Dans quoi investir 10000 euros en 2024 ?

Mis à jour le

« Quand vous investissez en bourse, vous devez toujours diversifier », disait Peter Lynch, légendaire fondateur du fonds Magellan. Et si cet adage ne s’appliquait pas seulement à la bourse mais à tous vos investissements ?

Ce qui est intéressant, si vous disposez de 10000 € à investir, c’est que vous pouvez mettre en place cette diversification de manière intéressante, ce qui est plus délicat avec une somme inférieure. Voici, selon nous, les meilleures manières de placer 10000 €.

Les meilleures façons d’investir 10000€ selon MoneyRadar

Après avoir investi 10 000 € sur différents actifs, nous avons pu déterminer les investissements les plus cohérents pour cette taille de portefeuille. Bien entendu, ceux-ci dépendent également de chaque investisseur, et de son aversion au risque.

▶️ De manière générale, l’investisseur « prudent », ou « conservateur », qui vise donc à préserver son capital, investira ses 10 000 € en préférant les actifs suivants :

Classement Univers Instrument
1 Bourse Obligations d’états et de multinationales
2 Immobilier
  • En direct
  • SCPI
3 Matières premières Or et matières première liées aux industries vertes (hydrogène, nickel, lithium, etc)

▶️ Pour les profils plus dynamiques, qui cherchent en priorité à maximiser leurs rendements, les actifs suivants seront à privilégier :

Classement Univers Instrument
1 Bourse
  • Actions
  • ETF
2 Immobilier Crowdfunding
3 Cryptomonnaies
  • En direct
  • ETF / Fonds
  • Staking
4 Autres placements
  • Private equity
  • Crowdequity

💡 Que vous soyez prudent, ou plutôt téméraire, attachez-vous systématiquement à mettre en place le principe de la diversification pour investir vos 10 000 €.

↪️ Un budget plus limité ? Consultez nos guides « comment investir 1000€ ? » et « comment investir 100 000 euros« .

Pourquoi placer 10000 € ?

Dans un contexte inflationniste comme celui que nous connaissons, l’épargne placée à un taux inférieur à celui de l’inflation (c’est le cas, par exemple, avec les livrets bancaires), se déprécie. Même si l’inflation semble se stabiliser, elle reste à des niveaux très haut, qui chaque jour font perdre du pouvoir d’achat à votre épargne.

Par ailleurs, le contexte bancaire tendu (tension sur les prêts, faillites bancaires outre-atlantique, crise de l’immobilier en Chine) incite à la prudence, et à ne pas confier aux banques l’intégralité de son patrimoine.

En bref, pour protéger votre épargne, et son pouvoir d’achat, la meilleure solution reste de l’investir. Il existe de nombreux moyens pour ce faire, et tant mieux, car la diversification reste la clé d’investissements réussis.

Faut-il placer 10000€ sur des livrets d’épargne en 2024 ?

Vous avez peut-être pris l’habitude, par confort, ou peut-être car vous considérez qu’il s’agit de la solution la moins risquée, de conserver votre épargne sur vos livrets bancaires. Cela peut être cohérent pour une épargne de précaution, qui doit rester liquide. Mais dès lors que votre épargne représente plus que cela, il n’est pas préférable de la laisser sur ces livrets, et ce pour les raisons précédemment évoquées.

Ainsi, vous devez déterminez la somme que vous souhaitez garder disponible, en épargne de précaution. Au-delà, pensez à diversifier, et à investir le surplus (voir parties suivantes).

Pour ce qui est des livrets bancaires les plus courants, voici un aperçu de leurs taux actuels (ceux-ci peuvent varier) :

Livret Taux en vigueur
Livret A 3 %
LDDS 3 %
CEL 2 %
PEL 2,25 % (PEL ouverts à partir du 1er janvier 2024)
LEP 5 %

💡 La plupart de ces livrets présentent des rendements inférieurs à l’inflation, qui en 2023 s’est établie à 4,9 % (en base annuelle). Et même si celle-ci venait à se réduire significativement et se stabiliser au niveau de rendement de ces livrets, ces derniers ne constitueraient pas pour autant un placement performant.

Ainsi, nous n’irons pas ici déconseiller formellement les livrets bancaires, mais nous vous enjoindrons plutôt à les utiliser pour ce qu’ils sont : une réserve de précaution. Ils pourraient également constituer un « moindre mal », pour tout investisseur dont la priorité serait de minimiser les risques.

