Ethereum : Le président de la SEC aurait-il fait fuiter une information sur les ETF ?

Le monde de la crypto-monnaie est en effervescence suite à la récente déclaration de Gary Gensler, président de la SEC, qui laisse entrevoir une approbation imminente des ETF Ethereum. Une nouvelle qui pourrait bien bousculer les codes de l’investissement dans les actifs numériques et attirer de nouveaux investisseurs en quête de diversification.

Résumé :

  • La SEC envisagerait d’approuver les ETF Ethereum d’ici la fin de l’été
  • Cette décision pourrait faciliter l’accès aux investissements liés à Ethereum
  • Des acteurs majeurs de la finance ont déjà obtenu une approbation initiale
  • L’approbation des ETF Ethereum pourrait avoir un impact positif sur le marché crypto

Le 14 juin Gary Gensler, président de l’autorité de régulation des marchés financiers américains (SEC), a annoncé que selon lui, les ETF (Exchange-Traded Funds) liés à l’Ethereum, deuxième crypto-monnaie en termes de capitalisation boursière, pourraient obtenir le feu vert réglementaire d’ici la fin de l’été.

Une perspective qui ouvre de nouvelles opportunités pour les investisseurs désireux de s’exposer au potentiel de croissance de l’Ethereum, sans pour autant détenir directement la crypto-monnaie. Car si les ETF crypto existent déjà pour le Bitcoin, leur accessibilité reste limitée en raison des contraintes réglementaires et de la volatilité du marché.

L’approbation des ETF Ethereum par la SEC pourrait donc marquer un tournant pour l’industrie, en démocratisant davantage l’accès à cette classe d’actifs encore méconnue du grand public. Mais quelles sont les implications réelles de cette annonce pour les investisseurs ? Et quels sont les défis à relever pour que cette promesse se concrétise ?

L’annonce de Gary Gensler et l’état actuel du marché crypto

Le cours du Bitcoin a chuté dans la semaine du 7 au 14 juin 2024 – Source : Tradingview.com

C’est lors d’un témoignage devant un sous-comité du Sénat américain que Gary Gensler a laissé entrevoir la possibilité d’une approbation des ETF Ethereum d’ici le 2 juillet. Une déclaration qui a suscité l’intérêt des investisseurs, dans un contexte pourtant peu favorable aux crypto-monnaies.

En effet, malgré cette annonce, les marchés crypto ont continué leur tendance baissière. Le Bitcoin et l’Ethereum ont ainsi perdu environ 4% de leur valeur sur la dernière semaine, tandis que des altcoins comme Solana ont chuté de près de 10% sur la même période. 

Mais si le marché crypto reste volatile à court terme, l’approbation potentielle des ETF Ethereum pourrait bien changer la donne à moyen et long terme. D’autant que plusieurs grands noms de la finance traditionnelle, comme les fonds d’investissement VanEck et BlackRock, ont déjà obtenu une approbation initiale de la SEC pour leurs ETF Ethereum. 

Une série d’ETF Ethereum avaient déjà reçu une approbation initiale au mois de Mai

Avant de pouvoir lancer ces produits sur le marché, ils doivent encore remplir un formulaire d’enregistrement appelé « S-1 ». Ce document, exigé par la SEC, contient des informations détaillées sur l’émetteur, l’offre proposée et les risques potentiels pour les investisseurs. Une fois ce formulaire validé, ces nouveaux produits d’investissement pourront être négociés sur les marchés, ouvrant la voie à une adoption plus large des actifs numériques.

Malgré la baisse actuelle, des signaux économiques positifs et l’approbation potentielle des ETF Ethereum laissent présager un avenir prometteur pour les investisseurs en crypto-monnaies.

Des perspectives encourageantes pour le marché crypto

Après l’ETF Bitcoin, Blackrock veut ajouter un ETF Ethereum à sa collection.

Si le marché crypto reste sous pression à court terme, plusieurs indicateurs laissent entrevoir des perspectives plus favorables à moyen terme. À commencer par l’assouplissement de l’inflation aux États-Unis, avec un indice des prix à la production (IPP) en baisse de 0,2% en mai, là où les analystes attendaient une hausse.

L’IPP est un indicateur économique clé qui mesure l’évolution des prix des biens et services vendus par les producteurs aux entreprises. Il est souvent considéré comme un précurseur de l’inflation, car les variations de coûts subies par les producteurs se répercutent généralement sur les prix à la consommation. Ainsi, une baisse de l’IPP, comme celle observée en mai, suggère une diminution des pressions inflationnistes, ce qui peut influencer positivement les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Un changement de tendance qui pourrait inciter la Réserve fédérale américaine à assouplir sa politique monétaire dans les mois à venir. C’est en tout cas le scénario anticipé par plusieurs experts, à l’image de Michaël van de Poppe, fondateur et PDG de MN Trading, qui prévoit une hausse du prix du Bitcoin grâce à ces données. Ou encore de QCP Capital, qui table sur une baisse des taux dès septembre, suivie d’une approche attentiste de la FED pour les réunions de novembre et décembre.

Autant de signaux positifs qui, combinés à l’approbation potentielle des ETF Ethereum, laissent présager un impact favorable sur le marché crypto à moyen terme. Car en facilitant l’accès aux investissements liés à Ethereum, ces nouveaux produits pourraient attirer davantage d’investisseurs institutionnels et particuliers, et ainsi soutenir la demande pour les actifs numériques.

Un scénario anticipé par de nombreux analystes, qui voient dans l’approbation des ETF crypto un tournant majeur pour l’industrie. Reste à savoir si cette nouvelle ère se concrétisera dès cette année, ou si les obstacles réglementaires et la volatilité du marché viendront tempérer les ardeurs des investisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
RÉDIGE TON AVIS