Avis sur la Carte Bancaire et la Banque Trade Republic

Mis à jour le
trade republic bannière

Le nom Trade Republic vous dit sûrement quelque chose, puisqu’il s’agit d’un néo-broker déjà bien établi. Nous vous livrions d’ailleurs un avis positif à son sujet dans une précédente revue.

Mais fin 2023, Trade Republic a obtenu une licence bancaire en Allemagne, ce qui lui a permis de proposer une nouvelle offre de compte courant, assortie d’une carte bancaire. Voici donc notre avis sur l’offre banque de Trade Republic.

(tableau)

Notre avis sur l’offre bancaire de Trade Republic en résumé

En tant qu’utilisateurs de Trade Republic depuis la création de cette offre bancaire, voici selon nous les points positifs et négatifs de cette néobanque :

✅ Les avantages de Trade Republic Banque

  • La clarté de la politique tarifaire : presque tout est gratuit !
  • L’absence de cotisation mensuelle,
  • Les liquidités rémunérées à 4 %,
  • Des CB qui permettent une grande liberté :  plafonds de paiements et retraits très élevés (6 000 € de retraits et 20 000 € de paiement, par semaine !),
  • La possibilité d’avoir une offre 100 % gratuite avec la carte virtuelle,
  • Les fonctions de saveback (1% des dépenses), et de rounding,
  • Les paiements et retraits à l’étranger, gratuits,
  • La solution 2 en 1, broker + banque sous la même interface
  • La facilité pour passer de l’univers « banque », à l’univers « courtier » (simple navigation par onglet),
  • La qualité des solutions « d’épargne » (on parle plutôt d’investissement ici).

❌ Les inconvénients de Trade Republic Banque

  • Pas d’IBAN FR pour le moment,
  • L’absence de livret, ou de « coffre »,
  • Les frais (1 €) sur les petits retraits,
  • La solution globale peu étoffée (pas d’assurances ni de crédits),
  • Le prix de souscription de la carte Mirror à 50 €,
  • L’impossibilité de joindre le service client au téléphone.

Notre verdict sur l’offre bancaire de Trade Republic

🥈 Trade Republic se classe en 2ème position de notre classement des meilleures néo-banques.

Notre avis sur la nouvelle offre bancaire de Trade Republic est positif. Nous n’en ferions pas notre solution bancaire principale dans l’immédiat, la gamme de services associée n’étant pas encore assez étoffée, mais la tarification et la qualité des fonctionnalités proposées justifient clairement l’ouverture d’un compte auprès de cette néobanque.

Trade Republic est ainsi l’une des offres les moins chères sur le marché. Elle se compare à une alternative telle que Wise, dans la mesure où ces deux acteurs permettent de bénéficier d’une solution bancaire gratuitement, dans l’hypothèse de se contenter d’une carte virtuelle (des cartes physiques sont bien entendu également disponibles, à condition d’en payer la souscription). Néanmoins, nous ne serions pas étonnés, à l’avenir, que TR vienne approfondir sa gamme en proposant notamment de services d’assurance et des prêts. 

Mention spéciale pour la fusion, en une seule interface de gestion, des univers « banque » et « bourse », qui permet de suivre ses dépenses et ses investissements sur la même application. Une belle opportunité de faire de Trade Republic sa solution d’investissement principale, et de l’utiliser dans le même temps comme banque secondaire.

Aller sur Trade Republic

Trade Republic devient une banque !

Voici les informations à retenir au sujet de Trade Republic :

Date de début d’activité2019 (2021 en France)
Début de l’activité bancaire 2024
Pays d’OrigineAllemagne
Nombre de clientsPlusieurs millions à travers l’Europe
Dépôt minimum0 €
Conditions de revenusAccessible à toute personne majeure sans condition
Possibilité de réaliser des investissementsOui : Actions, ETF, obligations, produits dérivés
Crédit bancaire
Bonus
Application mobile Google Play : 4,6/5 ; App Store : 4,6/5
Note du service client3,8/5 (Bien)
Informations générales sur Trade Republic

Trade Republic a lancé ses activités en 2019 en Allemagne, avant de s’attaquer au marché français en 2021. À l’origine, il s’agissait d’une fintech uniquement dédiée à l’investissement en bourse, qui a su lier des partenariats stratégiques, avec des acteurs comme HSBC ou Société Générale. Et ce dans le but de proposer à ses clients une qualité de service et une sécurité de premier plan.