Investir 10000 € en bourse

L’investissement en bourse consiste, pour la plupart des investisseurs, à acheter des actions de sociétés cotées. Mais cette vision est simpliste. La bourse permet également d’acheter des produits dérivés, des ETFs, afin de répliquer la performance d’indices phares, ou tout autres actifs cotés sur les différentes bourses mondiales.

Pourquoi investir en bourse ?

Historiquement, la bourse est l’investissement le plus performant. À titre d’exemple, le S&P 500, indice phare de la bourse américaine, affiche une performance annuelle moyenne de plus de 10 % depuis sa création (avec l’hypothèse que les dividendes sont réinvestis). La bourse permet ainsi d’acquérir une multitude d’actifs financiers divers et variés. 

Vous devez, avant d’investir en bourse, choisir une enveloppe fiscale, par exemple :

  • Le CTO (Compte Titres Ordinaire) : c’est l’option qui vous permettra d’acquérir la plus grande variété d’actifs (Voir notre guide des meilleurs CTO)
  • Le PEA (Plan d’Épargne en Actions) : ce type de compte vous permettra d’investir sur une sélection plus restreinte (peu de produits dérivés), mais vous fera bénéficier d’avantage fiscaux, comme par exemple l’exonération d’impôt sur le revenu après cinq ans de détention (Voir notre guide des meilleurs PEA).

Investir en bourse peut également vous permettre de bénéficier de la forte croissance présente sur certains secteurs en 2024 comme :

  • L’hydrogène,
  • Le marché de l’eau,
  • L’intelligence artificielle,
  • La santé,
  • La transition écologique,
  • Le luxe, 
  • Etc…

Quoi qu’il en soit, l’investissement boursier requiert certaines connaissances. Voici différentes manières de placer son argent sur les marchés financiers.

Investir dans des actions

Acheter des actions en bourse, c’est devenir partiellement propriétaire des sociétés en question. En faisant l’acquisition de ces actions, vous devenez actionnaire, car vous détenez une portion du capital de l’entreprise.

Si l’entreprise se porte bien, et présente de bons résultats, il y a de grandes chances pour que le prix de vos actions s’apprécie, et que vous receviez des dividendes (une partie des bénéfices de la société, redistribuée à ses actionnaires). À l’inverse, votre portefeuille perdra potentiellement de la valeur lorsque la société publiera des résultats décevants.

Acheter des actions pourrait s’avérer être une bonne idée pour investir 10 000 €, mais attention : il conviendra d’étudier les sociétés afin de faire les bons choix.

Voici les avantages et inconvénients de l’investissement en bourse :

✅ Investir 10 000€ dans des actions : quels avantages ?

  • Rendements potentiellement élevés,
  • Excellente liquidité, on peut revendre ses actions lorsqu’on le désire,
  • Accessible à partir de quelques euros,
  • Frais raisonnables si vous ouvrez votre compte auprès des meilleurs courtiers,
  • Possibilité d’investir sur internet, depuis chez soi,
  • Investissement compatible avec différentes stratégies et horizons de placement (court, moyen et long terme).

❌ Investir 10 000€ dans des actions : quels inconvénients ?

  • Risque de pertes important,
  • Nécessite des connaissances approfondies,
  • De nombreux facteurs influencent les prix, et demandent une certaine capacité d’analyse,
  • Investissement chronophage (suivi, analyses, rotations de portefeuilles, etc).

Investir dans des ETFs

Si vous êtes débutant, plutôt que de commencer directement par l’achat d’actions, il pourrait être plus cohérent d’investir dans des ETFs. Ces derniers, également appelés « trackers » sont des fonds qui permettent de répliquer, sur votre portefeuille, la performance de certains actifs sous-jacents. Par exemple, un ETF peut être un « panier d’actions ». Ceci est très utile pour répliquer la performance d’un indice.

Imaginons que vous souhaitez investir dans le CAC40. Au lieu d’acheter les 40 actions qui composent l’indice (ce qui entraînerait des frais de courtage importants), vous pouvez tout simplement faire l’acquisition d’un ETF CAC40. Ce dernier évoluera de la même manière que l’indice.

Les ETFs offrent des milliers de possibilités. Vous pouvez ainsi investir sur :

  • Des indices,
  • Des matières premières,
  • Des secteurs économiques (exemple : un ETF regroupant les actions d’entreprises pétrolières),
  • Des secteurs géographiques (exemple : les plus grandes entreprises industrielles chinoises),
  • Etc.

💡 Nous les présentons en détail dans notre page dédiée aux meilleurs ETF.

L’utilisation d’ETF simplifie donc le travail d’analyse, permet d’économiser des frais de courtage, et permet de s’exposer de manière différente au marché. En outre, et c’est le plus important, investir via les ETFs vous permettra de bénéficier d’une diversification de fait.

