Mis à jour le

L’année 2023 a marqué un tournant dans le monde des cryptomonnaies, avec une baisse significative des bénéfices criminels liés à ces actifs numériques. Nous verrons ici, les divers facteurs qui ont contribué à cette diminution, allant de l’augmentation du refus de paiement des rançons, à une meilleure sensibilisation aux risques.

Cependant, malgré cette tendance positive, le rapport souligne également les défis persistants et les nouvelles formes de criminalité qui émergent dans cet espace en constante évolution.

Une baisse significative des bénéfices criminels en cryptomonnaies

📰 Selon un rapport récent, les activités criminelles liées aux cryptomonnaies ont connu une chute impressionnante de 65 % au cours du premier semestre de 2023 par rapport à l’année précédente. Les chiffres montrent que les criminels ont généré environ 2,9 milliards de dollars à la fin de 2022, soit une baisse considérable par rapport aux 12 milliards de dollars de l’année précédente.

📈 Cette tendance positive peut être attribuée à divers facteurs, notamment une augmentation du refus de paiement de la part des victimes de ransomwares et une meilleure compréhension des risques liés aux investissements frauduleux dans le secteur des cryptomonnaies.

Les ransomwares en baisse : de moins en moins de victimes paient la rançon

📉 Une des principales raisons de la diminution des bénéfices criminels dans le domaine des cryptomonnaies est la baisse des profits générés par les ransomwares. De plus en plus de victimes refusent de payer la rançon, ce qui a conduit à une baisse significative du taux de victimes ayant effectivement payé, passant de 76 % en 2019 à seulement 41 % actuellement.

Cette évolution montre que les utilisateurs sont devenus plus conscients des risques liés aux ransomwares et qu’ils cherchent des solutions alternatives pour faire face à de telles attaques.

Blanchiment d’argent et cryptomonnaies

💰 Une des pratiques les plus courantes de blanchiment d’argent dans le domaine des cryptomonnaies concerne les services intermédiaires tels que le DeFi (Finance décentralisée) et les mélanges (Mixer). En 2022, environ 23 milliards de dollars ont été blanchis grâce aux cryptomonnaies, ce qui ne représente toutefois qu’une petite fraction (0,24 %) du total des volumes échangés.

Il est intéressant de noter que seulement quatre adresses ont été responsables du blanchiment d’un milliard de dollars chacune, soulignant ainsi les défis liés à la lutte contre ces activités illégales.

Vol de fonds dans le secteur DeFi

Le secteur DeFi (Finance décentralisée) a été particulièrement touché par les activités criminelles en 2022, avec 3,8 milliards de dollars volés principalement via ces plateformes. Les vols dans le secteur DeFi ont représenté 82,1 % de l’ensemble des vols, soit environ 3,1 milliards de dollars.

De plus, les deux tiers de ces vols ont été effectués via des bridges, mettant en évidence les failles potentielles dans les systèmes de ces plateformes.

Les pirates nord-coréens en tête du piratage de cryptomonnaies

🏴‍☠️ Une information alarmante révélée par le rapport est que les pirates informatiques nord-coréens sont en tête du piratage de cryptomonnaies, ayant volé environ 1,7 milliard de dollars en 2022. Cette activité criminelle menée par l’État met en évidence la nécessité d’une coopération internationale pour lutter contre de telles menaces et protéger l’intégrité du marché des cryptomonnaies.

Scams liés aux cryptomonnaies en baisse

Le rapport indique également une baisse significative des bénéfices tirés des scams liés aux cryptomonnaies, chutant de 46 % par rapport à l’année précédente. Les dix principaux scams de 2022 étaient des scams portant sur des investissements, ce qui a dominé le chiffre d’affaires total de ces activités frauduleuses.

Cependant, le rapport met en évidence qu’un nouvel acteur, Hyperverse, a généré un bénéfice de 1,3 milliard de dollars, montrant que malgré la baisse globale des scams, de nouvelles menaces peuvent émerger.

Les « Romance Scam » en hausse

Une tendance étonnante observée dans le rapport est la hausse des « Romance Scam« , ou scams sentimentaux en français, qui ont coûté en moyenne près de 16 000 dollars aux victimes, soit près du triple par rapport à d’autres types de scams. Ces arnaques sont souvent sous-déclarées, rendant difficile leur détection et leur prévention. Il est essentiel que les utilisateurs soient conscients de ces pratiques frauduleuses et prennent des mesures pour se protéger.

Prédominance des « Pump and Dump » dans les nouveaux tokens

En 2022, 24 % des nouveaux tokens lancés présentaient des caractéristiques de « Pump and Dump« , une pratique frauduleuse visant à manipuler artificiellement le prix d’un actif pour en tirer profit.

Le rapport identifie un créateur de tokens particulièrement prolifique ayant lancé 264 tokens en 2022, ce qui a entraîné des dépenses totales de 4,6 milliards de dollars pour ces tokens peu fiables. Cette observation souligne l’importance d’une régulation adéquate pour protéger les investisseurs des manipulations de marché.

L’OFAC multiplie les sanctions liées aux cryptomonnaies

🚨 Depuis 2021, l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) a considérablement augmenté le nombre de sanctions relatives aux cryptomonnaies. L’une des plateformes touchées est Tornado Cash, qui a enregistré une baisse des flux entrants dans presque toutes les catégories, à l’exception d’une augmentation des fonds envoyés par des escrocs et des services de mixage.

Cette évolution montre les efforts croissants des autorités pour combattre les activités criminelles impliquant les cryptomonnaies.

Le rapport indique une baisse significative des bénéfices criminels liés aux cryptomonnaies au premier semestre de 2023, reflétant une tendance positive dans la lutte contre les activités illégales. Malgré cette baisse globale, des défis persistent, notamment en ce qui concerne les scams liés aux investissements et les vols dans le secteur DeFi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
RÉDIGE TON AVIS