressante pour les investisseurs qui ne disposent pas de la possibilité d’investir directement dans l’immobilier à travers l’achat d’un bien (difficultés d’accès au crédit, taux d’intérêts élevés, limites géographiques). En effet, certaines plateformes de crowdfunding immobilier permettent d’investir dans l’immobilier à partir de 1000€.

↪️ D’ailleurs, si vous souhaitez savoir comment investir un tel montant, nous vous recommandons notre article sur dans quoi investir 1000€.

Les plateformes pour investir dans le crowdfunding immobilier

Voici quelques plateformes qui vous permettront d’investir en crowdfunding immobilier :

  • Homunity : plateforme de référence pour investir dans des projets immobiliers sélectionnés, offrant transparence et rentabilité à ses investisseurs. Voir notre avis sur Homunity.
  • ClubFunding : propose une approche innovante du crowdfunding immobilier, en mettant en relation directe les investisseurs avec des projets de développement et de rénovation urbaine. Voir notre avis sur ClubFunding.
  • Raizers : plateforme européenne de crowdfunding qui permet aux investisseurs de financer des projets immobiliers triés sur le volet pour diversifier leur portefeuille. Voir notre avis sur Raizers.
  • Anaxago : une plateforme pionnière offrant des opportunités d’investissement dans l’immobilier ainsi que dans des start-ups et PME, avec un accent sur l’innovation et la croissance. Voir notre avis sur Anaxago.
  • Fundimmo : spécialisée dans le financement participatif immobilier, Fundimmo offre une plateforme sécurisée pour investir dans des projets immobiliers commerciaux et résidentiels,
  • Baltis : Baltis se concentre sur des investissements immobiliers responsables, en proposant des projets à impact social et environnemental positif pour les investisseurs engagés. Voir notre avis sur Baltis.
  • La Première Brique : plateforme dédiée à l’immobilier participatif, La Première Brique vise à rendre l’investissement immobilier accessible à tous, avec un accent sur les projets locaux et communautaires,
  • Wiseed : en plus de son portefeuille diversifié, Wiseed offre des opportunités distinctes de crowdfunding immobilier, permettant aux investisseurs de contribuer à des projets immobiliers durables et innovants. Voir notre avis sur Wiseed.
  • Bricks: pour investir dans l’immobilier fractionné. Voir notre avis sur Bricks.

⚠️ Nous ne recommandons pas ou ne déconseillons pas ces plateformes. Elles sont listées à titre indicatif. Avant d’y investir votre argent, faites vos propres recherches.

Notre analyse du crowdfunding immobilier

Chez MoneyRadar, nous considérons le crowdfunding immobilier comme une innovation significative dans le domaine de l’investissement. Il offre une accessibilité sans précédent aux projets immobiliers, permettant à un plus large éventail d’investisseurs de participer à des opportunités nécessitant auparavant des capitaux plus importants. De manière globale, voici ce que nous en retenons :

✅ Avantages :

  • Permet aux petits investisseurs d’entrer sur le marché immobilier,
  • Les plateformes fournissent souvent des informations détaillées sur les projets, permettant une prise de décision éclairée,
  • Les projets immobiliers peuvent offrir des retours intéressants.

❌ Inconvénients :

  • Les investissements dans l’immobilier sont généralement moins liquides,
  • Le cadre réglementaire peut varier considérablement d’un pays à l’autre,
  • Si le projet échoue ou si le promoteur fait faillite, les investisseurs peuvent tout perdre.

Crowdfunding à caractère solidaire : pour soutenir des initiatives

Les plateformes dédiées au financement participatif de projets à caractère solidaire visent à soutenir des initiatives ayant un impact social ou environnemental positif. Ces projets peuvent inclure des initiatives de développement durable, des innovations dans les énergies renouvelables, ou des programmes de soutien aux communautés défavorisées.

Les contributeurs sont souvent motivés par le désir de participer à un changement positif, et bien que le retour financier puisse être moindre, l’impact social et environnemental est considéré comme une récompense en soi.