Vous pourriez donc très bien choisir 10 ou 20 ETFs pour investir vos 10 000 € de manière optimale.

Voici les avantages et inconvénients de l’investissement en ETF :

✅ Investir 10 000€ dans des ETFs : quels avantages ?

  • Des frais de gestion très bas,
  • Économie sur les frais de courtage (on ne passe qu’un ordre, au lieu d’acheter toutes les actions d’un indice),
  • Diversification intrinsèque,
  • Parfait pour des investissement moyen / long terme,
  • Liquidité : vous pouvez revendre vos ETFs quand bon vous semble.
  • Accessible en ligne.

❌ Investir 10 000€ dans des ETFs : quels inconvénients ?

  • La précision : les « tracking errors » sont observables sur certains ETFs, qui présentent des écarts de performances avec leurs sous-jacents.
  • Levier : certains ETF incluent un effet de levier qui peut être dangereux pour l’investisseur débutant. Attention à bien lire la description de chaque tracker avant d’investir.

Investir dans des obligations

Acquérir une obligation, c’est devenir créancier de la société ou de l’État qui l’a émise. En achetant une obligation, vous prêtez donc de l’argent à cette entité. Celle-ci s’engage à vous verser une rémunération sous la forme d’intérêts, que vous percevez périodiquement, ou in fine (à échéance), en même temps que le remboursement de votre capital.

Investir vos 10 000 € en obligations pourrait avoir l’apparence d’un placement sûr. La vérité est plus nuancée. Les obligations d’États et de multinationales versent en général des intérêts assez faibles. Et si vous cherchez à investir dans des obligations plus rentables, le risque de défaut (incapacité de l’entité à honorer vos paiements d’intérêt, et remboursement de capital) augmente en conséquence.

En résumé, si vous acceptez de placer vos 10 000 € avec un rendement modeste, et avec peu de risque, acheter des obligations pourrait être cohérent.

↪️ Consultez notre guide des placements sans risques pour d’autres idées d’investissements peu risqués.

✅ Investir 10 000€ dans des obligations : quels avantages ?

  • Niveau de risque raisonnable (pour les obligations qualitatives et moins performantes),
  • Possibilité d’investir à partir de quelques centaines d’euros,
  • Les obligations sont un outil de diversification intéressant, puisqu’elles sont décorrélées des actions,
  • Prévisibilité : en achetant une obligation, vous savez combien vous allez gagner, et quand,
  • Accessible en ligne chez les meilleurs courtiers.

❌ Investir 10 000€ dans des obligations : quels inconvénients ?

  • Investissement complexe (différents types d’obligations, de coupons d’intérêts, de risques, etc),
  • Risque de taux : le prix de vos obligation peut subir une chute lorsque les taux directeurs augmentent,
  • Risque de défaut : certains émetteurs, en fonction du contexte, ne parviennent plus à honorer leurs paiements,

Placer 10000 euros en bourse : une bonne idée ?

D’après notre expérience en tant qu’investisseurs, l’investissement en bourse est une composante essentiel d’une stratégie diversifiée, bien qu’il convienne de choisir des actifs cohérents en fonctions de votre profil :

  • Votre priorité est la performance : auquel cas, vous acceptez le niveau de risque associé ! L’investissement en actions est à ce titre fait pour vous, puisqu’il s’agit de l’actif boursier le plus rentable historiquement. Mais il peut y avoir de mauvaises années…
  • Vous cherchez un compromis entre sécurité et performance : investir vos 10 000 € en ETFs est un choix cohérent. Ces derniers font état, par défaut, d’une diversification intrinsèque. Pensez tout de même à rajouter une couche de diversification en variant les secteurs économiques, géographiques, etc. 
  • Vous souhaitez en premier lieu protéger votre capital : les obligations semblent plus adaptées. En choisissant les obligations souveraines d’États comme la Suisse ou la Chine, vous vous prémunissez pratiquement contre le risque de défaut, tout en percevant des intérêts qui limitent les effets de l’inflation sur vos 10 000 €.

⚠️ Quel que soit l’instrument financier et la stratégie que vous choisirez, le risque zéro n’existe pas, surtout en bourse. Prenez toujours le temps de l’analyse, et ne cédez pas à l’euphorie lorsque les marchés montent. Il y aura toujours de nouvelles opportunités en bourse, offrez-vous donc le luxe d’entrer sur le marché au bon moment, après avoir patienté.