Cinq ans après son lancement, Trade Republic revendique un franc succès, puisqu’elle rassemble plusieurs millions d’investisseurs. Cela s’explique par la touche « fintech » : ces entreprises ont avant tout pour but de proposer des services financiers en améliorant l’expérience client. Chez Trade Republic, cette volonté se traduit par un parcours utilisateur 100% mobile, avec notamment une application épurée qui répond aux standards actuels, et une simplification de l’univers boursier.

Forte de ce succès retentissant, Trade Republic a annoncé, fin 2023, l’obtention d’une licence bancaire. Dans le même temps, la fintech « teasait » son public sur les services à venir, à savoir logiquement une offre bancaire, avec carte de paiement et solutions d’épargne, ce qui est chose faite à présent. La firme se lance donc sur le secteur très concurrentiel des néobanques, où des mastodontes comme Revolut se sont déjà taillé une belle part du gâteau.

Voyons donc si Trade Republic dispose des armes pour s’imposer à son tour

↪️ Consultez notre avis sur le broker Trade Republic pour une analyse de la partie « courtier » de cette plateforme.

Notre avis sur la Carte Bancaire Trade Republic

Que serait une offre bancaire sans CB ? Trade Republic vous propose de régler vos dépenses par l’intermédiaire de sa carte Visa Débit. On parle donc d’une carte de paiement, comme chez Revolut ou Wise, et non une carte de crédit, abus de langage souvent observé en France. En d’autres termes, vous ne pouvez pas, avec ces cartes, « mettre votre compte à découvert ». Votre solde est interrogé à chaque paiement.

Mais ne vous y trompez guère, en dehors de cette vérification de solde, les cartes de paiement des néobanques sont généralement très performantes, en termes de flexibilité et de plafonds, bien plus que les cartes émises par les banques traditionnelles.

Trade Republic ne fait pas exception à la règle et propose trois types de cartes :

  • Une carte Virtual, gratuite et utilisable grâce à votre smartphone,
  • Une carte Classic,
  • Une carte Mirror.

Voici les caractéristiques de ces trois alternatives :

Critère Virtual Classic Mirror
Conditions de revenu Aucune Aucune Aucune
Prix (débité à la souscription) Gratuit 5 € 50 €
Frais mensuels Gratuit Gratuit Gratuit
Plafonds de retraits 1 500 € / jour
6 000 € / semaine
1 500 € / jour
6 000 € / semaine
Retraits gratuits et illimités ❌ Pas de retrait possible avec une carte virtuelle
Plafonds de paiement 10 000 € / jour
20 000 € / semaine
10 000 € / jour
20 000 € / semaine
10 000 € / jour
20 000 € / semaine
Assurances
Saveback 1 %
Roundup
Frais de change Gratuit Gratuit Gratuit

Deux précisions sont à apporter :

  • Les retraits sont gratuits sous réserve d’être supérieurs à 100 €. Dans le cas inverse, une commission de 1 € vous sera prélevée.
  • Le plafond de paiement inclut les retraits. Si vous retirez 1 000 € dans un distributeur automatique, cela impacte également votre capacité de paiement.
Carte Bancaire Trade Republic

Par ailleurs, nous apprécions particulièrement les plafonds confortables. Il s’agit d’un critère important, car des plafonds suffisants procurent beaucoup de liberté à l’utilisateur, surtout en cas d’imprévu. Petit bémol cependant : ces plafonds, certes suffisants pour l’écrasante majorité des clients, sont non modifiables, même pour un besoin ponctuel. Et lorsqu’ils sont atteints, toute transaction, même urgente, est refusée. D’ailleurs, nous notons qu’il est impossible, à l’heure actuelle, de consulter ses plafonds sur l’application Trade Republic, pour suivre ses dépenses et savoir si l’on se trouve « loin » des limites instaurées.

Nous reviendrons plus bas sur certaines fonctionnalités liées à cette carte, mais notons qu’elles incluent des aides à l’épargne comme l’arrondi des dépenses, ou un saveback automatique.

