Investir dans le Forex : notre guide 2023

Mis à jour le

Vous avez sans doute déjà entendu parler du Forex, des traders fantasques vivent à 100 à l’heure et gagnent des sommes importantes façon “Loup de Wall Street”. De quoi s’agit-il vraiment ? Peut-on vraiment devenir riche en investissant sur le Forex ?

Le Forex, marché des devises étrangères, est le lieu (virtuel) où s’échangent toutes les monnaies du monde. Il s’agit de l’un des marchés les plus volatiles au monde : le Forex peut permettre de réaliser des gains démesurés. Un trade audacieux peut doubler votre capital en quelques minutes.

Le trading Forex s’effectue en temps réel à l’aide de graphiques de prix, comme à Wall Street.

Les promesses du Forex sont on ne peut plus attrayantes. Attention toutefois : s’il est possible de gagner de grosses sommes sur le Forex, il est également possible de tout perdre.

Dans cet article nous vous enseignons comment cela fonctionne et comment investir concrètement dans le Forex.

Note : la nature hautement volatile du Forex signifie également qu’il est possible de perdre une partie importante, voire la totalité, de son capital de départ. On ne parle pas forcément d’investissement dans le Forex, car il y a une part d’impondérables et une volatilité très importantes. Cela rapproche le trading Forex des jeux d’argent tels que le Poker ou les paris sportifs, en raison de sa nature spéculative. Parler “d’investissement” dans ce contexte est donc un abus de langage. Nous emploierons tout de même ce terme par souci de simplicité.

Investir dans le Forex : En bref

Apprendre comment investir sur le Forex nécessite de comprendre comment fonctionne ce marché et quelles sont les stratégies gagnantes.

Plus important encore, il faut être averti des nombreux risques et pièges qui attendent tous les investisseurs Forex. Nous vous disons tout dans cet article : 

  • Le Forex est le marché international des monnaies en ligne. Il fonctionne 24 heures sur 24, 5 jours sur 7 ;
  • Comme il est possible d’investir sur des fractions de centimes (des “pips”) avec un fort effet de levier, le Forex peut générer de gros gains et de grosses pertes ;
  • Traditionnellement, on investit sur le Forex en analysant le marché à l’aide de graphiques des prix en direct et de l’actualité économique et géopolitique. Les positions ouvertes sont souvent fermées dans la même journée ;
  • S’il est possible de passer des ordres au prix du marché, il est souvent plus judicieux de programmer des ordres avec des niveaux de prix définis par vos analyses ;
  • En Forex, on parle d’analyse technique et d’analyse fondamentale. La première repose sur les mathématiques et la psychologie, la seconde repose sur l’analyse des tendances de l’actualité internationale ;
  • Le Forex est une industrie très lucrative avec de très nombreuses arnaques. Choisissez soigneusement votre courtier et esquivez toutes les promesses de gains trop belles pour être vraies ;
  • N’omettez JAMAIS de programmer un niveau du prix où encaisser vos gains (take profit) et où couper vos pertes (stop loss) à chacun de vos trades. JAMAIS.

Qu’est-ce que le Forex et comment cela fonctionne ?

Le Forex est le marché où s’échangent toutes les monnaies du monde. Les échanges sont organisés en paires de devises : EUR/GBP (livre sterling), EUR/CHF (franc suisse), EUR/DNK (couronne danoise) sont des exemples comprenant l’euro. On trouve évidemment des paires sans euros : GBP/CHF par exemple.

Le Forex est le marché avec le plus grand volume d’échange quotidien : l’équivalent d’environ 7 000 milliards de dollars est échangé en moyenne chaque jour.

Où se trouve le Forex ?

Le Forex n’est pas un marché centralisé. Le cours des devises sera presque le même entre les différents courtiers et acteurs du marché (les banques par exemple, tradent le Forex sur une marketplace qui n’est pas accessible aux particuliers). Tout le monde trade les mêmes devises et le cours dépend de la demande et de l’offre à tel ou tel endroit, on observe donc des variations. Mais, ces variations représentent des opportunités d’arbitrage, c’est-à-dire acheter une devise là où elle est la moins chère et la revendre là où elle est la plus chère. Ce mécanisme, opéré par d’innombrables robots de trading, garantit que les devises aient presque toujours le même cours, peu importe où vous tradez.