Investir 10000 euros en cryptomonnaie

Investir dans les cryptomonnaies, dans un contexte où le Bitcoin bat de nouveaux records chaque semaine, peut sembler tentant. Les cryptomonnaies sont des devises numériques, qui attirent de plus en plus d’investisseurs lorgnant sur leur volatilité, et des gains substantiels et rapides.

Il convient cependant d’aborder ce marché avec la plus grande prudence. Il ne conviendra pas d’y investir la totalité de vos 10 000 €. Les cryptos représentent un pari très risqué, et seuls les traders expérimentés peuvent être à l’aise avec une telle volatilité. On ne parle d’ailleurs pas d’investissement ici, mais de spéculation.

Explorons les différents moyens d’investir sur ce marché.

Investir dans des cryptomonnaies en direct

Cela consiste en l’acquisition directe de monnaies numériques telles que le Bitcoin, Ethereum, ou encore Solana ou Arbitrum. 

Il existe des milliers de cryptos. Soumises à des facteurs tels que les nouveaux ETF, les régulations étatiques, ou encore l’offre et la demande, ces actifs sont extrêmement volatils. Leur prix augmente fortement et rapidement, ou baisse violemment. 

Si vous êtes prêt à accepter ce niveau de risque, privilégiez tout de même les cryptomonnaies ayant les plus grosses capitalisations. Les « petites cryptos », et autres tokens naissants représentent en effet un risque déraisonnable pour placer vos 10 000 €.

Voici les avantages et inconvénients à investir en direct dans les cryptomonnaies :

✅ Investir 10 000€ dans des cryptomonnaies : quels avantages ?

  • Les rendements peuvent être très élevés,
  • Possibilités de placer des petites sommes,
  • Correspond à tous les horizons de placement,
  • Accessible en ligne.

❌ Investir 10 000€ dans des cryptomonnaies : quels avantages ?

  • Volatilité très élevée,
  • Bien que la diversification reste nécessaire, elle ne protège pas efficacement, la plupart des cryptos étant corrélées au Bitcoin et à l’Ethereum,
  • Manque de régulation (vos fonds ne sont pas garantis comme dans le cas d’un courtier en bourse),
  • Risques de fraudes (cf affaire FTX), et de hacking des plateformes assez conséquents.

Investir dans le staking de cryptomonnaie

Les cryptomonnaies sont adossées à des registres qu’on appelle des blockchains. Afin d’assurer la fluidité et la sécurité de ces réseaux de données, les détenteurs de cryptos peuvent faire le choix de « prêter » ou « verrouiller » leurs tokens sur la blockchain. En échange, ils perçoivent des intérêts.

Investir 10 000 € dans le staking, pourrait être une bonne idée, mais là encore, il convient d’être conscient et d’accepter le niveau de risque associé. Votre argent est ici verrouillé pour une durée déterminée, pendant laquelle le prix des tokens peut fluctuer fortement, sans que vous ne puissiez agir et revendre vos cryptos pour vous protéger. Certains protocoles de staking permettent de déverrouiller vos tokens avant la date convenue, mais dans la plupart des cas, vous subirez des pénalités assez dissuasives.

💡 Pour pallier cela, vous pourriez opter pour le staking de stablecoins. Ces cryptos sont adossées à des monnaies réelles comme l’Euro ou le Dollar US : leur valeur ne fluctue donc pas.

↪️ Plus d’informations à ce sujet sur notre page dédiée au staking de cryptos.

Voici les avantages et inconvénients du staking :

✅ Investir 10 000€ dans le staking de cryptomonnaies : quels avantages ?

  • Vos cryptomonnaies travaillent pour vous : vous générez des revenus passifs,
  • Accessible, via des exchanges comme ByBit Ou KuCoin,
  • Possibilité de staker sur différents horizons de temps,
  • Accessible à partir de quelques euros,
  • Nécessite moins de connaissances que le trading de cryptos.

❌ Investir 10 000€ dans le staking de cryptomonnaies : quels incovénients ?

  • Risque lié à la volatilité des tokens stakés,
  • Certaines cryptos ont des protocoles de staking quelque peu complexes ou onéreux (frais de transaction de la blockchain).

Investir dans des fonds ou ETFs spécialisés dans la cryptomonnaie

Comme en bourse, les ETFs et divers « fonds crypto », permettent de répliquer les performances de certaines cryptomonnaies. Ces actifs sont cotés en bourse, et si vous n’êtes pas à l’aise avec les plateformes dédiées à la crypto, qui sont parfois d’apparence complexe, les ETFs sont accessibles depuis votre compte-titres habituel.

Il peut s’agir d’un bon moyen de faire fructifier vos 10 000 €, mais pensez bien à choisir les fonds répartis sur des cryptomonnaies majeures. Comme évoqué précédemment, ces dernières présentent une volatilité et un niveau de risque moins élevés.