De manière générale, nous trouvons les CB Trade Republic qualitatives dans leur utilisation quotidienne. Cependant, nous déplorons l’absence totale d’assurances, qui constituent pourtant un critère majeur dans le choix d’une carte bancaire. En outre, il est appréciable que ces solutions de paiement n’engendrent pas de cotisation mensuelle, mais nous trouvons que leurs prix de souscription varient énormément, pour très peu de différences finalement.

💡 Les deux cartes physiques sont strictement identiques en termes de fonctionnalités, on paie juste le design de la carte Mirror.

Voici donc, après avoir testé les cartes bancaires Trade Republic, ce que nous retenons :

✅ Les avantages de la carte bancaire de Trade Republic :

  • Les plafonds de paiement élevés (10 000 € par jour et 20 000 € par semaine),
  • Les plafonds de retrait très élevés (1 500 € par jour et 6 000 € par semaine),
  • La carte virtuelle 100 % gratuite, qui permet d’ouvrir un compte et de dépenser sans rien débourser,
  • L’absence de cotisation mensuelle pour toutes les cartes,
  • Les fonctionnalités de saveback (1 %) et d’arrondi des dépenses qui permettent d’épargner sans y penser.

❌ Les inconvénients de la carte bancaire de Trade Republic :

  • Les frais de 1 € pour les retraits de moins de 100 €,
  • L’absence d’assurances,
  • Les plafonds sont suffisants, mais non modifiables en cas d’urgence,
  • Aucune différence entre les cartes physiques, en dehors du design.

Les cartes Trade Republic doivent être utilisées pour ce qu’elles sont : des outils de paiement et de retrait au quotidien. Si vous voyagez beaucoup, elles peuvent également s’avérer utiles en raison de l’absence de frais de change pratiquée. Mais ne réglez pas vos billets d’avion, de train, ou vos forfaits de ski avec, puisqu’elles sont totalement dépourvues d’assurances. Pour ce faire, préférez les cartes d’une néobanque comme Revolut, très performante sur ce point.

↪️ Consultez notre classement des meilleures néo-banques pour choisir celle qui vous conviendra le mieux.

En bref, les CB Trade Republic, sont d’excellents moyens de dépenser son argent, mais ne fournissent pas de fonctionnalités poussées. Même la carte haut de gamme, facturée 50 € à la commande, ne propose rien de plus que les autres, en dehors de son design « sympathique ».

Aller sur Trade Republic

Quels sont les services bancaires proposés par Trade Republic ?

Comme expliqué précédemment, Trade Republic est à l’origine une solution d’investissement. Avec la migration vers de nouveaux services de néobanque, il s’agit aujourd’hui d’une plateforme « tout-en-un », vous permettant de dépenser grâce aux cartes bancaires, d’épargner, ou plutôt d’investir.

Bien entendu, ces services sont limités, ne comptez pas sur l’ouverture d’une assurance-vie ou d’un PEA.

💡 Le PEA de Trade Republic devrait arriver en 2024.

Compte courant
Carte bancaire
Chéquier
Compte pro
Bourse
Cryptomonnaies
Solution d’épargne
Livrets d’épargnes règlementés (livret A, LDD, etc)
Prêt personnel
Les services bancaires disponibles ou non sur Trade Republic

Compte courant : une offre unique

Trade Republic ne propose pas d’offre segmentée avec abonnements et différents niveaux de service, comme le fait Revolut par exemple. En ce sens, l’offre de compte courant de TR ressemble plutôt à celle de Wise. Voici les différents services proposés :

PrixGratuit
Type de carte bancaire proposéeVisa
Paiement mobileApple Pay / Google Pay
Carte virtuelle
Retraits et paiements hors UEGratuits
Cashback / Saveback
Garanties supplémentaires sur les achats
Assurances
Service bancaires proposés sur Trade Republic

Ainsi, le contrat de compte courant ne propose pas, chez Trade Republic, plus d’options que celles liées à sa carte bancaire. L’offre est simple et non évolutive.

Par ailleurs, pour le moment, l’IBAN français (commençant par « FR »), n’est pas disponible. Vous bénéficierez tout de même d’un IBAN « DE » (Allemagne), ce qui reste bien vu par les institutions, ou votre employeur si vous souhaitez faire virer votre salaire sur ce compte.