Notez qu’il ne faut pas confondre Forex et bureau de change. Les bureaux de change gagnent de l’argent en vendant des devises bien plus chères que leur taux sur le Forex.

Comment trader le Forex ?

Le rôle initial du Forex était de faciliter le commerce international, une fois le dollar sorti de l’étalon or. C’était en 1973 et à partir de ce moment-là, la valeur du dollar et de la plupart des monnaies mondiales dont l’euro ne repose que sur la confiance des marchés.

Aujourd’hui, le Forex est accessible à tous grâce à de nombreux courtiers et plateformes en ligne permettant de trader en direct. Le Forex est plutôt approprié au day trading et à des investissements risqués sur de très courtes périodes de temps : quelques heures, minutes, voire secondes !

Le trading Forex se fait à l’aide de graphiques de prix appelés “charts”. En général, ces charts sont composés de “bougies japonaises”, une figure verticale avec un corps et deux tiges en haut et en bas, désignant une période de temps donné allant généralement de 1 minute à 1 mois. Le sommet de la bougie désigne le prix le plus élevé atteint par le cours sur la période de temps que représente la bougie. Le bas désigne le prix le plus bas. Le haut et le bas du “corps” désigne le prix à l’ouverture et le prix à la fermeture. Un code couleur permet de déterminer si le prix a baissé ou monté : généralement vert pour une hausse et rouge pour une baisse.

forex graphiques
Les bougies japonaises sont des indicateurs de prix. Une bougie représente un laps de temps défini par le graphique (1 minute, 5 minutes, 30 minutes, 1 heure, etc). Elles condensent des informations essentielles sur le mouvement du prix pendant cette période.

L’observation de ces graphiques de prix peut montrer des choses très différentesen fonction du cadre temporel défini. Si vous observez le chart à 1 minute, vous verrez les mouvements les plus récents, généralement sur une fourchette de prix très serrée. Si vous observez le chart sur de plus grosses périodes de temps, vous verrez la tendance générale et le mouvement global de la paire de devise choisie.

fonction cadre temporel
Exemple de graphique de prix Forex avec des bougies japonaises et quelques dessins réalisés par le trader pour identifier de potentiels supports et résistances (voire partie “analyse technique”).

On ouvre une position lorsque l’on se place en faveur d’une des deux devises d’une paire. Si par exemple on se place en faveur de l’euro, espérant une hausse du prix de ce dernier, on est “long”. Si l’on se place contre l’euro, espérant une baisse du prix de ce dernier, on est “short”.

Quels sont les avantages et les risques de l’investissement Forex

Vous l’aurez compris, le Forex permet potentiellement de gagner très gros et de réaliser un profit plusieurs fois par jour. En pratique, c’est à la fois très difficile et très risqué. Si vous décidez d’étudier le Forex, vous tomberez invariablement sur des charlatans qui prétendent pouvoir vous vendre des formations ou des logiciels de trading automatisés appelés “robots” qui vous rendront riches.

La réalité est beaucoup moins sexy : les meilleurs traders Forex ne gagnent pas des sommes astronomiques. Ils calculent leurs coups avec beaucoup de subtilité et cherchent à avoir raison 51% du temps. 51% ! Quiconque prétend que vous pouvez gagner plus souvent que ça, cherche à vous escroquer.

Vous l’aurez compris : le Forex est un marché très risqué. Ses opportunités vendent du rêve et les escrocs ne manquent pas. La volatilité du Forex peut causer de gros gains et de grosses pertes. L’effet de levier proposé par les plateformes de Forex exacerbe encore cette volatilité et peut la rendre incontrôlable pour les débutants.

Il n’est pas rare du tout, il est même plutôt commun, de voir un investisseur débutant sur le Forex ouvrir un compte, y placer 1 000 EUR ou plus, et tout perdre en seulement une heure !

Être profitable sur le Forex demande énormément de travail, de patience et de sang froid. Mais une fois que vous y parvenez, vous devenez une machine à générer de l’argent. Cela prendra des années, en étant réaliste.