Voici les avantages et inconvénient d’investir en ETFs et fonds cryptomonnaies.

✅ Investir 10 000€ dans des ETFs crypto : quels avantages ?

  • Sécurité : ces instruments sont conçus et vendus par de grands groupes bancaires et fonds d’investissement,
  • Rendements potentiellement élevés,
  • Accessible à partir de quelques centaines d’euros,
  • Liquides (sur les horaires de bourse),
  • Les fonds et ETFs sont intrinsèquement diversifiés.

❌ Investir 10 000€ dans des ETFs crypto : quels avantages ?

  • Frais de gestion sur lesquels il convient de se renseigner avant l’achat,
  • Volatilité (due à celle des sous-jacents).

Placer 10 000 euros en cryptomonnaies : une bonne idée ?

D’après notre expérience en tant qu’investisseurs sur le marché crypto, nous pensons que ce dernier pourrait constituer une opportunité intéressante pour placer, en partie, vos 10 000 €. Il conviendra tout de même de définir en amont vos objectifs :

  • Votre priorité est la performance : vous comprenez que les cryptos présentent un niveau de risque conséquent. Dans ce cas, rien de tel que d’acheter vos cryptos en direct, et de les staker pour générer des revenus supplémentaires.
  • Vous cherchez du rendement, mais souhaitez limiter le risque : optez dans ce cas pour les fonds et ETFs. Dans la mesure ou certains d’entre eux lissent le risque en englobant plusieurs crypto-actifs, vous subirez un peu moins la volatilité propre à chaque token. L’investissement en ETF Bitcoin, à présent possible, peut être également cohérent si vous souhaitez vous exposer au BTC par le biais d’un compte-titres. Cela reste tout de même un investissement risqué.
  • Vous cherchez avant tout à préserver votre capital : n’investissez pas en cryptomonnaies !

Investir 10000 euros dans l’immobilier

L’immobilier est l’investissement roi lorsqu’il s’agit de générer des revenus passifs. Pour beaucoup d’investisseurs, la pierre est la rampe d’accès à un patrimoine conséquent, grâce au levier de l’emprunt bancaire.

Néanmoins, vous pensez peut-être que l’investissement dans la pierre ne peut se faire avec 10 000 €. Détrompez-vous, voici des solutions simples pour mettre un pied dans l’immobilier.

Investir dans l’immobilier direct

On pense à tort qu’investir dans l’immobilier locatif est réservé aux gros épargnants. Ceci est faux, pour deux raisons.

La première réside dans le type de bien que vous souhaitez acquérir. Investir dans l’immobilier ne signifie pas forcément « acheter un appartement ou une maison ». Plusieurs types de biens sont accessibles pour 10 000 €, tels que :

  • Une place de parking,
  • Un garage de type « box » dans certaines communes,
  • Une cave.

Oui, on peut donc investir dans l’immobilier locatif avec 10 000 € ! Par ailleurs, les rendements de ces biens « petits budgets », sont deux à trois fois plus élevés, en moyenne, que ceux d’un appartement.

La deuxième raison réside dans le fait de considérer vos 10 000 € comme un budget global. Or, si vous disposez de revenus stables, ces 10 000 € pourraient très bien constituer un apport auprès de votre banque, qui financerait ainsi le bien de vos rêves.

L’idéal étant d’acquérir un bien au bon prix, afin que les loyers générés couvrent au moins vos mensualités de crédit. Une fois ce dernier totalement remboursé, vous percevrez vos loyers en intégralité, et serez donc parvenus à :

  • Accumuler du patrimoine grâce au bien qui vous appartient à présent,
  • Générer des revenus passifs.

Voici les avantages et inconvénients à investir dans l’immobilier locatif :

✅ Investir 10 000€ dans l’immobilier direct : quels avantages ?

  • Revenus passifs,
  • Accumulation de patrimoine,
  • Avantages fiscaux dans de nombreux cas,
  • Effet de levier bancaire, qui vous permettra assez vite d’emprunter pour un deuxième bien grâce au crédit hypothécaire.

❌ Investir 10 000€ dans l’immobilier direct : quels inconvénients ?

  • Barrières à l’entrée (prix, formalisme, etc),
  • Illiquidité,
  • Investissement chronophage (gestion, entretien, mise en location, etc),
  • Risque de vacances (le fait de ne pas trouver de locataire et devoir assumer les mensualités de crédit),
  • Convient seulement aux investisseurs de long terme.

