Comment gérer son argent pour optimiser son budget ?

Mis à jour le
Gestion de l'argent

Avoir une stabilité financière et savoir gérer son argent est le rêve de nombreux Français. Beaucoup y voient, à juste titre, le meilleur moyen pour concrétiser ses projets. Qu’il s’agisse d’un objectif à long terme comme atteindre l’indépendance financière ou d’un besoin à très court terme comme devoir répondre à une dépense imprévue, la gestion de son budget est clé pour affronter les éventuels coups durs avec plus de sérénité

Dans cet article, nous vous présenterons une diversité de conseils pour mieux gérer votre argent. Vous trouverez un panorama des possibilités, allant des astuces les plus simples à mettre en place et aux résultats rapides jusqu’à une véritable méthode de gestion de budget qui tiendra sur le long terme. 

Comment gérer son budget : en bref

Gérer son budget est un incontournable pour la bonne tenue de ses finances. Si cela peut sembler être un casse-tête, vous verrez qu’avec quelques astuces et une méthodologie qui a fait ses preuves, vous pourrez reprendre les rênes de votre situation financière rapidement.

Pour vous accompagner dans votre démarche, on vous propose un protocole simple composé de plusieurs étapes à suivre. Très facile à mettre en place, il s’agit pour vous d’apprendre à établir et gérer votre budget, mais aussi à assainir votre situation financière si besoin, et enfin à développer de nouvelles sources de revenus, si vous cherchez à aller un cran plus loin. 

Voici les 7 étapes que l’on vous propose de suivre:

  1. 🫰 Faites l’inventaire de vos dépenses : savoir où va l’argent est primordial. Avant même de se construire un budget à proprement parler, interrogez-vous sur vos dépenses. Combien d’argent je dépense par mois ? Combien d’argent je dépense pour mes loisirs ? Quel est le montant minimum que je suis assuré de dépenser chaque mois ? Un bref coup d’œil sur vos relevés bancaires répondra surement à vos questions.
  2. 🎯 Fixez-vous un objectif financier réaliste : le meilleur moyen pour s’assurer de tenir ses objectifs est de commencer petit. Par exemple, commencez par gérer votre argent en prévision d’un voyage, davantage que pour constituer un apport pour votre résidence principale. De sorte que, si vous avez du mal à tenir vos engagements, ce n’est pas votre projet de vie le plus important qui tombe à l’eau.
  3. 📊 Utilisez la technique du 50/30/20 pour définir votre budget : essayez autant que possible d’allouer 50% de vos revenus à vos besoins, 30% à vos envies et enfin 20% à votre épargne. N’hésitez pas à adapter ces chiffres selon votre profil, peut-être êtes-vous en mesure d’épargner jusqu’à 30 % de revenus en réduisant à 20% la part correspondant à vos envies.
  4. 1️⃣ Privilégiez le remboursement de vos dettes : la dette « mange » votre capital, veillez à la limiter autant que possible.
  5. 🤖 Automatisez le plus possible votre gestion : une bonne gestion de ses finances n’impose pas de scruter quotidiennement ses comptes pour s’assurer que les échéances soient payées et les seuils de dépenses non dépassés. Nombre d’outils proposent maintenant l’automatisation pour vous faciliter la vie. Profitez-en.
  6. ⚠️ Pensez au fonds d’urgence : ayez à votre disposition, l’équivalent de 3 à 6 mois de dépenses pour vous aider en cas de coups durs. Une épargne de précaution facilement accessible, c’est autant de sérénité gagnée.
  7. 📈 Ne laissez pas “dormir” votre argent : l’argent qui ne grandit pas, décroit, et ce à cause de l’inflation qui viendra grignoter votre capital. Pensez à investir au plus tôt.

Après ce bref tour d’horizon, on vous propose d’entrer dans le détail de chacune de ces étapes pour que vous puissiez très vite construire un budget qui vous ressemble. 

Pourquoi gérer son budget ?

Budget, rime souvent avec restriction et personne n’a vraiment envie de se priver. Ici, on va vous montrer que c’est tout l’inverse ; le budget est ce qui vous permettra d’atteindre vos objectifs, et ce, en provisionnant correctement chaque projet. 

Faire son budget a pour but de :

  • Atteindre des objectifs financiers précis,
  • Cibler ses priorités,
  • Réduire son stress,
  • Prévoir les imprévus,
  • Éviter les conséquences du surendettement.