Si vous êtes quelqu’un de méticuleux, que vous savez gérer vos émotions et que vous savez accepter des pertes pour mieux gagner, le Forex a de beaux avantages à vous proposer : 

  • Un marché dynamique
  • De l’action 5 jours sur 7, 24 heures sur 24 (fermé le weekend)
  • Avec le bon money management, l’opportunité de gagner régulièrement de l’argent
  • Sur le long terme, avec beaucoup de discipline, l’opportunité de faire croître son patrimoine de 20 à 40% par an pour les meilleurs traders

Vous avez bien lu la dernière ligne. C’est une dernière mise en garde : les meilleurs traders Forex sont ceux qui ne s’enflamment pas et qui calculent leurs risques. Il est possible de doubler son capital sur un seul trade. Il est tout aussi possible, et même davantage probable, de tout perdre sur un seul trade.

Quels sont les différents types d’ordres dans le Forex ?

Pour investir sur le Forex, on utilise soit une application en ligne programmée par votre courtier, soit un logiciel pour ordinateur appelé MetaTrader. Dans les deux cas, ces interfaces présentent des charts de prix sur les différentes paires de devises proposées par votre courtier.

Trader sur le Forex implique donc deux actions : analyser le marché pour prendre une décision, et placer des ordres en direct ou programmés afin d’essayer de générer un trade profitable.

L’analyse des charts est un sujet complexe et passionnant, que nous creuserons dans le chapitre suivant. Avant cela, il est important de comprendre les types d’ordres que l’on peut passer sur le Forex.

Ordres “au marché

Il s’agit du type d’ordre le plus simple et le plus intuitif : on réalise une transaction au prix du marché. Le prix fluctue constamment. Vous émettez un ordre disant que vous êtes prêt à acheter X devises au prix actuel. Disons 100 dollars. Si vous passez votre ordre à 16 heures 13 et 42 secondes, vous paierez vos 100 dollars au prix exact à ce moment-là, en euros. Le prix fluctue en permanence, toutes les secondes ou presque.

Les ordres au marché sont les plus simples mais ils ne permettent pas une exécution précise. On n’a qu’un contrôle relatif sur le prix exercé. Si vous souhaitez acheter un peu moins cher, vous vous retrouvez contraint à rester devant votre écran en espérant que cela se produise. Heureusement, il existe les…

Ordres stop et ordres limit

Il s’agit d’ordres programmés pour se déclencher automatiquement si un niveau de prix exact est atteint.

Un ordre stop est un ordre d’achat ou de vente à un prix inférieur au cours actuel.

Un ordre limit et un ordre d’achat ou de vente à un prix supérieur au cours actuel.

Ces ordres sont donc utilisés lorsque vous pensez qu’une paire de devise peut atteindre un cours donné, et bougera dans une direction précise ensuite. Cela permet de mettre en place des stratégies sans avoir à rester en permanence devant son écran.

Ordres programmables

Le Forex se prête particulièrement bien à l’utilisation d’outils automatisés et semi-automatisés pour le trading. (Voir notre guide des meilleurs robots de trading). La programmation de robots de trading, par exemple. Répétons-le : s’il existait un bot de trading constamment profitable, cela se saurait, et ça n’est PAS le cas, pas même en banques d’investissement. Ne vous faîtes pas arnaquer par des charlatans !

Les ordres programmables sont le chaînon manquant entre les ordres stop/limit et les robots de trading. Il s’agit de passer un ordre d’achat ou de vente qui ne se déclenche que si une ou plusieurs conditions spécifiques sont atteintes. Ces conditions sont souvent liées à l’analyse technique, que nous couvrirons dans le chapitre suivant.

La programmation que tout vos ordres doivent comporter : les niveaux de prix “Take Profit” et “Stop Loss”

Peu importe le type d’ordre que vous passez, vous devez toujours fixer un “take profit” et un “stop loss”. Il s’agit de deux niveaux de prix où votre ordre sera automatiquement cloturé, pour que vous n’ayez pas à le faire vous-même.

Un “take profit” est un prix que vous aurez fixé, où vous serez profitable, et où votre ordre sera clôturé avec un profit. Vous saurez à l’avance combien d’argent vous gagnerez si ce prix est atteint. Il est indispensable de fixer un “take profit”, sinon votre ordre va courir sans que vous ne puissiez sauvegarder vos gains.