Faire un investissement dans des SCPI

Investir dans des SCPI pourrait bien être l’investissement immobilier adéquat pour une enveloppe de 10 000 €. Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) a pour but de détenir des biens immobiliers à plusieurs. Certaines SCPI sont ainsi colossales et ouvrent leur capital au public.

Il convient de distinguer les différentes sortes de SCPI :

  • Rendement : ce type de SCPI investit ses fonds dans de l’immobilier professionnel (bureaux, entrepôts, commerce, etc). Le but est ici de générer des revenus locatifs,
  • Fiscales : les SCPI fiscales n’investissent que dans des biens qui sont concernés par différents dispositifs légaux de réductions fiscales,
  • Plus-value : le but de ces SCPI est la revalorisation de biens. Elles font ainsi l’acquisition d’actifs peu onéreux, dans le but de les réhabiliter et de générer des marges à la revente.

Les SCPI, lorsqu’elles sont bien gérées, permettent de générer des rendements autour de 6-7 %. L’avantage réside dans le fait que les grosses SCPI affichent leurs performances publiquement. Il est donc aisé de faire le bon choix, et d’investir ses 10 000 € dans des SCPI historiquement performantes.

✅ Investir 10 000€ dans des SCPI : quels avantages ?

  • Des rendements attractifs, pour un niveau de risque maîtrisé,
  • Accessibilité : possible d’investir à partir de quelques centaines d’euros ;
  • Gestion passive : vous ne vous occupez de rien, tout est géré par des professionnels éprouvés,
  • Revenus passifs : vous percevez vos dividendes régulièrement.

❌ Investir 10 000€ dans des SCPI : quels inconvnients ?

  • Frais : certaines SCPI ne sont pas très transparentes quant à leurs frais de gestion. Prenez le temps de bien vous renseigner,
  • Liquidité : L’investissement en SCPI pour s’avérer illiquide à court terme. De nombreuses structures prévoient des clauses selon lesquelles vous ne pouvez revendre vos parts avant une date fixée.

Investir dans le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier occupe une place croissante au sein des moyens de financement pour les entreprises. Le principe est simple : certains professionnels de l’immobilier (promoteurs, marchands de biens, etc), cherchent à lever des fonds pour financer leurs opérations. Ils passent par des plateformes de crowdfunding, telles qu’Anaxago, pour ce faire. Ces plateformes proposent à des investisseurs d’investir dans des opérations précises, et de percevoir une rémunération en retour.

Vous pourriez donc, par le biais du crowdfunding, investir dans des opérations choisies. Prenez garde cependant à passer par les meilleures plateformes de crowdfunding immobilier, qui font état d’une sélection stricte quant aux projets soumis aux investisseurs.

💡 Pensez également à diversifier. La plupart des plateformes proposent des tickets d’entrée à 1 000 €, vous pourrez donc sélectionner dix projets différents pour répartir votre risque.

Voici les avantages et inconvénients d’investir 10 000 € en crowdfunding immobilier.

✅ Investir 10 000€ en crowdfunding immobilier : quels avantages ?

  • Accessibilité : possibilité d’investir à partir de 1 000 €, et même moins,
  • Rendement élevé (en moyenne autour de 10 %),
  • Transparence : les dossiers d’investissement sont très complets et instructifs,
  • Éthique et communautaire : avec le financement participatif, vous apportez votre pierre à l’économie et la société, en finançant des projets, et en construisant ou réhabilitant des biens.

❌ Investir 10 000€ en crowdfunding immobilier : quels inconvénients ?

  • Risques relativement élevés, comme tout investissement lié au secteur du bâtiment,
  • Illiquide : impossible de retirer vos fonds avant la clôture du projet.
  • Retards redondants : la plupart des plateformes font face à des retards de paiement sur certains projets.

Placer 10 000 € dans l’immobilier : une bonne idée ?

Investir 10 000 € en SCPI ou en crowdfunding immobilier pourrait être très cohérent, car ces supports permettent tous deux de mettre en place une diversification saine sur une telle somme.

Si vous préférez investir en direct, considérez vos 10 000 € comme une rampe d’accès au crédit, ou investissez dans des biens peu onéreux (mais très rentables), tels que des garages.

Quoi qu’il en soit, les possibilités sont multiples en matière d’immobilier. Il s’agit de l’investissement de long terme par excellence, auquel, culturellement, l’investisseur français est très attaché. Investir 10 000 € en immobilier pourrait ainsi vous ouvrir de nombreuses portes (auprès de votre banquier notamment).