Chez MoneyRadar, notre but est que nos lecteurs reprennent les contrôles de leurs finances : terminé de laisser « dormir » son argent sur le Livret A, terminé les frais exorbitants des banques traditionnelles… On vous aide à vous informer, à vous renseigner pour que vous puissiez effectuer des choix éclairés. En ce sens, établir son budget est la première étape importante vers l’autonomie financière et elle doit être prise au sérieux

Gérer son argent étape par étape

Établir son budget n’est pas sorcier, mais cela demande tout de même de suivre un protocole pour être sûr de ne rien oublier. Voici comment procéder :

1. Faites l’inventaire de vos dépenses

  1. Inventoriez et catégorisez vos dépenses. Prenez vos relevés bancaires et épluchez-lez. A chaque dépense, associez une des catégories suivantes : besoins, envies, épargne.
  2. Distinguez vos dépenses fixes de vos dépenses ponctuelles. Là aussi, vos relevés seront de précieux outils. 
  3. Dressez un portrait plus global de votre situation financière. Faites votre bilan personnel :
    Quels sont vos actifs ? (Ce qui vous appartient)
    Quels sont vos passifs ? : (Ce que vous devez, vos dettes)

À ce stade, une simple feuille de papier peut tout à faire suffire, mais si vous préférez un système qui vous permettra d’y agréger des informations et des données au fil du temps, il existe des outils de gestion en ligne gratuits qui vous permettront de vous lancer. 

Ce bilan, surtout s’il utilise un outil de gestion en ligne ou Excel, est un formidable moyen de savoir exactement où vous en êtes avec vos finances personnelles, mais il permet également de constater vos progrès. Peut-être qu’après avoir mis en place les méthodes proposées dans cet article, vous vous apercevrez que vous dégagez un reste à vivre plus grand à la fin du mois. 

2. Fixez-vous un objectif financier réaliste

Il ne s’agit pas ici de vivre au-dessus de ses moyens, mais au contraire d’avoir une vue d’ensemble de ses capacités financières pour prendre les meilleures décisions en termes de dépenses et d’épargne. 

Pour se fixer un objectif financier réaliste, la première des choses est de ne pas tout mélanger. Devoir économiser de l’argent pour partir en vacances l’été prochain n’est pas la même chose que vouloir acheter sa résidence principale et donc devoir constituer un apport et surtout présenter une situation financière stable.

Dressez la liste de vos projets et objectifs, déterminez le coût associé et enfin l’horizon auquel vous souhaitez y être parvenu. On vous explique tout : 

  • Les objectifs à court terme, c’est ce que vous souhaitez concrétiser dans les 12 à 15 prochains mois. Envisagez-vous par exemple de louer un appartement ? Ou bien d’acheter une voiture.
  • Les objectifs à moyen terme sont les projets que vous désirez réaliser dans un horizon de deux à cinq ans. Vous songez peut-être à acheter votre résidence principale ou à créer votre entreprise.
  • Les objectifs à long terme sont généralement des projets de longue haleine. La retraite nous vient assez spontanément en tête, mais vous en aurez sans doute d’autres, un tour du monde par exemple.

💡 Établir vos objectifs financiers vous permettra de déterminer les sommes que vous devez épargner pour les réaliser. Ces sommes vous donneront également une meilleure idée des stratégies d’épargne à privilégier. 

Vous pouvez par exemple mettre en place un système de virement automatique qui dirige une partie de vos revenus directement dans votre PEL (Plan Epargne Logement) si vous envisagez l’achat d’une résidence principale. De même, en début de chaque mois, après avoir payé vos charges fixes, ne laissez sur votre compte principal que 30 % de vos revenus mensuels pour vos « envies », redirigez le reste vers vos économies.

Également, gardez à l’esprit que vos objectifs doivent être réalistes. Il ne s’agit pas ici de décréter que l’on va financer son tour du monde avec 3 mois d’épargne, au risque d’être gravement déçu et de se décourager. Pour vous assurer de la faisabilité de vos objectifs, vous pouvez par exemple suivre la méthode SMART élaborée par le psychologue américain Edwin Locke. Elle consiste à se fixer des objectifs de façon Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et définis Temporellement. Si vos objectifs respectent ces 5 critères, c’est normalement le signe que vous pouvez commencer à définir le budget que vous allouerez à vos projets.