Le “stop loss” est encore plus important. Il s’agit du prix auquel votre ordre perdant sera clôturé, afin de limiter vos pertes. C’est indispensable : si le prix continue d’aller dans la mauvaise direction, vous risquez de perdre la totalité de votre capital de trading. Le prix descendra et vos pertes s’accumuleront jusqu’à l’appel de marge, c’est-à-dire jusqu’au prix à partir duquel le courtier liquidera votre compte pour payer votre position perdante. Il s’agit d’une manière cruelle de perdre tout l’argent que l’on a investi. Ne placez JAMAIS d’ordre sans stop loss.

Quels sont les différents types d’analyses utilisées pour investir dans le Forex ?

Comment déterminer dans quelle direction va partir le marché ? L’euro va-t-il se renforcer face au dollar ? Le dollar singapourien va-t-il s’affaiblir face au yen japonais ? Ouvrir une position sans avoir la moindre idée reviendrait à parier : une stratégie bête et risquée.

Pour décrypter le marché et prendre des décisions, les traders Forex s’appuient sur deux types d’analyses : 

  • L’analyse fondamentale, qui se repose sur l’actualité et les tendances économiques ;
  • L’analyse technique, qui se repose sur le comportement du marché et les mouvements de prix.

L’analyse fondamentale

Ce que l’on appelle analyse fondamentale est tout simplement la veille à effectuer sur le “monde réel”. Les devises internationales s’apprécient et se déprécient en fonction de décisions prises par les acteurs économiques majeurs tels que les banques centrales, réserves fédérales, gouvernements, etc.

L’analyse fondamentale a cela de difficile qu’il suffit d’une rumeur pour que le marché réagisse. Pour cette raison, dès qu’une information même partielle ou incertaine apparaît, le prix reflète presque immédiatement l’impact de la nouvelle.

Les meilleurs analystes fondamentaux sont alors ceux qui suivent le calendrier des décisions économiques, l’actualité internationale, et qui anticipent les changements avec succès. Un travail très difficile, qui nécessite une part d’intuition et de chance, et surtout beaucoup de temps passé à lire et étudier l’actualité dans le monde.

L’analyse technique

L’analyse technique est une discipline à part entière. Fondée sur les mathématiques, les sciences économiques et la psychologie, il s’agit d’analyser les données de prix du marché et leur évolution.

En pratique, l’analyse technique est effectuée sur les charts de prix, notamment celles où l’évolution du cours est représentée sous forme de bougies japonaises. Différents indicateurs techniques sont proposés par les courtiers Forex et permettent de calculer et d’afficher graphiquement de très nombreuses données.

Le sujet est extrêmement vaste et complexe, nous vous donnerons deux exemples d’indicateurs techniques : les moyennes mobiles et les retracements de Fibonacci.

Les moyennes mobiles pour déterminer un signal

Les moyennes mobiles sont des courbes représentant le prix lissé sur un laps de temps donné. Une utilisation courante de cette indicateur est de créer deux moyennes mobiles : une sur une période de temps courte et une sur une période de temps longue. On observe ainsi la tendance à court terme vis-à-vis de la tendance à long terme. 

Lorsque les deux courbes se croisent, cela peut être un signal. Un signal est un événement lié aux indicateurs qui signifier potentiellement que la tendance s’apprête à s’inverser : que le prix se mette à remonter après une baisse ou inversement.

Les retracements de Fibonacci pour déterminer les supports et résistances

Les retracements de Fibonacci sont des lignes horizontales, que l’on trace entre le prix le plus élevé et le prix le plus bas sur une période donnée. Ces lignes apparaissent à des pourcentages donnés (la ligne inférieure étant 0 et la ligne supérieure étant 100) de la suite de Fibonacci, une célèbre suite mathématique où le terme suivant est égal à l’addition des deux précédents : 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, etc.

Par superstition, psychologie humaine et/ou par application des lois de la nature, ces lignes représentent très souvent des supports et des résistances.

Sur un chart de prix, un support est un niveau de prix où le cours a du mal à descendre, où il a tendance à rebondir vers le haut. A l’inverse, une résistance est un niveau de prix que le cours a du mal à dépasser, où il a tendance à redescendre lorsqu’il l’atteint. 

Déterminer de possibles supports et résistances permet donc d’anticiper des retournements de marché, mais aussi d’avoir une idée des prix que le marché peut atteindre, ce qui est utile pour fixer ses take profit et ses stop loss.