Investir 10000 euros dans les matières premières

L’investissement en matières premières présente quelques similitudes avec l’investissement boursier, dans la mesure où vous passerez le plus souvent par des courtiers, et que tout peut s’effectuer en ligne. Il implique l’achat de ressources naturelles telles que les métaux précieux, les sources d’énergie (pétrole, gaz, uranium, etc), ou encore les produits agricoles.

Ce type d’investissement peut se faire en direct (en achetant la matière première), ou via l’achat de contrats à termes, d’actions liées à la matière première en question, de fonds, etc…

Autre similitude avec l’investissement en bourse : les matières premières constituent une classe d’actifs complexe, très fluctuante, et influencée par un nombre incalculable de variables extérieures (catastrophes naturelles, géopolitique, progrès technologiques, etc).

Prenez donc, là encore, le temps nécessaire à l’analyse, et suivez l’actualité liée à vos investissements.

Investir dans l’or

L’or est aujourd’hui considéré comme une valeur refuge. Il n’en reste pas moins un actif volatil, inversement corrélé aux actions : le cours de l’or monte en période d’incertitudes, et a tendance à baisser lors des phases de croissance économique.

Investir l’intégralité de vos 10 000 € en or pourrait être contre-productif. Il conviendrait mieux d’investir seulement une partie de votre capital sur le métal jaune, afin de couvrir vos autres investissements.

Pour ce faire, vous avez le choix : lingots, pièces, ou encore actions de sociétés aurifères, ETFs sur l’or, etc. Quoi qu’il en soit, investir dans l’or doit se faire dans « le bon timing ». Actuellement, celui-ci est très hautement valorisé, et il paraît délicat de se positionner sur ces niveaux de prix… sauf si vous anticipez une dégradation encore plus prononcée de l’économie mondiale.

↪️ Plus d’informations à ce sujet sur notre guide « comment investir dans l’or« .

Voici les avantages et inconvénients à investir dans l’or :

✅ Investir 10 000€ dans l’or : quels avantages ?

  • Bien physique que l’on peut stocker chez soi, rassurant en temps de guerre ou de crise,
  • Valeur refuge,
  • Protection contre l’inflation,
  • Accessible à partir de quelques centaines d’euros, et via plusieurs biais,
  • Liquidité.

❌ Investir 10 000€ dans l’or : quels inconvénients ?

  • L’or ne produit pas de richesse (loyers, dividendes, etc),
  • L’or occasionne des frais : stockage, assurances, etc,
  • Volatilité historique importante.

Investir dans d’autres matières premières

Voici d’autres matières premières qui vous pourriez considérer en complément de l’or :

  • Métaux précieux :
    • Argent : très utilisé en industrie, dans la fabrication de composants électroniques, demande constante. Il s’agit d’une valeur refuge.
    • Platine : plus rare que l’or et l’argent, le platine est très sollicité par l’industrie automobile,
    • Palladium : également prisé par l’industrie automobile, qui le favorise de plus en plus en raison des nouvelles normes écologiques,
    • Cuivre : le cuivre est utilisé dans toutes les industries, il est fondamental pour l’économie mondiale,
    • Nickel : de plus en plus demandé avec la montée des technologies vertes. Le nickel est en effet présent dans toutes les batteries rechargeables (voitures électriques, smartphones, etc).
  • Énergie :
    • Pétrole : le carburant de l’économie mondiale,
    • Gaz naturel : le gaz est une énergie de transition, dont la demande augmente fortement,
    • Hydrogène : secteur énergétique clé pour l’avenir, notamment en ce qui concerne le stockage d’énergie,
    • Lithium : essentiel à toutes les batteries rechargeables.
  • Produits agricoles :
    • Blé : l’aliment de base mondiale, demande constante,
    • Maïs : augmentation constante de la demande pour nourrir les élevages. Connaît un relai de croissance avec la production de l’éthanol,
    • Riz : aliment de base consommé par plus de la moitié de la population mondiale,
    • Soja : présente une demande croissante résultant des changements de mode de consommations alimentaires.
  • Autres ressources : bœuf, bois, laine, etc… 

Placer 10 000 euros dans les matières premières : une bonne idée ?

Il ne serait pas judicieux d’investir vos 10 000 € en intégralité sur les matières premières. Et ce pour deux raisons principales :

  • Cela demande une réelle expertise : si vous ne disposez pas de ces connaissances, le marchés des commodités pourrait vite entamer votre capital,
  • Les produits d’investissements sont eux même risqués (contrats à termes, options, etc).

Seul l’or pourrait justifier de placer une bonne partie de votre capital si vous anticipez une récession à l’échelle mondiale. En somme, considérez l’investissement en matière première comme un moyen de couverture.

