VanEck secoue le marché crypto : Le premier ETF Solana en vue aux États-Unis !

VanEck surprend tout le monde en déposant la toute première demande d’ETF Solana auprès de la SEC. Cette initiative audacieuse pourrait bien transformer l’investissement dans la cryptomonnaie SOL et ébranler les fondements de Wall Street. Plongez dans les détails exclusifs de cette demande révolutionnaire qui fait déjà parler d’elle !

Résumé :

  • VanEck dépose la première demande d’ETF Solana aux États-Unis le 27 juin 2024
  • Le fonds « VanEck Solana Trust » vise à refléter la performance du prix de SOL
  • La nature de SOL (commodity ou security) est au cœur du débat réglementaire
  • Le cours de SOL a bondi de 7% suite à l’annonce, atteignant 147 dollars

Le monde de la finance crypto est en ébullition. Après le succès retentissant des ETF Bitcoin spot lancés en janvier 2024 et l’approbation récente des ETF Ethereum par la SEC, un nouveau candidat inattendu frappe à la porte : Solana. VanEck, géant de la gestion d’actifs, vient de créer la surprise en déposant la toute première demande d’ETF basée sur SOL, la cryptomonnaie de la blockchain Solana.

Cette annonce audacieuse, faite le 27 juin 2024, marque un tournant potentiel dans l’histoire des investissements crypto. Alors que les spéculations allaient bon train sur la prochaine cryptomonnaie à bénéficier d’un ETF, VanEck a pris tout le monde de court en choisissant Solana, concurrent direct d’Ethereum. Cette décision pourrait ouvrir la voie à une nouvelle ère pour les investisseurs institutionnels et particuliers souhaitant s’exposer à l’écosystème Solana.

Le VanEck Solana Trust : un ETF pionnier

Le « VanEck Solana Trust », car c’est son petit nom, se positionne comme le premier ETF américain dédié à la cryptomonnaie SOL. Son objectif est clair : refléter fidèlement la performance du prix de Solana, en excluant les frais de fonctionnement. Si la SEC donne son feu vert, cet ETF devrait être coté sur la Cboe BZX Exchange, une des places boursières les plus prestigieuses des États-Unis.

Une des particularités de ce fonds réside dans sa méthode d’évaluation. VanEck prévoit d’utiliser quotidiennement l’indice MarketVector Solana Benchmark Rate, un indicateur calculé à partir des prix fournis par les cinq principales plateformes de trading SOL, selon le rapport de référence CCData. Cette approche vise à garantir une évaluation précise et représentative du marché Solana.

Pourquoi Solana ? Les motivations de VanEck

Matthew Sigel, responsable de la recherche sur les actifs numériques chez VanEck, a détaillé les raisons de ce choix audacieux. Selon lui, Solana présente des avantages uniques qui en font un candidat idéal pour un ETF :

« Concurrent d’Ethereum, Solana est un logiciel de blockchain open-source conçu pour gérer diverses applications, y compris les paiements, le trading, les jeux et les interactions sociales », explique Sigel. Il souligne notamment la scalabilité, la rapidité et les faibles coûts de la blockchain Solana, qui offrent selon lui « une meilleure expérience utilisateur pour de nombreux cas d’utilisation ».

VanEck met également en avant la combinaison unique de haut débit, de sécurité robuste et de forte communauté qui caractérise Solana. Ces atouts font de SOL « une option attrayante pour un fonds négocié en bourse, offrant aux investisseurs une exposition à un écosystème open-source polyvalent et innovant », affirme Sigel.

Le débat sur la nature de SOL : commodity vs security

La demande de VanEck soulève une question cruciale : SOL est-il une commodity ou une security ? Cette distinction est fondamentale car elle détermine la capacité de la SEC à approuver ou non l’ETF.

Une commodity est un bien fongible, comme l’or ou le pétrole, dont la valeur dépend principalement de l’offre et de la demande du marché. En revanche, une security est un instrument financier représentant une participation ou une créance dans une entreprise, comme une action ou une obligation. Cette dernière est soumise à des réglementations plus strictes de la part de la SEC.

VanEck défend fermement la position selon laquelle SOL fonctionne de manière similaire à d’autres commodities numériques telles que Bitcoin et Ether. « SOL est utilisé pour payer les frais de transaction et les services de calcul sur la blockchain », argumente Sigel, soulignant la nature utilitaire du token.

Cependant, cette vision se heurte à la position antérieure de la SEC. En 2023, le régulateur avait affirmé que SOL, tout comme ADA (Cardano) et MATIC (Polygon), était une security. Ce désaccord pourrait constituer un obstacle majeur à l’approbation de l’ETF Solana.

L’effet VanEck : Comment l’annonce de l’ETF Solana bouleverse le marché

L’année 2024 est placée sous le signe des ETF crypto, après Bitcoin et Ethereum, c’est au tour de Solana

L’annonce de VanEck a eu un impact immédiat sur le marché. Le cours du SOL a bondi de près de 10 dollars, s’échangeant autour de 147 dollars, soit une hausse de 7% sur 24 heures. Cette réaction enthousiaste du marché témoigne de l’intérêt des investisseurs pour un potentiel ETF Solana.

La démarche de VanEck pourrait bien déclencher une course aux ETF SOL parmi les géants de la finance américaine. Comme nous l’avons vu avec les ETF Bitcoin et Ethereum, une fois la première demande déposée, d’autres acteurs majeurs pourraient rapidement emboîter le pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
RÉDIGE TON AVIS