Comment fonctionne le Staking en crypto ?

Mis à jour le

Vérifié par : Jessica Guidon, certifiée AMF.

staking crypto

Parmi les innovations dans le monde des cryptos, le staking est devenu une méthode populaire pour générer des revenus passifs tout en participant activement à la sécurité et à l’opérabilité de blockchains spécifiques. Le staking crypto repose sur un mécanisme de consensus de Proof of Stake (PoS) ou preuve d’enjeu; utilisé par Ethereum 2.0, thezos ou cardano; introduit comme alternative au mécanisme de Proof of Work (PoW) ou preuve de travail, utilisé par Bitcoin

Alors que le PoW nécessite une puissance de calcul considérable pour valider les transactions et sécuriser le réseau, le PoS propose une méthode moins énergivore où la probabilité de valider les opérations et de créer de nouveaux blocs est proportionnelle au montant de cryptomonnaie « mise en jeu » ou « stakée » par un participant.

Définition du staking crypto

Le staking est le processus par lequel les détenteurs de certaines cryptomonnaies immobilisent une quantité spécifique de leurs fonds comme un « gage » dans un portefeuille (ou Wallet en anglais) pour participer au fonctionnement d’un réseau blockchain. 

Comment fonctionne le staking crypto ?

Le staking repose sur le principe de proof of stake, où le droit de valider des transactions est attribué à des participants en fonction de la quantité de monnaie qu’ils acceptent de mettre en jeu. Ce mécanisme vise à assurer la sécurité et l’intégrité de la blockchain en rendant coûteuse toute tentative de fraude. 

En effet, pour influencer malicieusement le réseau, un acteur devrait détenir une grande partie des jetons en circulation, ce qui impliquerait un investissement financier conséquent et augmenterait le risque de pertes importantes en cas de détection de la fraude.

Dans le staking, les utilisateurs mettent en jeu une certaine quantité de tokens comme garantie. En échange de leur service de validation des opérations et de création de nouveaux blocs, ils reçoivent des récompenses sous forme de nouveaux jetons

Ces récompenses sont proportionnelles au montant mis en jeu, incitant ainsi à staker davantage de jetons et sur des périodes plus longues. Le processus de sélection du validateur peut varier d’une crypto à l’autre mais se base généralement sur ces facteurs : 

  • la quantité de jetons stakés
  • la durée de la période de staking
  • des facteurs aléatoires pour éviter toute centralisation excessive.

Les avantages du staking

  • Génération de revenus passifs : Les participants reçoivent des récompenses sous forme de tokens pour leur rôle dans la validation des transactions.
  • Contribution à la sécurité du réseau : Le staking renforce la sécurité et la stabilité des blockchains en encourageant la détention des tokens.
  • Efficacité énergétique : Comparé au consensus de preuve de travail, le staking crypto est une méthode plus économe en énergie pour la validation des transactions.
  • Réduction de la volatilité : En immobilisant ses actifs, le staking peut contribuer à réduire la volatilité du marché des crypto-monnaies.
  • Alignement des intérêts : Les détenteurs de tokens sont incités à agir dans le meilleur intérêt du réseau, renforçant ainsi l’intégrité du système.

Les risques du staking

  • Volatilité des récompenses : La valeur des récompenses peut fluctuer significativement en fonction des mouvements du marché.
  • Verrouillage des fonds : Certains protocoles exigent que les tokens soient immobilisés pour une période déterminée, limitant la liquidité des participants.
  • Possibilité de centralisation : Si trop de jetons sont stakés auprès de quelques validateurs dominants, cela pourrait mener à une centralisation du réseau.

Sur quelle plateforme faire du staking ?

Pour participer au staking, plusieurs plateformes et outils sont disponibles

Les exchanges de crypto-monnaies

Binance : le leader du marché

Le leader du marché, Binance propose de base le plus grand choix de crypto ainsi que des frais très attractifs. Elle est au sommet de notre comparatif de la meilleure plateforme, bien que la plateforme se destine à un public plus informé et habitué du trading crypto.

Coinhouse : la plateforme frenchy

L’exchange 100% français, simple d’utilisation et particulièrement adapté aux débutants, si on met de côté des frais plus élevés que la concurrence.

Kraken : pour les traders experminentés

Du côté de Kraken on est sur pas moins de 20 cryptos sur lesquelles faire du staking, la plateforme est un choix populaire chez les traders plus expérimentés. 

Bitpanda : pour la sécurité

Pour les autrichiens de Bitpanda, on voit le staking en grand avec 34 crypto monnaie disponible. Ici l’accent est mis sur la sécurité en stockant sans internet les cryptos hors ligne.

 ↪️ Pour savoir si une plateforme propose du staking, consultez notre analyse des plateformes crypto

Les wallets de crypto-monnaies

 tels que Trust Wallet ou Ledger, permettent également aux utilisateurs de participer au staking directement à partir de leur portefeuille personnel. Cette méthode propose plus de contrôle et de sécurité, car les tokens restent dans le portefeuille de l’utilisateur, mais elle peut nécessiter une compréhension approfondie du processus de staking et du réseau spécifique sur lequel on souhaite staker.

Les plateformes spécialisées dans le staking

Staked ou Anchor offrent des services avancés, y compris la gestion automatisée du staking et l’optimisation des récompenses. La plateforme peut fournir des services plus sophistiqués et personnalisés, mais il est important de bien rechercher et comprendre les frais, les risques et les conditions de service avant de staker ses cryptos sur une plateforme.

Il est essentiel pour quiconque s’intéressant au staking de faire preuve de prudence, en évaluant soigneusement les risques, en choisissant des plateformes réputées et en se tenant informé des évolutions du marché et des réglementations. Une approche équilibrée et bien informée peut aider à maximiser les avantages du staking tout en minimisant les risques associés.

×
RÉDIGE TON AVIS