Les français ABANDONNENT les actions : découvrez leur nouvelle valeur sûre !

Mis à jour le

Attention, coup de théâtre sur les marchés financiers ! Les investisseurs tournent le dos aux actions pour une option inattendue. Cette décision choc pourrait bien faire trembler Wall Street et changer à jamais vos stratégies d’investissement. Plongez dans les résultats explosifs de la dernière enquête qui secoue le monde de la finance.

Résumé :

  • La majorité des investisseurs particuliers privilégient désormais les actifs monétaires
  • Les rendements attractifs sur les liquidités séduisent les investisseurs
  • Les actions des sociétés financières détrônent les valeurs technologiques
  • Les intentions d’investissement futures varient considérablement selon les pays
  • Cette tendance pourrait redéfinir l’avenir des marchés financiers

Une tendance inattendue secoue actuellement les marchés financiers, défiant toutes les prévisions des experts. Selon la dernière enquête « Retail Investor Beat » menée par eToro, le cash s’impose comme le nouveau roi des portefeuilles des investisseurs particuliers. Cette préférence marquée pour les actifs monétaires, qui va à l’encontre des stratégies d’investissement conventionnelles, soulève de nombreuses questions sur l’évolution du comportement des investisseurs.

Alors que les indices boursiers affichent des performances solides, les investisseurs particuliers semblent paradoxalement privilégier la sécurité et la stabilité offertes par les actifs monétaires. Ce phénomène, particulièrement prononcé dans certains pays, pourrait bien annoncer un changement de paradigme dans le monde de l’investissement et avoir des répercussions majeures sur l’ensemble des marchés financiers.

Le cash, roi des portefeuilles

L’enquête d’eToro révèle une tendance frappante : 69% des investisseurs particuliers mondiaux détiennent des actifs en espèces, surpassant largement les autres classes d’actifs traditionnelles. Cette préférence est encore plus marquée aux États-Unis, où 76% des investisseurs incluent des liquidités dans leur portefeuille.

Il s’agit principalement d’argent liquide, de compte épargne, des certificats de dépôt à court terme, des fonds monétaires, des bons du Trésor à court terme, et des placements à très court terme facilement convertibles en liquidités. Des actifs qui se caractérisent par leur forte liquidité, leur faible risque et leur capacité à générer des intérêts dans l’environnement économique actuel.

Avec des taux d’intérêt toujours élevés aux États-Unis, il n’est pas surprenant que les investisseurs se tournent vers les actifs en espèces pour obtenir un rendement solide sans risque.

Bret Kenwell, analyste des investissements chez eToro US

En effet, les comptes d’épargne à haut rendement et les certificats de dépôt (CD) offrent actuellement des rendements alléchants, oscillant entre 4% et 6%.

Un bouleversement des préférences sectorielles

Contrairement aux idées reçues, l’enquête d’eToro révèle également un changement notable dans les préférences sectorielles des investisseurs. 

Les actions des sociétés de services financiers surpassent désormais les valeurs technologiques en termes de popularité. Ainsi, 61% des investisseurs particuliers mondiaux et 54% des investisseurs américains détiennent des actions du secteur financier, contre respectivement 40% et 49% pour les actions technologiques.

Cette tendance contraste avec les données de l’indice des investisseurs de Robinhood Markets, où les actions technologiques continuent de dominer. Ce décalage souligne la complexité et la diversité des comportements d’investissement actuels, ainsi que l’importance de ne pas se fier à une source unique d’informations pour comprendre les tendances du marché.

Des perspectives d’investissement variées selon les régions

Préférences des épargnants en Europe selon eToro

L’enquête d’eToro met également en lumière des disparités géographiques intéressantes dans les intentions d’investissement futures. Alors que les investisseurs du Royaume-Uni, des États-Unis et de France envisagent d’augmenter leurs investissements , ceux d’Espagne, d’Allemagne et des Pays-Bas se tournent davantage vers les cryptomonnaies.

Ces différences peuvent s’expliquer en partie par les variations des taux d’intérêt entre les pays. Dans les régions où les taux sont plus élevés, comme aux États-Unis, la tentation de profiter des rendements attractifs sur les liquidités est plus forte. En revanche, dans les zones où les taux sont plus bas, les investisseurs peuvent être davantage enclins à rechercher des rendements potentiellement plus élevés dans des actifs plus risqués comme les cryptomonnaies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
RÉDIGE TON AVIS