Surprise sur les marchés, l’un des plus gros ETF techno délaisse Apple et mise 10 milliards de dollars ailleurs…

Mis à jour le

L’ETF XLK et ses 72 milliards d’actifs créent la surprise ! Ce géant de la finance tech opère un renversement spectaculaire. Au menu : un pari colossal de 10 milliards de dollars sur la nouvelle coqueluche des investisseurs. Le grand perdant ? Apple, détrôné sans ménagement. Un bouleversement historique qui confirme l’avènement fulgurant de la révolution de l’IA. Découvrez les coulisses de ce coup de poker à hauts risques !

Résumé :

  • L’ETF technologique XLK redéfinit son portefeuille de 72 milliards de dollars en allouant 10 milliards à Nvidia, réduisant son investissement en Apple.
  • Microsoft et Nvidia deviennent les principaux acteurs de l’ETF, chacun avec 21%, tandis qu’Apple chute à 4,5%.
  • Cette restructuration fait suite à l’ascension de Nvidia, devenue récemment l’entreprise la plus valorisée au monde, surpassant Microsoft.

Le monde de la technologie connaît des bouleversements majeurs et les grands ETF spécialisés n’y échappent pas. Dernier exemple en date : l’emblématique fonds Technology Select Sector SPDR Fund (XLK). Géré par State Street Global Advisors, ce véritable poids lourd pesant pas moins de 72,34 milliards de dollars s’apprête à revoir en profondeur ses allocations.

Alors que le titre Nvidia s’envole en bourse et propulse l’entreprise au rang de première capitalisation mondiale, l’ETF XLK prévoit d’y consacrer la somme colossale de 10 milliards de dollars, opérant ainsi un rééquilibrage conséquent de son portefeuille. Principal perdant de ce jeu de chaises musicales : le géant Apple. Décryptage d’une manœuvre financière qui en dit long sur la dynamique actuelle du secteur technologique.

Nvidia, l’enfant chéri des investisseurs

La spectaculaire ascension boursière de Nvidia ne laisse personne indifférent, et surtout pas les gérants de fonds. Le fabricant de puces est devenu mardi dernier la société la plus valorisée au monde, détrônant le géant du logiciel Microsoft. Une consécration pour Nvidia dont l’action a bondi de 173% depuis le début de l’année, portée par l’engouement autour de l’intelligence artificielle.

Pourtant, jusqu’à présent, l’ETF XLK n’avait pas misé massivement sur cette pépite technologique. Nvidia ne représentait que 6% de son portefeuille, loin derrière Microsoft (22,5%) et Apple (21%). Un pari relativement prudent qui a coûté en performance au fonds, l’empêchant de profiter pleinement de la hausse phénoménale du titre. Les mouvements observés ce jour sur les marchés, avec Nvidia en hausse de 3,7% à 135,85 dollars et Apple en repli de 1,5% à 213,33 dollars, semblent indiquer qu’un rééquilibrage de l’ETF est déjà à l’œuvre.

Un remaniement inédit pour l’ETF XLK

Performance de l’ETF XLK depuis juin 2023 – Source : Tradingview.com

Afin de rectifier le tir et d’aligner ses positions sur les récentes évolutions de l’indice S&P Dow Jones Technology Select Sector qu’il réplique, l’ETF XLK s’apprête donc à revoir en profondeur ses allocations lors du rééquilibrage trimestriel prévu vendredi.

Les nouvelles pondérations prévues sont pour le moins inhabituelles. Microsoft et Nvidia vont se partager la tête du fonds et de l’indice avec 21% chacun, tandis qu’Apple sera rétrogradé à une part de seulement 4,5%. Un remaniement d’ampleur qui bouscule la hiérarchie établie de longue date entre les géants technologiques américains.

Il faut dire que la construction même de l’ETF limite les marges de manœuvre en termes de répartition. Les règles imposent qu’un maximum de deux valeurs puissent atteindre individuellement 21% du portefeuille, toute autre position significative étant limitée à 4,5%. De plus, l’exposition cumulée aux actions dépassant 5% de l’indice S&P500 ne peut excéder 50%. Des contraintes qui rendent la situation actuelle totalement inédite, avec trois mastodontes de la tech se disputant les deux premières places.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
RÉDIGE TON AVIS