Les plateformes pour investir dans le crowdfunding solidaire

Voici les plateformes les plus réputées qui permettent d’investir en crowdfunding solidaire : 

  • Ulule : spécialisée dans les projets créatifs, innovants, solidaires et à portée citoyenne​​,
  • Kickstarter : connu pour soutenir une multitude de projets dans divers secteurs, y compris des initiatives solidaires​​,
  • Classy : offre des outils de crowdfunding entièrement personnalisables pour des campagnes solidaires​​,
  • Fundrazr : permet de créer rapidement des campagnes de crowdfunding avec des fonctionnalités diversifiées pour des causes solidaires​​,

⚠️ Nous ne recommandons pas ou ne déconseillons pas ces plateformes. Elles sont listées à titre indicatif. Avant d’y investir votre argent, faites vos propres recherches.

Notre analyse crowdfunding solidaire

Notre avis sur le crowdfunding à caractère solidaire est qu’il représente une voie innovante et engageante pour soutenir des initiatives ayant un impact social ou environnemental positif. C’est un excellent moyen de contribuer directement à des causes qui tiennent à cœur, tout en participant à une forme d’investissement communautaire.
Ce type de financement participe à une économie plus inclusive et met en lumière des projets qui, autrement, pourraient avoir du mal à trouver des fonds traditionnels.

✅ Avantages :

  • Les investisseurs peuvent voir l’impact concret de leurs contributions,
  • Soutenir des initiatives qui leur importent avec de petits montants d’argent,
  • Construit un sens de la communauté et de la collaboration entre les investisseurs.

❌ Inconvénients :

  • Les projets à caractère solidaire peuvent offrir des rendements financiers plus faibles que les investissements traditionnels,
  • Les fonds investis peuvent être immobilisés pendant une période plus longue,
  • Les projets à caractère solidaire peuvent être fortement influencés par les tendances et les changements d’intérêt public.

Crowdfunding pour la culture : pour investir sur les artistes

Le secteur de la culture et du divertissement a bénéficié de manière significative du crowdfunding. Des films indépendants aux albums musicaux, en passant par les livres et les pièces de théâtre, les créateurs utilisent les plateformes de financement participatif pour donner vie à leurs œuvres.
Cette méthode permet non seulement de collecter des fonds nécessaires mais aussi de construire une communauté de supporters avant même que le projet soit terminé.

Les principales plateformes pour investir dans le crowdfunding culturel : 

Voici les plateformes les plus populaires qui permettent d’investir en crowdfunding culturel : 

  • Bibliocratie : plateforme spécialisée dans l’édition de livres imprimés par souscription publique​​,
  • Indiegogo : une plateforme mondiale qui soutient divers projets créatifs, y compris dans le domaine de la culture​​,
  • Kickstarter : connue pour une large gamme de projets créatifs, y compris films, musique et autres arts​​,
  • KissKiss BankBank : leader européen du crowdfunding dédié à la créativité, y compris les arts et la culture​​,
  • Dartagnans : spécialisée dans le financement participatif pour l’art, la culture et le patrimoine​​​​​​​​.

⚠️ Nous ne recommandons pas ou ne déconseillons pas ces plateformes. Elles sont listées à titre indicatif. Avant d’y investir votre argent, faites vos propres recherches.

Notre analyse du crowdfunding culturel

Le crowdfunding culturel est une approche fascinante qui ouvre des portes aux projets innovants, mais il ne faut pas sous-estimer ses risques. D’après nous, le crowdfunding culturel incarne un formidable potentiel pour démocratiser le financement de la culture, mais faut rester très prudent en raison de la volatilité et du risque élevé associés aux startups et projets créatifs. C’est une arène où passion et prudence doivent se rencontrer pour assurer une expérience enrichissante tant pour les investisseurs que pour les créateurs.

✅ Avantages :

  • Non corrélé aux marchés traditionnels, offrant une diversification intéressante,
  • Des plateformes comme Seedrs montrent des retours annuels significatifs une fois les allègements fiscaux pris en compte
  • Offre une voie de financement alternative et efficace pour les entreprises et projets culturels.

❌ Inconvénients :

  • Les projets doivent souvent être attrayants et tendance pour réussir,
  • Les créateurs peuvent ressentir une pression accrue pour satisfaire les attentes des contributeurs.

Crowdfunding de recherche : pour financer l’innovation

Le crowdfunding scientifique et de recherche est une branche émergente qui permet de financer des projets de recherche, des explorations scientifiques, ou des initiatives technologiques.
En soutenant ces projets, les contributeurs peuvent jouer un rôle dans des découvertes importantes et encourager l’innovation dans des domaines qui peuvent ne pas recevoir suffisamment de financements publics ou privés.