Des « solutions d’épargne », mais pas de livret réglementé

C’est l’un des reproches que l’on pourrait faire à Trade Republic. Si nous ne sommes pas foncièrement attachés à la présence de livrets réglementés, il est toujours agréable de pouvoir ouvrir des « comptes séparés », ou « sous-comptes » au sein d’une application bancaire. Au moins pour « séparer » visuellement l’épargne des liquidités. 

Trade Republic ne fonctionne pas de cette façon : la néobanque rémunère directement vos liquidités non investies, au taux de 4 % brut.

En somme, chez TR, vous disposez :

  • D’un compte courant : l’argent qui s’y trouve est considéré comme « non investi », et est rémunéré à 4 %,
  • De vos investissements : actions, obligations, ETF, cryptos, etc. Ils sont réalisés à travers un CTO classique.

Dans l’application, cela est transparent, vous ne « changez pas de compte », il s’agit juste de deux onglets différents, « Espèces » et « Épargne », et vous avez ainsi une gestion globale.

Notre avis sur les services bancaires proposés par BforBank

Ainsi, pour ce qui est des services bancaires proposés par Trade Republic, nous retenons que :

✅ Les point positifs des services bancaires de Trade Republic :

  • Le compte courant qui rémunère les liquidités à 4 %,
  • La simplicité de l’offre, avec un seul niveau de service pour le compte courant,
  • La qualité des solutions d’investissement, Trade Republic étant à la base un courtier.

❌ Les point négatifs des services bancaires de Trade Republic :

  • L’impossibilité d’ouvrir des sous-comptes ou comptes d’épargne à proprement parler,
  • La non prise en charge des chèques, pas de délivrance de chéquier non plus,
  • Pas d’IBAN « FR »,
  • Aucun prêt proposé à la clientèle.

Notre avis sur les services bancaires de Trade Republic est mitigé. Cela est peut-être dû au lancement récent de cette version « néobanque » de TR, mais l’offre est encore trop basique, avec des lacunes concernant l’épargne. On regrette de ne pas avoir de choix intermédiaire entre les liquidités et l’investissement, avec notamment d’éventuels sous-compte pour se constituer une épargne de précaution.

Des néobanques concurrentes comme Revolut permettaient d’ouvrir des « coffres », et maintenant des « pockets », quand Wise propose, elle, d’ouvrir de nouvelles « réserves » ou autres « balances ».

On notera tout de même l’attractivité de ce compte courant, avec les liquidités rémunérées à 4 %, ce qui compense les manques en termes de fonctionnalités d’épargne.

Aller sur Trade Republic

Les autres services de Trade Republic

Explorons les autres services intéressants proposés par TR.

Un compte espèces rémunéré

On reconnaît là, la patte du broker, car les banques traditionnelles ne proposent jamais de compte courant rémunéré. Il s’agit d’une pratique plus répandue au sein de l’univers boursier, avec les CTO qui valorisent les liquidités non investies.

Concernant les modalités de cette rémunération, Trade Republic verse 4 % brut sur l’argent que vous détenez en compte espèces. Cela ne vous empêche en rien de dépenser et retirer des fonds chaque jour, puisque ces intérêts sont calculés quotidiennement. Trade Republic établit ainsi une moyenne d’encours, et vous verse ces intérêts mensuellement.

💡 Cette rémunération des liquidités n’est valable que jusqu’à 50 000 € d’encours. Au-delà, vous continuerez de percevoir vos intérêts, avec 50 000 € en base de calcul.

Un saveback de 1% sur vos dépenses

La plupart des offres bancaires proposent aujourd’hui des cashbacks, notamment grâce à des réseaux de marques et enseignes partenaires. C’est le cas, par exemple, de Société Générale, BoursoBank ou Revolut, qui sont particulièrement performants sur ce point.

Trade Republic n’opère pas de cette façon. La banque propose un programme de saveback, via lequel 1 % de vos dépenses est reversé au plan d’épargne de votre choix. Rappelez vous, dans notre revue sur la partie « broker » de TR, nous évoquions ces plans d’épargne qui permettent de faire du DCA (des investissement automatiques et périodiques) sur les actifs de vos choix.

