Le Spread dans le trading

Mis à jour le

Qu’est-ce que le Spread en trading ?

Le spread est un terme financier qui désigne la différence entre le prix d’achat (bid) et le prix de vente (ask) d’un actif sur les marchés financiers. Il s’agit, dans le cas d’une plateforme de courtage, de la différence entre le prix auquel la plateforme achète l’actif et le prix auquel elle le vend aux investisseurs.

Cette différence est un indicateur crucial qui reflète la liquidité d’un marché ainsi que le coût immédiat de la transaction pour le trader. Le spread est la principale rémunération des courtiers ou des plateformes de courtage pour leurs services.

  • Spread Bid-Ask : le « bid » représente le prix maximal qu’un acheteur est prêt à payer pour un actif, tandis que l' »ask » est le prix minimal auquel un vendeur accepte de vendre. Le spread bid-ask est donc le coût de l’entrée sur le marché.
  • Spread Fixe : Les spreads fixes ne changent pas, quelle que soit la condition du marché, offrant ainsi une certaine prévisibilité. 
  • Spread Variable : les spreads variables, en revanche, peuvent fluctuer considérablement en fonction de la volatilité et de la liquidité du marché, représentant ainsi les conditions réelles du marché plus fidèlement.

Comment les spreads sont-ils exprimés?

Les spreads sont généralement exprimés en « pips » dans le marché du Forex (marché des devises), qui est la plus petite unité de mouvement du prix d’une paire de devises. 

Par exemple, si l’EUR/USD se négocie à un prix d’achat de 1.1050 et à un prix de vente de 1.1052, le spread est de 2 pips (11052-11050=2). Sur d’autres marchés, comme celui des actions, le spread peut être exprimé en termes de pourcentage du prix de l’action, ou simplement en points monétaires.

Dans l’exemple de l’EUR/USD présenté juste avant, il faudra donc attendre que la valeur augmente de 2 pips pour que votre investissement commence à vous rapporter de l’argent. 

Exemples de spreads dans différents marchés

  • Forex : Les spreads sur le marché du Forex peuvent varier de quelques pips pour les paires de devises majeures à beaucoup plus pour les paires moins courantes.
  • Actions : Les spreads sur les actions peuvent varier en fonction de la liquidité de l’action et des conditions de marché. Les actions très liquides ont généralement des spreads plus serrés.
  • Cryptomonnaies : Les spreads peuvent être relativement élevés en raison de la volatilité et de la liquidité variable des crypto-monnaies.

Les spreads jouent un rôle essentiel dans le trading, car ils affectent directement la rentabilité d’une transaction. Un spread élevé indique généralement une moindre liquidité et une plus grande volatilité, ce qui peut augmenter le coût du trading et influencer la stratégie à adopter. 

Comprendre comment les spreads fonctionnent et sont calculés est crucial pour tous les traders, car cela leur permet de mieux planifier leurs entrées et sorties sur le marché, ainsi que de gérer plus efficacement leurs risques.

Quels sont les facteurs influant sur les spreads ?

Les spreads ne sont pas toujours fixes et peuvent varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs clés. Comprendre ces facteurs est essentiel pour les traders qui cherchent à minimiser leurs coûts de trading et à maximiser leurs profits. Voici les principaux éléments qui influencent les spreads sur les marchés financiers.

La volatilité du marché

La volatilité est l’une des principales forces motrices derrière la variation des spreads. Dans des conditions de marché très volatiles, comme lors de la publication de nouvelles économiques importantes ou de crises financières, les spreads ont tendance à s’élargir. 

Cela est dû à l’incertitude accrue et au risque perçu par les fournisseurs de liquidité, qui compensent en augmentant les spreads. À l’inverse, dans des périodes de faible volatilité, les spreads peuvent se resserrer, reflétant une confiance et une prévisibilité accrues dans le marché.

La liquidité du marché

La liquidité fait référence à la facilité avec laquelle un actif peut être acheté ou vendu sur le marché sans affecter son prix. Les marchés hautement liquides, avec un grand nombre d’acheteurs et de vendeurs, ont tendance à présenter des spreads plus serrés. Cela est dû à la concurrence accrue entre les fournisseurs de liquidité et à la disponibilité de prix d’achat et de vente proches les uns des autres. 

Les marchés ou instruments financiers avec une liquidité moindre présentent souvent des spreads plus larges en raison du manque de concurrence et de l’incertitude quant à la capacité de conclure des transactions rapidement à des prix proches.

Les heures de trading et événements économiques

Les heures de trading peuvent également avoir un impact significatif sur les spreads. Par exemple, les spreads peuvent se resserrer pendant les heures de pointe lorsque les marchés des différentes régions géographiques se chevauchent, augmentant la liquidité. En dehors de ces heures, la liquidité peut diminuer, entraînant une augmentation des spreads.

De même, avant et juste après les annonces économiques majeures ou les décisions de politique monétaire, les spreads peuvent s’élargir en anticipation de la volatilité. Les traders et les institutions financières ajustent leurs positions en fonction de ces événements, ce qui peut entraîner des fluctuations rapides des prix et des spreads.