Les principales plateformes pour investir dans le crowdfunding de recherche : 

Voici les plateformes les plus connues qui permettent de placer de l’argent en crowdfunding de recherche : 

  • Experiment.com : une plateforme en ligne permettant de découvrir, financer et partager la recherche scientifique. Elle soutient une grande variété de projets scientifiques allant de l’économie à la biologie en passant par la médecine​​,
  • Kickstarter : bien que principalement associée à des projets créatifs, Kickstarter peut également être utilisée pour financer des projets de recherche scientifique​​​​,
  • Consano : permet aux donateurs de financer directement des projets et programmes de recherche médicale spécifiques, avec un accent particulier sur le soutien aux chercheurs innovants​​,
  • MedStartr : focalisée sur des projets de financement participatif liés à l’innovation médicale et des soins de santé, elle offre une suite de services pour aider les projets à décoller rapidement​​.

⚠️ Nous ne recommandons pas ou ne déconseillons pas ces plateformes. Elles sont listées à titre indicatif. Avant d’y investir votre argent, faites vos propres recherches.

Notre analyse du crowdfunding de recherche

En tant qu’expert en investissement chez MoneyRadar, nous considérons que cette approche démocratise l’accès au financement pour des chercheurs et des projets qui pourraient ne pas correspondre aux critères des bailleurs de fonds traditionnels. Elle favorise également l’engagement public et la sensibilisation autour de sujets de recherche spécifiques.

✅ Avantages :

  • Permet à des projets innovants ou non conventionnels d’obtenir des fonds,
  • Renforce la relation entre la communauté scientifique et le grand public.

❌ Inconvénients :

  • Les contributeurs peuvent ne pas avoir l’expertise nécessaire pour évaluer la validité ou la faisabilité du projet,
  • La dépendance à l’égard de la bonne volonté du public peut entraîner une instabilité financière et ainsi voir certains projets de niche, pourtant prometteurs, ne pas aboutir.

Crowdfunding pour l’innovation : investir dans des startups

Les start-ups et les entreprises innovantes se tournent souvent vers le crowdfunding pour obtenir un financement initial. Cette méthode leur permet non seulement de lever des fonds, mais aussi de valider leur concept auprès d’un public réel et ainsi d’obtenir un feedback précieux. Les plateformes spécialisées dans le financement de start-ups offrent diverses options, allant du soutien en capital au soutien en développement de produit, et fournissent souvent des conseils et une assistance aux entrepreneurs.

Les principales plateformes pour investir dans le crowdfunding d’innovation :

Voici les plateformes les plus connues qui permettent de réaliser un placement financier en crowdfunding d’innovation : 

  • Sowefund : se concentre sur l’investissement aux côtés des professionnels du capital risque comme Paris Business Angels​​.
  • Anaxago : leader du financement participatif en France, offrant des opportunités dans le crowdfunding immobilier, les startups & PME, SCPI, et fonds de private equity​​.
  • IndieGogo : plateforme internationale axée principalement sur la technologie et l’innovation, avec un système d’investissement par actions​​.
  • WE DO GOOD : se concentre sur le financement de start-ups ayant un impact économique, social ou environnemental positif​​.
  • WiSEED : plateforme d’equity-crowdfunding qui finance des startups ainsi que des projets liés à l’immobilier et aux énergies renouvelables​​.
  • October : propose une approche de prêt participatif où les entreprises soumettent leur projet pour recevoir des prêts de particuliers​​.
  • Tudigo : orientée vers les entreprises à impact, cette plateforme permet de lever des fonds sous forme d’actions ou d’obligations​​​​.

⚠️ Nous ne recommandons pas ou ne déconseillons pas ces plateformes. Elles sont listées à titre indicatif. Avant d’y investir votre argent, faites vos propres recherches.

Notre analyse du crowdfunding d’innovation

Selon nous, l’avantage principal est de pouvoir contribuer à des projets avant-gardistes avec un potentiel de croissance élevé. Cependant, il présente des risques accrus, car les projets innovants sont souvent plus susceptibles d’échouer ou de rencontrer des obstacles imprévus. Voici les points principaux que nous avons relevé : 

✅ Avantages :

  • Rendements potentiellements élevés,
  • Participation directe au développement de nouvelles technologies ou idées,
  • Possibilité de contribuer à l’innovation et au progrès technologique.