Un saveback de 1% sur vos dépenses Banque Trade Republic
La carte Mirror de Trade Republic permet de bénéficier d’un saveback de 1%

Le saveback vous permet donc d’abonder ces plans, ce qui est « toujours ça de pris » pour mettre en place une logique d’intérêts composés.

Il y a tout de même une limite, vous ne pourrez pas bénéficier de plus de 15 € de saveback mensuellement, ce qui correspond à 1 500 € de dépenses. Cela peut sembler peu, mais compte tenu du fait que TR est une banque « pas chère », le fait qu’elle puisse de surcroît vous reverser 180 € par an est tout bonnement exceptionnel !

Le round up : l’arrondi des paiements par carte

Vous connaissez sûrement cette option, proposée par de nombreuses banques pour « épargner sans y penser ». Le principe est simple : vous réalisez, par exemple, un paiement de 9,80 € avec votre carte, la somme débitée de votre compte et de 10 €, car 0,20 € sont placés sur un livret. 

Chez Trade Republic, cela fonctionne, là encore, différemment. Premièrement, l’arrondi est placé sur le support d’investissement de votre choix, et non sur un compte d’épargne (Trade Republic n’en propose pas). Vous pouvez ainsi choisir de placer vos arrondis sur une action, ou l’ETF de votre choix.

💡 Pour épargner encore plus rapidement : vous pouvez appliquer un coefficient multiplicateur à votre round-up (le montant placé est multiplié par x2, x3, x5 ou x10). 

Comment investir avec Trade Republic ?

Puisque la partie « banque » et « courtage » de Trade Republic sont à présent rassemblées au sein d’une seule et même application, il peut être intéressant de connaître les supports d’investissement proposés. En effet, vous pourrez facilement passer d’une interface à l’autre, en un simple changement d’onglet espèces / épargne (l’onglet épargne représentant les investissements chez TR).

Voici donc les supports d’investissement proposés :

Actions10 000 +
ETF2 000 +
Produits dérivés1 000 +
CFD
Obligations500 +
Options
Futures
SRD
Plan d’épargne
Crypto50 +
Les supports d’investissement proposés sur Trade Republic

💡 Besoin d’un code promo pour vous inscrire ? Voir les codes de parrainage Trade Republic.

Aller sur Trade Republic

Quels sont les frais de la banque Trade Republic ?

Voici la politique tarifaire de Trade Republic, pour ce qui est de l’offre bancaire :

Cotisation mensuelleAucune
Frais de tenue de compteGratuit
Frais d’inactivitéGratuit
Commande d’une carte bancaireVirtual : gratuite,Classic : 5 €
Mirror : 50 €
RetraitsGratuit si supérieur à 100 € 
Paiement à l’étrangerTaux de change parmi les meilleurs du marché
Aucune commission
Frais bancaires de Trade Republic

Nos tableaux explicatifs de frais sont généralement bien plus longs lorsqu’il s’agit d’offres bancaires. Mais Trade Republic facture si peu de frais qu’il est difficile de trouver quelque chose à lui reprocher sur ce critère. Tout est gratuit, du compte à la carte (absence de cotisation mensuelle), en passant par la gestion quotidienne, et les paiements / retraits à l’étranger, ce qui est très rare.

On reprochera seulement les frais d’un euro pour les retraits inférieurs à 100 €, et le prix de la carte Mirror, excessif à 50 €. Mais nul n’est forcé d’y souscrire, d’autant que la carte Classic est absolument identique en termes de fonctionnalités / plafonds.

Trade Republic est donc comparable à Wise, qui propose également une carte virtuelle classique, et deux cartes payantes (mais aucune au prix de la carte Mirror), le tout sans abonnement. Revolut, qui est la référence du secteur, est hors-jeu sur ce critère puisque sa version « Standard », sans abonnement, est beaucoup plus limitée en termes de plafonds et de fonctionnalités.

Notre avis sur les frais de Trade Republic est donc clairement positif. La politique tarifaire est une des plus légères du marché, et Trade Republic peut même être utilisée de manière 100 % gratuite pour tout utilisateur se suffisant d’une carte virtuelle.

Comment ouvrir un compte bancaire sur Trade Republic ?