3. Utilisez la technique du 50/30/20 pour définir votre budget

Après avoir déterminé vos objectifs ainsi que le montant de vos dépenses fixes et variables, vous devriez pouvoir définir avec précision ce qu’il vous est possible d’épargner. On vous propose ici une méthode qui a fait ses preuves en matière de gestion de budget, vous pourrez naturellement l’adapter à votre situation personnelle et professionnelle. 

L’idée est simple, mais particulièrement efficace, elle reprend les trois catégories dont on vous a parlé un peu plus haut : besoins, envies, épargne.

Cela donne : 

  • 50 % de vos revenus sont alloués à vos « besoins », c’est-à-dire les coûts fixes tels que les factures et le loyer, les courses, les assurances ;
  • 30 % de vos revenus sont alloués à vos « envies », c’est-à-dire les coûts variables tels que les restaurants, le coiffeur ou le shopping ;
  • 20 % de vos revenus sont alloués à vos économies ou le remboursement de vos éventuels emprunts.

💡 Si vous décidez d’adopter cette méthode, il peut être utile d’automatiser la répartition de vos revenus grâce notamment à des virements permanents ou des règles automatiques mensuelles pour déplacer de l’argent de votre compte courant vers vos livrets d’épargne par exemple.

La règle 50/30/20 est issue du livre « All Your Worth: The Ultimate Lifetime Money Plan » écrit en 2005 par Elizabeth Warren, diplômée d’Harvard, experte en matière de faillites et sénatrice américaine, en collaboration avec sa fille Amelia Warren Tyagi.

Définir son budget : la méthode des 50/30/20

4. Privilégiez le remboursement de vos dettes

Si les dettes peuvent apparaitre comme le gros point noir dans la gestion de son budget, sachez que toutes les dettes ne se valent pas. Il est essentiel de bien les distinguer pour en rembourser certaines en priorité. L’idée ici n’est pas de toucher à sa trésorerie pour gérer ses dettes, mais de voir si vous disposez d’un reste à vivre suffisant à la fin de chaque mois qui vous permette d’éponger votre dette plus vite. 

Si ce n’est pas le cas, il peut être intéressant de réduire vos dépenses pendant une durée déterminée pour favoriser le remboursement de certaines dettes plus nocives pour vos finances.

🤔 Mais comment alors déterminer les dettes à rembourser en premier ?

Pour déterminer quelles dettes vous devriez rembourser en premier, vous devez prendre en considération le montant de chaque dette et le taux d’intérêt. Les dettes assorties de taux d’intérêt élevés devront être remboursées en premier, car ce sont elles qui généralement vous coûtent le plus cher. Si besoin, n’hésitez pas à contacter un spécialiste qui pourra éventuellement vous proposer une consolidation de vos dettes. Autant que possible, veillez à sauvegarder votre fonds d’urgence.

L’idée ici est simple, dans la mesure du possible, payez vos dettes le plus rapidement.

5. Automatisez le plus possible votre gestion

Pour tenir son budget dans la durée, l’idéal est d’automatiser un maximum sa gestion, et ce à tous les niveaux. Il peut s’agir d’automatiser :

  • Son organisation notamment via des applications de gestion qui permettent de suivre ses mouvements bancaires et d’envoyer des rappels si besoin. Il n’est plus nécessaire de passer du temps à noter ses dépenses et regarder ses comptes quotidiennement. Nombre d’outils se chargent aujourd’hui de le faire à votre place. Cela permet de garder un œil sur son budget et d’éviter les mauvaises surprises.
  • Le paiement de certaines charges fixes comme le loyer. N’hésitez pas à développer l’utilisation des prélèvements automatiques pour plus sérénité, vous le faites sans doute déjà pour votre forfait internet, alors pourquoi pas aller un cran plus loin ?

Gardez en tête qu’un budget réussi, c’est un budget que vous êtes capable de respecter. En établissant des objectifs financiers et une stratégie pour les atteindre, vous serez beaucoup plus motivé à respecter votre budget. 

6. Pensez aux fonds d’urgence

La vie est pleine de surprises et il est important de se créer un fonds d’urgence pour subvenir à vos besoins en cas d’imprévus. On vous recommande de placer sur un livret A ou un Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS), entre 3 à 6 mois de dépenses. Privilégiez ce type de livrets car l’argent y est disponible rapidement et sans pénalité.

↪️ Pour choisir un livret adapté à vos besoins et à votre profil d’investisseur, consultez notre classement des meilleurs livrets.