❌ Inconvénients :

  • Risques accrus liés à la nature souvent expérimentale des projets,
  • Nécessité d’une compréhension approfondie du secteur concerné pour évaluer correctement les projets.

Quelques exemples de projets financés en crowdfunding

Même si les exemples les plus frappants sont la plupart du temps américains, le financement participatif est tout de même à l’origine de belles histoires pour certaines entreprises françaises. En voici quelques exemples :

Hopaal : +367% de réalisation d’objectif 

Fondée en 2016, cette marque de mode écoresponsable a utilisé le crowdfunding pour lancer une collection 100% recyclée. En 2020, ils ont présenté DemocraTee, un t-shirt recyclé et produit en France, vendu à prix coûtant dans une démarche de mode accessible et responsable​​.

Hopaal a démarré avec KissKissBankBank en 2016, recueillant 22 038 € avec 563 contributeurs, excédant de 367% son objectif initial.
Pour DemocraTee, ils ont choisi Ulule, réduisant les risques en testant l’intérêt pour le produit et en s’appuyant sur la précommande​.

Respire : 215 000€ collectés

Lancée en 2018, Respire est une marque de cosmétiques naturels ayant réussi une campagne de crowdfunding exceptionnelle. Leur succès leur a permis de distribuer rapidement leurs produits dans des enseignes prestigieuses, élargissant leur gamme à d’autres produits de beauté​​.

La marque a lancé sa campagne sur Ulule en novembre 2018, révolutionnant son objectif avec plus de 21 000 préventes, soit 7006% de l’objectif initial, et collectant 215 000 €. Cette réussite a permis une expansion rapide et significative de la marque

Simplement Français : un lancement réussi

Créée en 2019, cette boutique en ligne vise à promouvoir des produits quotidiens fabriqués en France. Leur campagne de crowdfunding a confirmé l’intérêt du public pour une consommation responsable et transparente, en se concentrant sur la traçabilité et l’impact économique local​.

Simplement Français a opté pour Ulule en juin 2020, avec un objectif modeste mais significatif de 10 000 €, qu’ils ont dépassé en recueillant 12 800 €. Cela a permis de valider le concept et de préparer le lancement officiel de la boutique en ligne.

Quelle réglementation en France ? Les points clés

En France, la réglementation du crowdfunding est principalement définie par le cadre législatif établi par l’Ordonnance n° 2014-559 du 30 mai 2014 (voir l’ordonnance) et ses décrets d’application. Ce cadre juridique a été mis en place pour protéger les investisseurs et encadrer les plateformes de financement participatif. Voici quelques éléments clés de cette réglementation :

Les plateformes doivent obtenir au statut particulier

Les plateformes de crowdfunding en France doivent obtenir un statut réglementé, soit celui de Conseiller en Investissements Participatifs (CIP) pour les plateformes de dons et de prêts, soit celui de Prestataire de Services d’Investissement (PSI) pour les plateformes proposant des investissements en capital.

Les investissements sont plafonnés

Pour protéger les investisseurs, la réglementation française impose un plafond aux montants que les particuliers peuvent prêter ou investir via les plateformes de crowdfunding.
Le montant maximum qu’un particulier peut prêter à un projet via une plateforme de prêt est de 2 000 € par projet pour des prêts rémunérés et de 5 000 € pour des prêts non rémunérés

💡Pour les investissements en capital, un particulier ne peut investir plus de 1 000 € par offre si son revenu fiscal de référence est inférieur à 70 000 €, ou plus de 2 500 € si ce revenu est supérieur.

Une obligation pour les plateformes de fournir des informations claires

Les plateformes de crowdfunding doivent fournir des informations claires et précises sur les projets proposés, y compris sur les risques associés et les conditions de remboursement ou de retour sur investissement. Elles doivent également informer les investisseurs de manière transparente sur les frais qu’elles prélèvent.

Les plateformes doivent pouvoir identifier leurs clients

Les plateformes de crowdfunding sont soumises à la réglementation relative à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Elles doivent identifier leurs clients et surveiller les transactions pour détecter toute activité suspecte.

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) surveille et supervise

L’AMF supervise les plateformes de crowdfunding en France. Elle s’assure du respect des règles de bonne conduite et de la protection des investisseurs. Les plateformes doivent obtenir une inscription auprès de l’ORIAS (Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance) et sont surveillées par l’AMF ainsi que par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR).

×
RÉDIGE TON AVIS