Comment choisir un courtier Forex fiable

Il faut très soigneusement choisir son courtier Forex. Pouvoir trader dans de bonnes conditions, retirer facilement ses gains et ne pas se faire massacrer par les frais de la plateforme, il importe de sélectionner judicieusement son broker.

Heureusement, il n’est pas difficile de déterminer si une plateforme de trading pour investir sur le Forex est digne de confiance. Il suffit de faire attention à deux points cruciaux

a) Est-ce que le courtier est une société enregistrée et opérant sous la supervision d’une autorité compétente ?

Peu de pays permettent à une société d’offrir les services d’un courtier Forex. En Europe, ces sociétés sont enregistrées à Chypre ou au Royaume-Uni. Ce sont les deux pays de confiance. Si vous voyez un paradis fiscal tels que les Seychelles ou Saint Vincent et Grenadines, cela ne signifie pas nécessairement que ce courtier n’est pas fiable. En revanche, en cas de litige ou d’arnaque, vous serez pratiquement sans recours.

On trouve aussi des courtiers fiables régulés en Australie ou en Asie, mais mieux vaut investir sur le Forex via un courtier opérant en Europe.

b) Est-ce que le courtier est populaire auprès d’autres utilisateurs et quels sont les avis généraux ?

Soyez pragmatiques et recherchez sur internet les avis sur le courtier choisi. Un courtier fiable aura de très nombreuses revues et une note pas inférieur à 3 sur 5. Vous lirez sûrement des commentaires négatifs même au sujet des meilleurs courtiers, c’est normal, des litiges se produisent parfois. Si cela vous arrive, gardez votre sang froid et contactez le service client.

Voici une liste d’exemples d’opérateurs de confiance sur laquelle notre rédaction a réellement tradé et avec lesquels nous ne possédons aucune affiliation : 

  • XM, réglementé par l’autorité de Chypre et agréé par l’AMF en France
  • AvaTrade, broker irlandais et acteur historique du marché
  • eToro, qui permet de trader le Forex via des CFD, est la plateforme d’investissement la plus populaire en Europe
  • Capital.com : +125 CFD sur le Forex. Découvrez notre avis sur Capital.com
  • Trading 212 : +180 CFD sur le Forex. Découvrez notre avis sur Trading 212

L’industrie du Forex est peuplée d’escrocs, vous devez être particulièrement vigilants et ne surtout pas vous laisser appâter par des promesses alléchantes. Certains courtiers irrégulés et dont les gérants sont anonymes et introuvables, chercheront à vous appâter en vous vendant du rêve : absence de commission, gros bonus à l’inscription si vous déposez un capital important, etc. Mieux vaut donc s’en tenir aux courtiers qui cochent les cases que nous avons expliqués.

Les erreurs courantes à éviter lors de l’investissement dans le Forex

Vous l’aurez compris, investir sur le Forex peut bâtir et détruire des fortunes en un clin d’œil. Et dans 95% des cas, il les détruit plus qu’il ne les bâtit. Une triste statistique illustre ce fait : près de 80% des traders Forex ne sont pas profitables. (Source)

Ne vous découragez pas. Si vous souhaitez réellement gagner de l’argent sur le Forex, c’est possible. Cela nécessite dans un premier temps de savoir reconnaître les erreurs courantes et les pièges tendus aux débutants.

Eviter les arnaques

Nous l’avons mentionné en début de partie précédente et nous allons le mentionner à nouveau : le monde du Forex comporte plus d’arnaqueurs que d’acteurs honnêtes. Il faut être extrêmement vigilant. 

Les arnaques peuvent prendre des formes très variées : courtier frauduleux, vente de stratégie ou de bots de trading “miraculeux”, formations et accompagnement personnalisé par un “professionnel” qui prétend gagner des dizaines de milliers d’euros mais passe son temps à essayer d’extorquer de l’argent à des pigeons… 

Faîtes preuve de bon sens. Vous n’avez besoin que d’un courtier fiable et de vous renseigner vous-même sur internet à l’aide de sources gratuites.

Ne pas mettre de stop loss

Une erreur fatale et commune est de ne pas mettre de stop loss lorsque vous ouvrez une position. Il s’agit d’un moyen efficace de perdre absolument tout votre capital en peu de temps.