 Pour constituer votre fonds d’urgence et ce à votre rythme, vous pouvez par exemple :

  • Allouer une petite partie de vos revenus à votre épargne de précaution. Par exemple 5 % de vos revenus tous les mois
  • Mettre certains de vos revenus inhabituels de côté. Plutôt que de dépenser la totalité d’une prime professionnelle ou l’argent de votre anniversaire, épargnez une partie de cette somme.

7. Faites travailler votre argent

En matière de placement, il est essentiel de bien comprendre que conserver son argent sur un livret A, c’est en perdre une partie et un peu plus chaque année. L’inflation ronge votre capital, votre pouvoir d’achat diminue. En clair, un euro d’hier ne vaut pas un euro d’aujourd’hui, c’est d’ailleurs ce que nous expliquons en détail dans notre guide sur comment investir 1000€.

Dès lors que vous avez constitué votre épargne de précaution, songez à passer à l’étape supérieure en investissant votre argent dans des placements sans risque, ou des investissement avec un niveau de risque plus élevé mais plus rémunérateurs. Faire travailler votre argent vous permettra de développer votre patrimoine et vous assurera davantage de sécurité en cas de coups durs.

↪️ Pour plus d’informations, consultez nos guides : « Comment investir son argent » et « Dans quoi investir en 2024 ».

5 astuces pour mieux gérer son budget

Vous avez désormais bien en tête les tenants et les aboutissants d’une bonne gestion de budget. Toutefois, si vous souhaitez augmenter votre reste à vivre, vous n’avez que deux leviers d’actions : 

  • Baissez vos dépenses
  • Augmentez vos revenus

On vous présente juste après quelques astuces qui peuvent vous aider à générer des revenus plus élevés, pour à terme, on l’espère, commencer à investir

1. Diversifiez vos sources de revenus

Et oui, il va falloir en passer par là. On pourrait vous présenter des centaines d’astuces pour gérer au mieux son budget et conserver un reste à vivre plus important par mois. Il n’en reste pas moins que le moyen le plus rapide d’atteindre ses objectifs est d’avoir le capital sur son compte bancaire. C’est la raison pour laquelle, on vous parle maintenant de diversifier vos sources de revenus. Dès lors que vous avez compris la gestion d’un budget, il n’y aura pas de surprise lorsque celui-ci sera un peu plus conséquent. Gardez la même discipline et restez consciencieux. 

Concrètement, comment fait-on pour diversifier ses revenus ? Il n’y a pas qu’une seule méthode.

La plus évidente serait d’utiliser ses compétences professionnelles pour développer une activité en freelance. Et cela vaut pour tous les types de métiers : 

  • Vous êtes enseignant : Songez à vous inscrire sur une plateforme pour donner des cours particuliers (vous pouvez évidemment le faire en ligne et ainsi n’aurez même pas à sortir de chez vous), 
  • Vous êtes consultant en entreprise : Allez faire un tour sur Malt qui regorge de profils similaires au vôtre et qui proposent leurs services à la journée (attention, si vous êtes salarié veillez à vérifier s’il existe dans votre contrat de travail une clause de non-concurrence) 

Les plus jeunes d’entre nous pourront trouver très intéressant de faire du marketing d’affilié, c’est la modalité par laquelle vous promouvez les produits de tiers en échange de commissions pour chaque vente effectuée. On retrouve très souvent ce type de business sur les réseaux sociaux comme Instagram ou TikTok.

Il ne s’agit bien évidemment pas d’une liste exhaustive mais de pistes qui peuvent vous aider à commencer à réfléchir à un projet générateur de revenus. 

↪️ Consultez notre guide sur comment diversifier ses revenus dans lequel nous exposons en détail plusieurs techniques de diversification de revenus.

2. Réduisez vos charges fixes

Si la recherche d’une seconde source de revenus vous parait être une montagne insurmontable ou si la gestion de votre budget reste encore difficile. Vous pouvez songer à emprunter le chemin de la réduction des dépenses.

Après avoir défini vos dépenses variables, vous devriez maintenant être capable de déterminer les postes de dépenses qui vous offrent une plus grande flexibilité et sur lesquelles vous allez pouvoir économiser.

