zkSync: Le JACKPOT de l’année ! Jusqu’à 100 000 $ en tokens ZK !

zkSync, la solution de scaling Ethereum qui suscite tant d’engouement, s’apprête à distribuer son token très attendu : le ZK. Et les chiffres annoncés sont impressionnants ! Pas moins de 3,6 milliards de tokens qui seront airdropés à la communauté. Alors, prêts à checker si vous faites partie des petits chanceux ?

Résumé :

  • 3,6 milliards de ZK qui seront distribués à près de 700 000 wallets éligibles. Un airdrop d’une ampleur rare !
  • Il fallait avoir utilisé zkSync Lite ou Era avant le snapshot du 24 mars. Si c’est votre cas, vous avez de bonnes chances d’être sur la liste.
  • Votre allocation dépendra de vos dépôts sur zkSync et de quelques multiplicateurs. 
  • Actuellement, le ZK s’échange autour de 0,34$ sur le marché secondaire. À ce prix, l’airdrop représenterait plus de 1,2 milliard de dollars. Plutôt conséquent !
  • Quelques controverses ont émergé concernant des tentatives de dépôt de marque et les restrictions géographiques, mais rien qui ne vienne réellement ternir l’enthousiasme général.

Bonjour à tous les passionnés de cryptomonnaies ! Si vous suivez de près l’actualité de cet écosystème, vous n’avez pas pu passer à côté de toute l’attention portée à zkSync récemment. Cette solution Layer 2 d’Ethereum figure clairement parmi celles qui suscitent le plus d’intérêt. Il faut dire que l’airdrop de leur token qu’ils annonçaient s’avérait particulièrement prometteur.

Et bien justement, le moment tant attendu approche à grands pas ! Plus précisément, le largage est programmé pour le 17 juin prochain. Mais d’ici là, l’équipe vient de révéler toutes les informations que nous attendions concernant les modalités de distribution de leur fameux token ZK. Et je peux vous assurer que cela ne fait que renforcer l’impatience et l’excitation autour du projet. Laissez-moi vous expliquer tout cela plus en détails !

Les critères d’éligibilité et le calcul de l’allocation

Si vous espérez faire partie des chanceux récipiendaires de cet airdrop, voici ce qu’il faut savoir. Déjà, le snapshot qui détermine l’éligibilité a eu lieu le 24 mars dernier. Pour prétendre à recevoir des ZK, il fallait avoir utilisé zkSync Lite ou Era avant cette date. Donc si vous faites partie des early adopters, c’est déjà un très bon point.

zksync airdrop distribution

Mais tous les utilisateurs éligibles ne recevront pas la même quantité de tokens pour autant. La répartition prévoit 89% pour les utilisateurs de zkSync, le reste étant destiné aux projets de l’écosystème, aux développeurs et aux communautés. Votre allocation personnelle dépendra principalement des actifs que vous avez déposé sur zkSync et de la durée pendant laquelle vous les avez conservés sur la plateforme.

En plus de cela, plusieurs multiplicateurs peuvent entrer en compte pour gonfler votre part du gâteau. Parmi eux, on retrouve :

  • La détention de NFT ou de tokens ERC20 natifs de zkSync
  • L’utilisation de la fonctionnalité d’abstraction de compte de zkSync Era
  • Le fait d’avoir été éligible et d’avoir conservé des tokens issus d’airdrops précédents de projets de l’écosystème Ethereum
  • Avoir interagi avec des smart contracts populaires sur Ethereum

Bref, plus votre engagement dans l’écosystème zkSync et Ethereum en général a été important, plus vous avez de chances de recevoir une belle allocation. À noter qu’un plancher et un plafond ont été fixés : l’airdrop minimum est de 917 ZK et le maximum de 100 000 ZK par wallet. Ça reste donc assez conséquent, même pour ceux qui n’auraient pas une activité démentielle sur ces plateformes.

Comment vérifier votre éligibilité à l’airdrop ZK (sans vous faire arnaquer) ?