Perdre fait partie du Forex, il est impossible de gagner tous ses trades. Alors, il est impératif de ne pas perdre plus que vous ne gagnez. Et le meilleur moyen est de ne jamais oublier de mettre un stop loss.

Prendre des risques inconsidérés

Il y a deux moyens de prendre des risques inconscients lorsque l’on investit sur le Forex : 

  • Prendre une position trop grosse
  • Utiliser un effet de levier trop important

Dans les deux cas, un mouvement de prix trop brusque dans le mauvais sens peut rapidement détruire votre capital.

Le money management est une partie cruciale du Forex. Savoir déterminer la bonne taille de position à prendre, la bonne part de risque à accepter, fait partie des compétences à maîtriser pour devenir profitable.

Ne pas trader impulsivement

Vous revenez de soirée, il est 3 heures du matin, vous êtes épuisé et éméché. Vous ouvrez votre application Forex et vous vous sentez plus malin et plus compétent qu’en temps normal. Vous ouvrez une position en vous fiant à votre seule intuition avinée.

Le lendemain, au réveil, vous découvrez un énorme trou dans votre capital : vous avez fait n’importe quoi.

Cet exemple est extrême mais il encapsule l’importance de trader avec la tête claire et de sang froid.

Le pire moment pour ouvrir une nouvelle position, c’est juste après avoir clôt une position perdante. On l’observe souvent au Poker et cela porte le nom anglais de “tilt” : lorsqu’un joueur devient nerveux après une perte importante, il sera plus enclin à agir de manière impulsive et à prendre des risques inconsidérés car il veut se racheter. En général, cela se termine par des pertes encore plus importantes.

Ce phénomène de “je vais me racheter” est la première cause de faillite au Poker, elle est également une cause de faillite sur le Forex.

Sachez vous contrôler, connaissez-vous et votre psychologie et ne tradez que de sang froid. Souvenez-vous de l’importance de l’analyse : on n’analyse pas un marché sur un coup d’œil ou dans de mauvaises dispositions d’esprit.

Les meilleures stratégies d’investissement pour débutants dans le Forex

Pour bien débuter, notre première recommandation serait d’utiliser un compte démo. Tous les courtiers en Forex proposent un compte avec de l’argent fictif qui vous permet de vous familiariser avec l’interface et découvrir comment investir sur le Forex.

Ensuite, la bonne chose à faire est d’apprendre : étudier comment lire et interpréter le calendrier des annonces économiques, étudier comment mettre en place des indicateurs techniques simples et relativement fiables tels que ceux présentés plus tôt dans cet article.

Une suggestion additionnelle serait d’étudier les figures de marché : ce sont des figures graphiques dessinées par plusieurs bougies japonaises successives (des figures de prix représentant le prix à l’ouverture, à la fermeture, le plus haut et le plus bas prix atteints sur une période de temps déterminée), qui annoncent potentiellement une continuation ou un retournement du marché.

Enfin, mettez en pratique ce que vous avez appris. Prenez votre temps et placez un premier trade, d’une valeur d’environ 1% de votre capital (moins si votre capital est supérieur à 100 000 euros – nous recommandons fortement de ne pas débuter avec une somme aussi importante). 

Prenez en note l’heure de votre trade, le prix d’exercice, la paire de devises : garder un journal de vos trades est une bonne façon d’apprendre.

Mettez en place un take profil et un stop loss de telle manière que le risque de gain et le risque de perte soient équivalents.

Par exemple, votre capital est de 500 euros. Ouvrez une position qui puisse vous rapporter ou vous faire perdre 5 euros maximum, après avoir étudié le marché et avoir appliqué vos nouvelles connaissances.

Une fois le trade mis en place, vous devez faire quelque chose de très important : quitter l’application, et allez faire autre chose. On appelle cette stratégie le set & forget. On estime que tout le travail du trader est effectué avant de prendre une position. Une fois celle-ci ouverte, regarder les mouvements de prix ne sert à rien et peut générer des émotions qui vous feront prendre des décisions impulsives.

Vérifiez vos trades de temps en temps, mais pas toutes les minutes. Sur le Forex, la plupart des positions sont ouvertes et fermées dans la même journée. Une position ouverte à J et fermée à J+1 occasionne de petits frais de la part du courtier.