Ouvrir un compte auprès de Trade Republic se fait à 100 % en ligne. Pour ce faire, suivez ces étapes :

  1. Rendez-vous sur l’App Store de votre iPhone, ou le Play Store de votre appareil Androïd, et téléchargez l’application,
  2. Indiquez votre numéro de téléphone, et confirmez le via le code envoyé par SMS,
  3. Indiquez votre pays de résidence, et choisissez un code PIN,
  4. Fournissez vos informations personnelles (identité complète, date de naissance, numéro fiscal, etc), et coordonnées (un justificatif de domicile vous sera demandé) dans les étapes qui suivent,
  5. Prenez une photo de votre pièce d’identité dès que vous y êtes invité, et fournissez l’habituel selfie de vérification,

Votre compte est ouvert !

↪️ Voir notre guide sur l’ouverture de compte Trade Republic.

Aller sur Trade Republic

Trade Republic : quel positionnement par rapport aux banques concurrentes ?

Le positionnement de Trade Republic pourrait largement être qualifié d’hybride. En effet, il s’agit d’une néobanque, dérivée d’un courtier.

C’est assez unique sur le marché. Ainsi, Trade Republic ne propose pas la myriade de fonctionnalités d’un acteur comme Revolut, qui couvre de la gestion financière quotidienne, à l’investissement, en passant par l’assurance et les prêts.

Néanmoins, la partie investissement de Trade Republic est plus qualitative, puisqu’il s’agit à la base d’un courtier. Nous nous attendons de surcroît à ce que l’offre bancaire soit étoffée dans les mois à venir, avec dans un premier temps des assurances, et des produits d’épargne « classiques » (coffres, ou « livret maison »).

Pour le moment, Trade Republic ressemble davantage à « un courtier qui propose une carte bancaire ». Mais au vu des prix pratiqués, on ne va pas s’en plaindre ! D’autant que, comme nous venons de le dire, la partie « banque » décrite dans cette revue devrait rapidement évoluer vers quelque chose de bien plus complet.

Le service client de Trade Republic

Comme beaucoup de Fintech, Trade Republic semble faire l’impasse sur le service client. Le but de ces sociétés est en effet de faire en sorte que le client « n’ait pas besoin » d’avoir un interlocuteur au bout du fil. L’expérience d’utilisation est donc très soignée, nous n’avons jamais rencontré de dysfonctionnements.

Quoi qu’il en soit, si vous avez tout de même besoin de contacter le service client, vous pourrez par les moyens suivants :

Téléphone
Mail[email protected]
CourrierTrade Republic Bank GMBH
Brunnenstr. 19-21
10119 Berlin, Germany
Tchat au sein de l’application
Mode de contact Trade Republic

Lors de nos différentes prises de contact, les opérateurs se sont montrés relativement rapides (24h de délai de réponse maximum), et nous avons pu échanger en français, avec des personnes compétentes.

Aller sur Trade Republic

L’avis des clients sur la Banque Trade Republic

Lorsque l’on souhaite ouvrir un compte auprès d’une banque, il est préférable, avant de se lancer, de consulter les avis en ligne. Nous avons pour habitude de privilégier TrustPilot pour ce faire, puisque la plateforme recense généralement les avis de clients ayant vécu une réelle expérience avec l’entité en question.

Sur ce point, Trade Republic confirme nos impressions, avec une note satisfaisante de 3,8 (Bien).

Notation Banque Trade Republic
Notation générale du service client Trade Republic sur TrustPilot

Pour le moment, l’écrasante majorité des avis concerne la partie « broker ». Mais nul doute que d’ici quelques mois, la tendance s’équilibre.

Par ailleurs, nous réitérons le reproche fait au sein de notre revue « Trade Republic Bourse », à savoir que le service client, en plus de ne pas être joignable par voie téléphonique, ne prend pas la peine de répondre aux avis en ligne (bons comme mauvais). Ceci est pourtant un gage de qualité très apprécié des utilisateurs.

L’avis des clients sur la Banque Trade Republic
Un exemple d’avis positif sur la nouvelle solution bancaire proposée par Trade Republic

Quoi qu’il en soit, nous attendrons que davantage d’avis soient laissés avant de nous faire une idée définitive de l’appréciation des clients vis-à-vis de Trade Republic Banque.

×
RÉDIGE TON AVIS