Maintenant que vous connaissez tous les détails croustillants sur ce méga airdrop, vous vous demandez sûrement si vous faites partie des chanceux qui vont recevoir des tokens ZK gratuits. Pas de panique, c’est très simple à vérifier ! Mais attention, il faut rester vigilant…

Pour commencer, rendez-vous sur le site officiel de zkSync dédié à l’airdrop : https://claim.zksync.io/. Attention, vérifiez bien l’orthographe de l’URL et assurez-vous que vous êtes sur le bon site. Avec un événement aussi médiatisé, les fraudeurs sont à l’affût pour tenter de vous rediriger vers de faux sites de claim.

Une fois sur la page officielle, vous devrez vous connecter avec le wallet que vous avez utilisé sur zkSync Lite ou zkSync Era avant le 24 mars 2023. Là encore, prudence : ne donnez jamais votre seed phrase ou vos clés privées, un vrai site de claim ne vous les demandera jamais !

Si vous voyez un joli message de félicitations, bingo ! Vous faites partie du club très select des bénéficiaires de l’airdrop. Si ce n’est pas le cas, ne soyez pas trop déçu et surtout, ne cédez pas aux éventuels messages d’arnaqueurs qui vous promettraient une seconde chance moyennant paiement. Mieux vaut rater un airdrop que de se faire voler tous ses cryptos !

Pour les petits veinards éligibles, notez bien la date du 17 juin. C’est à partir de ce jour que vous pourrez réclamer vos tokens ZK directement depuis le site de claim. D’ici là, ne croyez personne qui vous affirmerait le contraire, même s’ils se font passer pour l’équipe de zkSync.

Enfin, le claim sera 100% gratuit, donc méfiez-vous comme de la peste de quiconque vous demanderait des frais ou un paiement pour recevoir vos tokens ZK. C’est l’arnaque assurée !

Prix, tokenomics et réactions

Distribution ZK

Forcément, difficile de s’avancer sur un prix ferme et définitif pour le moment. Néanmoins, on peut déjà avoir une idée de la valorisation potentielle de cet airdrop. Actuellement, sur les marchés de pré-trading, le token ZK s’échange autour de 0,34$. En se basant sur ce prix, l’airdrop pèserait déjà plus de 1,2 milliard de dollars. Un montant plus que conséquent qui souligne l’importance de l’opération.

Au-delà de l’airdrop en lui-même, jetons un œil aux tokenomics de ZK. Sur une supply totale de 21 milliards de tokens, la part allouée à la communauté représente environ 66%. Un chiffre auquel s’ajoutent les 17,2% destinés aux investisseurs et les 16,1% pour l’équipe de Matter Labs, la société derrière zkSync. Ces parts seront néanmoins verrouillées pendant 1 an, avant un déblocage progressif jusqu’en juin 2028.

Il est aussi intéressant de noter que 29,3% des tokens seront attribués à la « Token Assembly », l’organe qui gérera la gouvernance de zkSync. En parallèle, 19,9% seront dédiés à diverses initiatives visant à soutenir et promouvoir le développement de l’écosystème. De quoi assurer un certain alignement entre les différentes parties prenantes du projet.

Concernant la réception de cet airdrop par la communauté, les retours semblent dans l’ensemble plutôt positifs. Les critères de distribution sont jugés relativement justes et équitables pour récompenser les utilisateurs les plus impliqués. Néanmoins, quelques voix se sont élevées pour critiquer certains aspects, comme la tentative avortée de Matter Labs de déposer une marque sur le terme « ZK ». Un dossier qui avait fait polémique et poussé les équipes à revoir leur copie. De même, certains regrettent les restrictions géographiques qui rendront des utilisateurs originaires de certains pays inéligibles à l’airdrop pour des raisons réglementaires. Mais dans l’ensemble, ces éléments ne semblent pas entacher l’enthousiasme général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
RÉDIGE TON AVIS