Par exemple, si en fin de journée votre position est dans le positif à hauteur de 4,50 euros, vous pouvez la fermer et encaisser vos gains. Vous êtes gagnants, pas besoin de risquer des pertes pour 0,1% de votre capital. Cette logique peut aussi s’appliquer aux pertes.

Avec cette stratégie, vous aurez le contrôle de vos gains et pertes et vous éviterez de surréagir.

Conclusion: comment investir dans le Forex en limitant les risques ?

Investir sur le Forex peut être à la fois très profitable et amusant… à condition d’être bien informé et d’éviter les très nombreux pièges et arnaques qui peuvent vous coûter très cher.

Restez humble et soyez patients. Prenez le temps d’apprendre, d’étudier le marché et le chartisme. Surtout, n’espérez pas des gains mirobolants, même avec de l’expérience : les meilleurs traders Forex n’augmentent leur capital que d’environ 5 à 15% par an en moyenne (source : valutrades.com)

Gardez votre sang froid, appliquez les bonnes pratiques enseignées dans cet article (stop loss, set & forget, etc) pour affiner votre money management.

Comme il est théoriquement possible de gagner beaucoup d’argent sur le Forex, les courtiers et divers acteurs du marché ont un marketing très agressif. Leur rôle est évidemment de vous faire payer un max. Soyez vigilants et faîtes preuve de bon sens : ne croyez pas aux promesses de gains faciles et rapides.

Investir sur le Forex est difficile et requiert beaucoup de travail. Beaucoup d’analyses et beaucoup de patience.

Mais, si vous prenez le temps d’apprendre, que vous ne vous enflammez pas, que vous prenez la chose au sérieux et que vous intégrez que le but de l’investissement Forex n’est pas de multiplier son capital tous les deux jours, alors vous ne le regretterez pas. Vous découvrirez le plaisir d’avoir placé un trade gagnant mûrement réfléchi et de commencer à réaliser des profits intéressants. Cela peut prendre des mois, une année peut-être. C’est un travail de longue haleine.

FAQ : Questions fréquentes sur le Forex

Qu’est-ce que le Forex et comment fonctionne-t-il ?

Le Forex est le marché des devises étrangères. Il fonctionne selon le principe de l‘offre et la demande entre différentes paires de devises. C’est ainsi que le prix relatif de chaque devise est déterminé et évolue en continu.

Il s’agit d’un marché qui n’est pas centralisé. On investit sur le Forex via un courtier, généralement sur un laps de temps très court (quelques minutes à quelques heures).

Quels sont les avantages et les risques de l’investissement dans le Forex ?

Le Forex permet de placer des positions avec un fort effet de levier, qui permet de gagner (ou de perdre, attention) de grosses sommes d’argent très vite. Ainsi le Forex se prête parfaitement à des stratégies très risquées, voire à des paris.

Nous vous conseillons fortement de bien vous renseigner sur les différents risques que présente l’investissement sur le Forex avant de vous lancer à votre tour.

Quelles sont les meilleures stratégies pour investir dans le Forex ?

Les investisseurs Forex les plus expérimentés recommandent généralement la stratégie du “set & forget” pour les investisseurs débutants. Il s’agit d’analyser soigneusement le marché avant de prendre position, définir les conditions de sortie, et laisser l’ordre sans s’en préoccuper.

Avec l’expérience, il est possible de tenter des stratégies plus agressives telles que le scalping ou l’arbitrage, mais elles requièrent une connaissance experte du Forex avant de pouvoir être exécutées avec succès.

Quelles sont les erreurs à éviter lors de l’investissement dans le Forex ?

Le Forex est une industrie qui brasse beaucoup d’argent et qui regorge de pièges et d’escroqueries. Dans cet article, nous avons couverts les erreurs et les dangers qui attendent l’investisseur débutant sur le Forex.

Il est important de ne pas croire aux promesses trop belles, de faire preuve de sang froid, de ne pas risquer de l’argent qu’on ne peut pas perdre et de bien placer ses take profit / stop loss.

logo-moneyradar

MoneyRadar est composé de spécialistes de la finance et de la gestion de patrimoine qui ont pour mission d’accompagner les français dans leur éducation financière. Notre objectif est de rendre la finance accessible à tous, transparente et sans détours. Sur notre site, vous trouverez toutes les informations et avis d’experts pour vous aider à investir de manière éclairée.