Voici quelques pistes pour diminuer vos dépenses variables :

  • Amenez votre déjeuner au travail plutôt que de sortir manger au restaurant le midi.
  • Réfléchissez bien avant de céder à la tentation de la consommation : utilisez la méthode dite des « 2 jours », lorsque vous songez à effectuer un achat, laissez-vous deux jours de réflexion. Si à la fin de ce délai vous avez toujours envie de cet achat, lancez-vous. Si vous vous apercevez que cela n’est plus essentiel pour vous, abstenez-vous. Vous serez surpris de voir le nombre d’achats qu’on abandonne lorsque l’on se laisse le temps d’y réfléchir.
  • Choisissez un jour dans la semaine où vous n’effectuez aucune dépense variable.
  • Contrôlez vos dépenses de la semaine et allouez-vous un budget précis chaque jour que vous essayez de ne pas dépasser.

3. Payez toujours comptant

La clé du succès d’un budget bien gérer c’est une carte de crédit bien utilisée. Autant que possible, privilégiez le paiement comptant. L’option crédit de votre carte bancaire doit être utilisée avec parcimonie. Si vous devez y avoir recours, assurez-vous de payer votre dû à la date d’échéance. C’est particulièrement important car tous vos défauts de paiement pourront vous nuire à plus ou moins long terme, on pense notamment à la souscription d’un crédit futur : immobilier ou à la consommation. 

💡 Notre conseil est d’éviter de l’utiliser quand vous avez l’argent pour payer, car le paiement en plusieurs fois peut engendrer des intérêts et, si vous ajoutez cela à vos autres dépenses, vous risquez d’être surpris lorsque vous recevrez votre facture bancaire.

4. Comparez davantage les prix

Si vous faites une recherche rapide sur internet, vous vous apercevrez qu’un même produit peut être vendu sur différents sites web à des prix différents. La différence étant parfois substantielle, cela vaut le coup de se pencher sur la comparaison des prix.

Lorsque vous faites un achat en ligne, cherchez l’option la plus adaptée à votre budget. Il n’y a pas de petites économies ! Pour cela, il existe aussi des sites comparateurs de prix comme Idealo ou Dealabs.

Une autre alternative est d’utiliser les filtres de marketplace et e-commerce pour trouver les produits les moins chers. 

5. Privilégiez l’achat d’occasion

Avec le développement de la consommation responsable, acheter des articles d’occasion est une manière de contribuer à la protection de l’environnement et d’économiser de l’argent.

Vous pouvez tout trouver de seconde main. Les friperies, magasins d’occasion, et même les marchés aux puces vendent des meubles, des électroménagers et des vêtements d’occasion.

Sur internet, il y a également pléthore d’options pour se fournir en occasion, Leboncoin ou encore Ebay sont de très bons exemples. Sur le marché de l’occasion en ligne, il n’y a pas vraiment de limites, soyez créatif et persévérant, vous finirez sans doute par trouver ce que vous cherchez.

Vous pouvez aussi participer aux groupes sur Facebook et essayer le troc entre particuliers. 

Consommer des produits d’occasion est un changement culturel que vous pouvez embrasser ou non. Cela ne convient pas à tous, on le sait, mais on vous le suggère tout de même.

FAQ : Questions fréquentes pour gérer son argent

Comment gérer son budget avec un faible revenu ?

Gérer son budget avec un faible revenu n’est pas fondamentalement différent de gérer son budget avec un revenu moyen. Ici la complexité vient du fait que vous avez une marge de manœuvre moins grande. Prenez donc les devants en étant davantage consciencieux et en suivant l’évolution de vos dépenses à la loupe. On vous explique tout ici.

Comment gérer son argent quand on est étudiant ?

Si vous êtes étudiant et que vous avez des revenus pérennes qui couvrent votre année scolaire (emploi salarié, bourse), vous n’avez qu’à appliquer les méthodes de gestion de budget présentées dans cet article.

Si vous êtes étudiant mais n’avez que des revenus ponctuels, (jobs d’été, baby-sitting, don des parents), essayer autant que possible d’épargner ces sommes pour en utiliser une quote-part chaque mois. Cela vous permettra de « tenir » plus longtemps. Dans votre cas, la réduction des dépenses est cruciale. 

Comment définir son budget ?

Pour bien établir votre budget personnel, le plus facile est de procéder par étape : faites le point sur vos ressources et vos dépenses; distinguez vos dépenses fixes de vos dépenses ponctuelles ; et enfin appliquer la méthode du 50/30/20. 
 

×
RÉDIGE TON AVIS