Pyramide de Ponzi, La star des arnaques!

Qu’est-ce qu’une pyramide de Ponzi ?

Une Pyramide de Ponzi (Schéma de Ponzi ou Ponzi Scheme en anglais) est une forme d’escroquerie financière très connue qui consiste à rémunérer les investissements des premiers clients avec l’argent apporté par les nouveaux investisseurs, plutôt qu’avec des bénéfices réellement générés par une activité économique légitime. 

C’est donc une arnaque pyramidale déguisée en opportunité d’investissement lucrative qui tire son nom de Charles Ponzi, un immigrant italien qui a mis en place un tel stratagème aux États-Unis dans les années 1920. 

Celui-ci promettait des rendements faramineux en quelques mois seulement à partir d’un soi-disant arbitrage sur les coupons-réponse internationaux. Près de 40 000 personnes furent bernées par cette arnaque avant qu’elle ne soit démantelée.

Le fonctionnement d’une Pyramide de Ponzi

Le fonctionnement repose sur une dynamique perpétuelle de recrutement pour attirer sans cesse de nouveaux investisseurs :

  • Des promesses alléchantes : Les initiateurs vantent des rendements extraordinaires, bien supérieurs aux taux du marché classiques, pour appâter les victimes. Ces gains mirifiques sont évidemment illusoires.
  • Un recrutement frénétique de nouveaux entrants : Pour maintenir artificiellement le système, il est impératif d’attirer en permanence de nouveaux participants qui apportent des fonds frais qui serviront à rémunérer les premiers investisseurs.
  • L’utilisation des nouveaux apports pour payer les premiers : Au lieu de provenir de véritables profits, les sommes distribuées proviennent des capitaux engagés par les derniers venus, créant une illusion de rentabilité trompeuse.

Tant que le nombre de “pigeons” augmente suffisamment vite, le système peut se maintenir un temps. Mais dès que le recrutement de nouveaux investisseurs ralentit ou s’arrête, l’édifice s’effondre inévitablement, piégeant les derniers entrants qui perdent la totalité de leur mise.

Ces arnaques persistent, car elles reposent sur l’avidité humaine, le désir de gains rapides et les effets d’entraînement créés par leur développement pyramidal initial. Il est essentiel de rester méfiant face aux promesses de rendements mirifiques peu crédibles.

Les caractéristiques d’un système de Ponzi

Un système de Ponzi (ou Ponzi Scheme) présente plusieurs caractéristiques distinctives :

  • L’absence d’activité économique réelle : le schéma ne génère pas de véritables profits issus d’une activité productive ou commerciale. Les seules rentrées d’argent proviennent des nouveaux investisseurs.
  • L’opacité sur l’utilisation des fonds : les organisateurs du système sont généralement évasifs sur la manière dont les fonds sont employés et sur la source des rendements promis. Ils invoquent souvent des stratégies d’investissement complexes ou secrètes.
  • La dépendance à l’afflux constant de nouveaux investisseurs : pour continuer à fonctionner, le système requiert un apport régulier et croissant de capitaux frais. Si le recrutement de nouveaux participants se tarit, le schéma s’écroule rapidement.

Cette dépendance à une base d’investisseurs en expansion constante rend les systèmes de Ponzi intrinsèquement instables et voués à l’échec à plus ou moins brève échéance, causant d’importantes pertes financières aux participants qui ne se sont pas retirés à temps.

Des exemples historiques de pyramides de Ponzi

L’histoire a connu plusieurs exemples retentissants de systèmes de Ponzi, dont les deux plus célèbres sont :

Charles Ponzi et son système dans les années 1920

Cet Italien immigré aux États-Unis a prétendu pouvoir générer des profits importants grâce à l’arbitrage sur les coupons-réponse internationaux. En réalité, il payait les premiers investisseurs avec les fonds des suivants. 

L’idée n’était pas vraiment nouvelle puisqu’elle avait déjà été mise en place, à une plus petite échelle, dans la banque Zarossi de Montréal où il travaillait sous un faux nom. La banque proposait des taux d’intérêt 3 fois supérieur à la concurrence, mais sans dire aux clients que leurs intérêts provenaient des comptes des nouveaux clients.

Son système s’est effondré en 1920, causant des pertes de 15 millions de dollars de l’époque. En tenant compte de l’inflation depuis 1920, cela équivaudrait aujourd’hui à près de 255 millions de dollars.

Bernard Madoff et son fonds d’investissement frauduleux

On a tendance à croire que les schémas de Ponzi touchent les particuliers, mais les banques et conseillers financiers peuvent aussi se faire avoir… et perdre l’argent de leurs clients…

Ce financier réputé de Wall Street a orchestré le plus vaste système de Ponzi de l’histoire. Pendant des décennies, il a prétendu générer des rendements stables et élevés, attirant de nombreux investisseurs. 

En 2008, son fonds s’est révélé être une vaste escroquerie ayant causé des pertes estimées à 64,8 milliards de dollars. Madoff a été condamné à 150 ans de prison.

Ces exemples illustrent l’ampleur que peuvent prendre les pyramides de Ponzi et les dommages considérables qu’ils occasionnent aux épargnants dupés. Plus récemment, ce sont les crypto-monnaies qui ont été ciblées avec des pertes colossales, plus de 2 milliards de dollars aux US dans l’affaire Bitconnect et 4 milliards dans le cas OneCoin.

Quelques signes avant-coureurs d’une pyramide de Ponzi

Plusieurs indices peuvent alerter sur la nature potentiellement frauduleuse d’un investissement proposé. Voici quelques signes avant-coureurs d’un système de Ponzi :

  • Des promesses de rendements irréalistes : méfiez-vous des opportunités d’investissement qui garantissent des retours sur investissement exceptionnellement élevés et réguliers, surtout dans un contexte de marché difficile.
  • Un manque de transparence sur les investissements : soyez vigilants face à un manque d’informations claires et détaillées sur la stratégie d’investissement, les actifs sous-jacents ou les risques encourus.
  • Des difficultés à récupérer son argent : si vous rencontrez des obstacles lorsque vous demandez à retirer vos fonds, cela peut indiquer que le système a des difficultés à honorer les demandes de remboursement.

D’autres signaux d’alarme incluant une pression forte pour recruter de nouveaux membres, une documentation financière irrégulière ou incomplète, ou encore un dirigeant charismatique, mais au passé trouble. Faire preuve de prudence et de discernement face à ces indices peut aider à se prémunir contre les schémas frauduleux.

Prévention et protection contre les pyramides de Ponzi

Pour se prémunir contre les systèmes de Ponzi, deux axes complémentaires peuvent être mis en avant : l’éducation financière et la réglementation.

L’éducation financière est un outil essentiel pour aider les épargnants à détecter les escroqueries potentielles. En apprenant à identifier les signaux d’alarme et à adopter des réflexes de prudence, comme diversifier ses placements ou vérifier les antécédents des personnes à qui ils confient leur argent, les investisseurs peuvent réduire le risque d’être victimes.

Parallèlement, un cadre réglementaire strict et un contrôle actif par les autorités financières sont indispensables. Cela passe par des obligations de transparence, d’information et d’agrément pour les acteurs financiers, ainsi que par des moyens d’investigation et de sanction renforcés en cas de fraude avérée.

Une vigilance accrue de la part des investisseurs et une action déterminée des pouvoirs publics sont donc les deux piliers d’une stratégie efficace de prévention et de lutte contre les pyramides de Ponzi, afin de protéger l’épargne des ménages et l’intégrité du système financier.

×
RÉDIGE TON AVIS