Comprendre ces facteurs permet aux traders de mieux planifier leurs stratégies. En anticipant les moments où les spreads sont susceptibles de s’élargir, les traders peuvent éviter des coûts de transaction inutilement élevés et optimiser l’exécution de leurs ordres. 

De même, en identifiant les périodes de faible volatilité et de haute liquidité, les traders peuvent profiter de spreads plus serrés, réduisant ainsi le coût de leurs opérations de trading.

Quels impacts les spreads ont sur le trading ?

Les spreads influencent non seulement le coût direct d’une transaction, mais aussi la manière dont les traders doivent aborder le marché pour réaliser un profit. Examinons de plus près comment les spreads affectent différents aspects du trading.

Un coût des spreads qui impacte la rentabilité

Le spread représente le premier coût que le trader doit surmonter pour réaliser un profit. À l’ouverture d’une position, le trader est immédiatement en perte du montant du spread, ce qui signifie que le prix du marché doit se déplacer en faveur du trader juste pour couvrir ce coût initial avant de pouvoir réaliser un profit. 

Dans des marchés à spread élevé, le coût de transaction augmente, ce qui nécessite un mouvement de prix plus important pour atteindre le seuil de rentabilité. Cela peut rendre plus difficile la réalisation de petits profits sur des mouvements de prix minimes, affectant ainsi les stratégies de trading à court terme, comme le scalping ou le day trading.

Choisir ses stratégies de trading en fonction de la taille du spread

Trading à court terme vs. à long terme, les spreads ont un impact différent sur les stratégies à court terme comparativement aux stratégies à long terme. 

Pour les scalpeurs et les day traders, un spread faible est crucial, car ils cherchent à profiter de petits mouvements de prix. Un spread élevé peut rapidement éroder les marges de profit dans ces stratégies. 

Pour les traders à long terme, les spreads ont moins d’impact sur la rentabilité globale, car les mouvements de prix visés sont généralement plus importants.

L’importance de connaître le spread pour la gestion des risques

La gestion efficace des risques est une composante essentielle du trading réussi. La connaissance des spreads aide les traders à calculer avec précision le coût potentiel d’entrée et de sortie du marché, ce qui est fondamental pour établir des niveaux de stop-loss et de take-profit réalistes. 

Un investisseur qui néglige l’impact des spreads peut fixer des objectifs de profit irréalisables ou des points de sortie trop serrés, augmentant ainsi le risque de pertes inutiles.

L’optimisation des décisions de trading

La compréhension de l’impact des spreads permet aux traders d’optimiser leurs décisions. Cela comprend la sélection des moments optimaux pour entrer ou sortir du marché en fonction des variations prévues des spreads

Par exemple, éviter le trading pendant les périodes de forte volatilité ou d’annonces économiques majeures peut aider à réduire les coûts liés aux spreads élargis. De plus, choisir de trader des instruments financiers avec des spreads naturellement plus serrés peut réduire le coût global.

Comment tirer avantage des spreads ?

Bien que les spreads représentent un coût pour les traders, une compréhension approfondie et une stratégie réfléchie peuvent permettre de les utiliser à son avantage. Voici plusieurs façons pour les traders d’optimiser leur approche du trading en tenant compte des spreads.

Sélectionner des courtiers avec des spreads faibles

La première étape pour minimiser l’impact négatif des spreads est de choisir un courtier offrant des spreads compétitifs. Cela est particulièrement important pour les stratégies de trading à court terme, telles que le scalping, où les spreads peuvent constituer une part significative du coût de transaction. 

Comparer les spreads offerts par différents courtiers pour les instruments financiers de votre choix peut révéler des opportunités de réduction des coûts.

Utiliser le spread à son avantage dans différentes stratégies de trading

  • Scalping : cette stratégie, qui implique de réaliser de nombreux petits profits sur de petits mouvements de prix, bénéficie grandement de spreads faibles. Les traders peuvent chercher à exploiter les moments où les spreads se resserrent, souvent pendant les heures les plus actives, pour maximiser leurs gains.
  • Day Trading : les day traders, qui ouvrent et clôturent des positions dans la même journée, doivent également être conscients des spreads. Opérer pendant les heures où les spreads sont minimes peut aider à améliorer la rentabilité.

Les pistes pour trader dans des conditions de spread élevé

  • Analyser et planifier : avant d’entrer sur le marché, analysez les conditions actuelles et prévoyez si les spreads sont susceptibles de s’élargir. Planifiez vos trades en conséquence, en évitant peut-être de trader pendant les annonces économiques majeures ou les périodes de faible liquidité.
  • Gestion des risques : Ajustez votre gestion des risques pour tenir compte des spreads plus larges. Cela peut signifier l’ajustement des tailles de position ou l’acceptation d’une marge de profit potentiellement plus basse pour compenser le coût accru du spread.

L’optimisation de l’entrée et de la sortie des trades

La minutie dans le timing d’entrée et de sortie des trades peut également aider à tirer avantage des spreads. En entrant dans un trade lorsqu’un spread est à son point le plus bas et en sortant avant que les spreads ne s’élargissent, les traders peuvent réduire les coûts et améliorer les marges de profit.

×
RÉDIGE TON AVIS