💡 Si vous tenez vraiment à vous exposer à ces marchés, privilégiez les matières premières liées à des secteurs en pleine expansion, comme celui des énergies et technologies vertes.

D’autres placements prometteurs en 2024

Si vous souhaitez sortir des sentiers battus pour investir vos 10 000 €, nous vous proposons les alternatives suivantes :

  • Private equity : investir 10 000 € dans des sociétés non cotées peut s’avérer très rentable (c’est aussi très risqué). Pour ce faire, passez par des fonds de private equity, qui sont d’ores et déjà diversifiés, afin de réduire votre risque, et étudiez bien leur historique de performances,
  • Crowdequity : nous abordions plus tôt le crowdfunding immobilier. Mais vous pouvez faire de même en finançant des startups et PME. Les rendements sont attractifs, et les dossiers sont sélectionnés rigoureusement (et présentent souvent des garanties). Le ticket d’entrée est généralement de 1 000 €. Votre capital vous permettrait donc d’étaler votre risque sur 10 sociétés différentes,
  • Le cinéma : si vous êtes un passionné du 7ème art, pourquoi ne pas le financer ? Comme pour l’immobilier avec les SCPI, le cinéma dispose des SOFICA, sociétés qui permettent d’investir dans la production de films, de bénéficier de réductions fiscales, et d’un retour sur investissement en cas de succès. Attention néanmoins, il est plutôt difficile de prévoir les résultats d’un film au box office… Ainsi, un investissement de 10 000 € en SOFICA ne peut être cohérent que si vous disposez déjà d’autres investissement plus « courants »,
  • L’art : si vous disposez de connaissances en matière de tableaux et d’objets de valeurs, n’hésitez pas à les mettre au profit de votre portefeuille. Ces investissements de niche peuvent s’avérer très lucratifs, et ils permettent en outre de défiscaliser et de transmettre son patrimoine. Difficile d’entrer sur ce marché avec 10 000 €, mais pas impossible en cherchant les « jolis coups »,
  • L’horlogerie : le boom de l’industrie horlogère crée des listes d’attente phénoménales pour les heureux clients des manufactures suisses (près de deux ans chez Rolex). Si vous parvenez à faire l’acquisition de modèles neufs, ceux-ci se revendent à prix d’or, le jour même, sur le marché de l’occasion (possibilité de doubler, ou tripler son investissement très rapidement). Les entrées de gamme de ces marques prestigieuses se situant sous 10 000 €, vous pouvez tenter votre chance !
  • L’automobile : si vous aimez bricoler, le marché de la voiture de collection est lui aussi en pleine croissance. À mesure que l’électrique gagne du terrain, de plus en plus de nostalgiques se ruent sur les modèles mythiques des décennies passées. Pour 10 000 €, vous n’aurez que des modèles à restaurer, avis aux bricoleurs, donc.

Où investir 10000€ en optimisant sa fiscalité ?

Un dernier point qu’il est important de prendre en compte pour investir vos 10 000 € : la fiscalité. Opter pour des placements donnant droit à des réductions fiscales peut faire une grande différence sur le long terme. Vos bénéfices sont en effet moins amputés par les taxations, vous pouvez donc réinvestir de manière plus conséquente, et bénéficier de la logique des intérêts composés.

Voici quelques exemples de placements intéressants en matière de fiscalité :

PEAPermet d’investir en actions européennes avec des avantages fiscaux après 5 ans de détention, notamment l’exonération d’impôt sur les plus-values.
Assurance-vieOffre un cadre fiscal avantageux après 8 ans de détention, avec un abattement sur les intérêts et plus-values lors des retraits. La transmission du capital est également favorisée fiscalement.
PER (Plan d’Épargne Retraite)Permet de déduire les versements de son revenu imposable, dans certaines limites. La fiscalité à la sortie dépend de la forme de retrait (capital ou rente).
Dispositifs liés à l’investissement locatifPinel : Réduction d’impôt pour l’achat de logements neufs à louer sous conditions.Denormandie : Similaire au Pinel, mais pour la rénovation de logements anciens dans certains centres-villes.Malraux : Réduction d’impôt pour la restauration de biens immobiliers situés dans certains secteurs protégés.
FCPIOffrent une réduction d’impôt sur le revenu en contrepartie d’un investissement dans des PME européennes non cotées, avec une période de blocage des fonds.
SOFICAPermettent d’obtenir une réduction d’impôt en contrepartie d’un investissement dans le financement de la production cinématographique et audiovisuelle.
Tableau représentant des exemples de placements intéressants en matière de fiscalité
×
RÉDIGE TON AVIS